Revue de Presse des Métiers de Bouche n°83

 du 19/05 au 08/06/18

Actualités locales des Métiers de Bouche

Commerçants des halles de Limoges sous chapiteau. A Limoges, en raison des travaux entrepris aux halles centrales, depuis un mois, les commerçants sont installés sous chapiteau place de la Motte jusqu’au printemps 2019. Leur clientèle a suivi. Une journée inaugurale de cette installation provisoire avec diverses animations est prévue samedi.
Le Populaire Haute-Vienne – 05/06/18

Charte interconsulaire pour approvisionnement local en Creuse. Les chambres consulaires creusoises ont mis en place une charte favorisant l’approvisionnement local dans la restauration collective. Cette charte doit favoriser la mise en réseau des différents acteurs de la filière (viande et lait notamment).
L’Echo (toutes éditions) – 06/06/18

A Objat (19), dans le cadre des Rencontres Made in Viande, le boucher Benoît Servantie explique son métier et la formation qu’il a suivi avant de reprendre l’entreprise familiale. A Tulle le CFA des Treize Vents note un regain d’intérêt pour la formation de boucher, malgré une baisse de la consommation de viande.
La Montagne Tulle – 06/06/18
L’Echo Corrèze – 06/16/18

Assemblées Générales nationales des viandes label rouge à Limoges (87). Limoges Promotion organise les assemblées générales nationales des labels rouges viandes bovines, veau et agneau sous l’appellation «Fil Rouge», les labels rouges porc et charcuteries salaisons du syndicat Sylaporc, et les labels rouges volailles du Synalaf ainsi que la fédération Fédélis. Un nouveau site internet des labels rouges et son appli destinés au grand public seront lancés à cette occasion.
Le Populaire/La Montagne (toutes éditions) – 06/06/18

Epicerie circuits courts à Boussac (23). Isabelle Schirru a ouvert une épicerie où l’on trouve des produits locaux et du bio.
La Montagne Creuse – 05/06/18

Boudin briviste primé. A Brive, Anne-Sophie et Marie-Laure Bach ont remporté la médaille d’or pour leur boudin traditionnel aux châtaignes, au 56e Concours International du meilleur boudin noir, organisé dans l’Orne.
La Montagne Brive – 05/06/18
L’Echo Corrèze – 05/06/18

Coccinelles et Cie met le bio à l’honneur à Limoges. A Limoges dimanche 10 juin se déroulera la 16e foire bio-écologique Coccinelles et Cie. Organisée par Agrobio 87, elle est l’un des temps forts du «Printemps bio» (jusqu’au 15 juin). Une centaine d’exposants sont attendus. Le guide bio du Limousin (Corrèze et Haute-Vienne) sera lancé à cette occasion.
Le Populaire Haute-Vienne – 05/06/18

Commande en ligne au marché Marceau à Limoges. Samedi, le marché Marceau proposera un «drive piéton», un e-marché. Les clients pourront passer leurs commandes en ligne avant de les retirer directement sur le marché. Déjà tentée à Tulle en 2015, l’expérience avait dû s’arrêter quelques mois après son lancement.
Le Populaire Haute-Vienne – 04/06/18

Où en est le chantier du « Pôle viandes locales » de Bourganeuf (23) ? Cette plateforme regroupe un abattoir, un atelier de découpe et de transformation à Masbaraud-Mérignat, près de Bourganeuf et devrait ouvrir en septembre. Elle a été conçue par une soixantaine d’agriculteurs de Creuse, Corrèze et Haute-Vienne.
Le Populaire / La Montagne Creuse – 31/05/18

Salon de la bière artisanale et locale à Brive (19). Le 2 juin, la Cave du Pic Vert et le restaurant Amédélys organisent un salon de la bière artisanale et locale avec l’appui de l’office du commerce. Une dizaine de brasseries participeront à cette 2e édition.
La Montagne Brive – 29/05/18

A Guéret, les pizzerias se préparent pour la Coupe du Monde de football. Certains ont même prévu des offres spéciales pour la compétition.
La Montagne Creuse – 28/05/18

Made in viande en Limousin. Du 31 mai au 5 juin, se dérouleront les 4e Rencontres Made in viande, une opération initiée par l’association Interbev (interprofession du bétail et des viandes) pour mettre en avant tous les acteurs de la filière viande, de l’éleveur au boucher, en passant par les grandes surfaces et les abattoirs.
Le Populaire Haute-Vienne – 28/05/18

Le Gustoù et le Belou : des éleveurs limousins créent leurs marques. Loin des circuits de la grande distribution, des éleveurs limousins ont créé, depuis plusieurs années, leurs propres marques commerciales afin de pouvoir vendre directement aux consommateurs et en boucherie traditionnelle. Le « Gustoù » pour le porc limousin et le « Belou », la marque de l’agneau du Pays de Vassivière, créée par un éleveur d’Eymoutiers (87).
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 27/05/18

Marché au Vigenal à la peine à Limoges. Lancé il y a un an, le marché du vendredi soir au Vigenal a perdu des producteurs et de la clientèle. De quinze commerçants à son lancement, il n’en compte plus que 5. Un marché animé et festif pourrait être organisé cet été pour le relancer.
Le Populaire Haute-Vienne – 25/05/18

Pourquoi les patients des hôpitaux de la Creuse ne sont pas près de manger des produits locaux. Les trois chambres consulaires creusoises (agriculture, commerce, artisanat) ont mobilisé leur force de frappe pour faire augmenter rapidement la part de produits locaux dans la restauration collective. Or, d’autres forces sont en œuvre: les gestionnaires hospitaliers expliquent comment la recherche de la réduction des coûts et la mutualisation des achats favorisent les produits venus d’ailleurs proposés à bas-coût par l’industrie agro-alimentaire.
La Montagne Creuse – 23/05/18

Frais d’ici : le goût du Limousin chez Gamm Vert à Limoges. A Limoges, au sein du magasin Gamm Vert, la coopérative agricole Natea vient d’ouvrir un espace «Frais d’ici : le goût du Limousin», où sont vendus fruits et légumes et produits alimentaires du Limousin.
Le Populaire Haute-Vienne – 23/05/18

Boucher et restaurateur achètent un bœuf à Aquitanima. A La Jonchère-Saint-Maurice (87), la boucherie Lacheny a acheté «Jaspée» aux enchères 6.900 euros au salon Aquitanima de Bordeaux avec un restaurateur local. L’animal a été élevé au Gaec Rouvelaud.
Le Populaire Haute-Vienne – 21/05/18

Boulangerie bio et de tradition en première ligne. La boulangerie fait le choix de revenir à ses fondamentaux. A Limoges, la boulangerie Desem ne fabrique que du pain bio, la boulangerie Gavroche propose aussi du pain bio (4 sortes de pain différents, 40% de la production), sur l’île de Vassivière (87), Benoît Brissot boulanger depuis 2013, propose des animations autour du vieux four à pain, à Saint-Junien (87), la minoterie-boulangerie Frans contrôle toute sa filière de production de pain bio. En Creuse, l’Epi Sauvage à Saint-Goussaud, la boulangerie Renolleau à Saint-Amand-Jartoudeix, le Fournil des Tortues à Champagnat, le Fournil des Quatre-Roux à Gentioux, la boulangerie de Perinne Renaud à Saint-Priest, la Ferme des Chaumes à Toulx-Sainte-Croix, le Pain de la Bussière au Bourg-d’Hem ou encore Pascal Seron à Saint-Maurice-la-Souterraine produisent du pain bio/et ou de tradition.
Le Populaire Haute-Vienne – 19/05/18
La Montagne Creuse 23/05/18

Nouvelle-Aquitaine : un club des financeurs pour les entreprises bio. Lors de son AG, Interbio Nouvelle-Aquitaine a confirmé que l’agriculture biologique se porte mieux que jamais. En plus d’être riche en données chiffrées, cette réunion a été l’occasion d’aborder, avec de nombreux acteurs de la filière directement impliqués dans son expansion, ses leviers de croissance possibles et les freins auxquels elle doit encore faire face. Face aux objectifs ambitieux de la loi Agriculture et alimentation adoptée fin mai, petit tour d’horizon régional des perspectives d’avenir d’un secteur en pleine explosion.
aqui.fr – 06/06/18

Réglementation / Process

Un nouveau site internet dédié à la transformation des produits bio. Par la mise en commun de compétences et de moyens techniques, le RMT (Réseau Mixte Technologique) Actia TransfoBio apporte des réponses concrètes aux entreprises sur la formulation des produits bio, les bonnes pratiques des procédés de transformation et les meilleures technologies disponibles en compatibilité avec les principes fédérateurs de l’agriculture biologique et l’adéquation entre les caractéristiques des produits Bio et les attentes des consommateurs.
transfobio.actia-asso.eu – juin 2018

Conserves / semi-conserves : quelles différences ? La fabrication de semi-conserves est une technique qui peut apporter de nombreux avantages aux charcutiers traiteurs. L’intérêt principal est d’acquérir un nouveau marché par la vente de spécialités dans un emballage esthétique avec des durées de conservation plus importantes pour le consommateur. Le Pôle d’Innovation Charcuterie rappelle les principales différences entre ces deux techniques et rappelle les obligations en termes d’étiquetage.
Charcuterie et Gastronomie n°434 – mai 2018
Guide semi-conserves artisanales – PIT

Boissons alcoolisées : vos droits, vos obligations. La vente de boissons alcoolisées à emporter et l’utilisation d’alcool dans les préparations alimentaires suppose la possession de licences particulières. Dans le premier cas, la détention de la licence est obligatoire, tandis que dans le second, elle sert à bénéficier d’un tarif fiscal avantageux.
Charcuterie et Gastronomie n°434 – mai 2018

Caisses enregistreuses : où en est-on ? La loi de finances a été votée en 2016, avec pour objectif de lutter contre la fraude à la TVA. Sa mise en application a été rendue obligatoire à partir du 1er janvier dernier, entrainant la mise en conformité des caisses enregistreuses et des balances. 4 mois après, où en est-on dans les faits ?
Charcuterie et Gastronomie n°434 – mai 2018

Brasseurs de France accompagne les microbrasseries. Marque collective, guide de bonnes pratiques, formation professionnelle…l’association est sur tous les fronts pour faire monter en compétences les nouveaux acteurs de la filière.
RIA n°798 – mars 2018
brasseurs-de-France.com

Cours gratuit en ligne pour tout savoir sur les enjeux et impacts du numérique dans le secteur alimentaire. OPCALIM a développé un MOOC ouvert à toute personne intéressée par la transformation numérique dans le secteur alimentaire, notamment les dirigeants et salariés des TPE-PME du secteur alimentaire. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 8 juillet 2018, pour un début des cours le 11 juillet.
Dans le secteur alimentaire, le digital : c’est primordial ! – fun-mooc.fr – juin 2018

Nouvelles tendances

Glaces à la plancha. A Villeneuve-sur-Lot (47), Julie Schramme et Alexandra Andrieu ont créé Ice & Roll et proposent des glaces à la plancha sous forme de buffets à thèmes. Le concept est le même que celui de la plancha chauffante mais avec un appareil réfrigérant.
Sud-Ouest – 22/06/18

Saumon végétal. A Bordeaux, la société Odontella a présenté son saumon végétal à base d’algues marines, des protéines de pois et des épaississants lors du salon Veggie World.
Sud Ouest – 28/05/18
odontella.com

Brut Butcher : nouveau concept mi-fast food / mi-boucherie développé par le groupe Despinasse. Une source d’inspiration pour mettre la boucherie en phase avec les attentes des plus jeunes. A l’image du McDo, les commandes sont passées via des bornes de commandes. L’offre de fast-food premium à des prix accessibles (7,95€ la formule avec boisson, 5,5€ le menu enfant) côtoie la boucherie modernisée, simplifiée. Les clients commandent, via borne ou tablette tactile, une sélection de pièces de viande, de saucisses et de hachés présentés en fonction des usages (cubes pour brochettes, lamelles pour wok, tranches fines pour pierrade, petits dés pour fondue, hachée de bœuf pour tartare. Ces produits à emporter sont découpés ou fabriqués sur place dans un laboratoire vitré. 6 magasins sont déjà ouverts, dont un à Poitiers (86). 10 projets d’implantation sont en cours.
Linéaires n°338 – sept 2017
snacking.fr – 11/02/18
restoconnection.fr – 28/08/17

Livraison à domicile : quelles alternatives pour l’offre traiteur ? Si l’on en parle beaucoup dans le monde de la restauration, et particulièrement de la restauration rapide, les services externalisés de livraison à domicile en traiteur se font encore attendre. Présentation de quelques services de livraison pour les traiteurs et de leur fonctionnement.
Charcuterie et Gastronomie n°434 – mai 2018

Les bonnes résolutions des filières viandes. Les filières s’engagent à mieux répondre aux attentes sociétales : environnement, bien-être animal … Les productions sous signes de qualité seront boostées et la contractualisation sera développée afin de mieux rémunérer les éleveurs.
Linéaires n°343 – février 2018

Porc : zoom sur les principales innovations à venir. Les tendances : des recettes gourmandes avec des ingrédients qualitatifs et originaux, plus de bio et du sans antibiotique.
Linéaires n°343 – février 2018

Bjorg ajoute du bio au végétal. La marque Bjorg Bonneterre & Compagnie lance une gamme de desserts ultrafrais végétale et bio, alliant deux forts vecteurs de croissance.
RIA n°798 – mars 2018

Des desserts végétaux et gourmands. Andros lance « gourmand & Végétal » : 10 desserts à base d’amande et coco. Les références onctueuses au coco reprennent l’idée des yaourts brassés avec des morceaux de fruits.
Process n°1356 – mars 2018

Left Menu Icon