Revue de Presse des Métiers de Bouche n°78

 du 18/01 au 02/02/18

Actualités locales des Métiers de Bouche

Antoine Besse est devenu Meilleur Apprenti Boucher de Nouvelle-Aquitaine, il y a quelques jours. Apprenti boucher chez Frédéric Monteil à Chamboulive (19), il participera à la finale du Meilleur Apprenti de France Boucherie à Carcassonne en avril.
Facebook CFA 13 Vents – 02/02/18

Sexcles (19) : un local recherché pour un dépôt de pains. Fin janvier, Jean-Luc Frulani, artisan boulanger dans le bourg de Sexcles, a passé le témoin à Jean-Baptiste Chancel. Il reprend la boutique et le laboratoire en location jusqu’au 30 septembre 2018, pendant les travaux d’aménagement de sa future boulangerie à Rilhac-Xaintrie (19). Le conseil municipal de Sexcles recherche un local pour mettre en place un dépôt du pain produit par Jean-Baptiste Chancel.
La Montagne Tulle 02/02/18

Chez Amina : ouverture à Limoges d’un restaurant africain.
Le Populaire Haute-Vienne 31/01/18

La poissonnerie Hall’Océan, Artisan Gourmand du Limousin, ouvre un nouvel espace traiteur, avenue Garibaldi à Limoges.
Le Populaire Haute-Vienne 31/01/18

Les commerçants non sédentaires corréziens réunis à Brive. Si l’alimentaire tire son épingle du jeu sur les marchés corréziens, les produits manufacturés subissent de plein fouet la concurrence. Un constat tiré lors de l’assemblée générale du syndicat des commerçants non sédentaires de la Corrèze.
La Montagne Corrèze 30/01/18

La charcuterie Barris de Saint-Yrieix distinguée par le label Entreprise du patrimoine vivant (EPV). Une belle reconnaissance pour la boucherie charcuterie Barris à St-Yrieix-la-Perche qui allie tradition et créativité. Elle vient d’être couronnée par le label “Entreprise du patrimoine vivant”. C’est la première en Nouvelle Aquitaine à recevoir cette distinction dans ce corps de métier.
France Bleu Limousin – 30/01/18

Jacques Besse, la passion à fleur de pain pour ce boulanger corrézien. Le succès du pain ne se dément pas lorsque les artisans innovent et ne transigent pas sur l’exigence et la qualité, à l’instar de Jacques Besse, as de la boulange à Seilhac (19).
Le Populaire / La Montagne (toutes éditions) 28/01/18

Pénurie de bouchers en Creuse. C’est un comble dans une région productrice de viande : le nombre de boucheries est en forte baisse en Creuse, faute de repreneurs après des départs à la retraite. A Bonnat, la mairie a pris le taureau par les cornes. Confrontée au même problème il y a trois ans, la commune a racheté et rénové la boucherie afin d’y installer son nouveau boucher, en location bail. Témoignages de Michel Courty, boucher à la retraite, Nicolas Dubois, Président du syndicat des bouchers de la Creuse et de Philippe Chavant, maire de Bonnat (23).
France 3 Nouvelle-Aquitaine- 26/01/18

Un boucher de Brive reconnaît avoir mis le feu à son commerce qui périclitait. L’incendie d’une boucherie de Brive en octobre dernier était bien d’origine criminelle. A l’issue d’une minutieuse enquête de police, le commerçant a reconnu avoir mis lui-même volontairement le feu à sa boutique suite à des difficultés financières.
La Montagne Brive 24/01/18

Halles de Limoges : le début des travaux de rénovation reporté. En raison d’importants travaux de rénovation, le déménagement était initialement prévu en cette fin janvier. La présence de plomb dans la peinture de la structure vient perturber ce calendrier. La municipalité dans un communiqué de presse avance un déménagement “début avril, après le week-end de Pâques”. Certains commerçants vivent mal la situation.
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 23/01/18
Le Populaire Haute-Vienne 27/01/18

Les Samson sont les rois de la charcuterie. Sébastien et Stéphanie Samson sont charcutiers-bouchers-traiteurs à Bourganeuf (23) depuis 2006. Grâce à leur passion et à leur savoir-faire, ils ont remporté de nombreux prix, au national et à l’international : médaille d’or au championnat de France du meilleur pâté de lapin, oreille d’or à la coupe de France du fromage de tête, médaille de bronze au concours du meilleur boudin aux châtaignes, médaille d’argent au concours des meilleurs rillettes…
La Montagne Creuse 22/01/18

Des rois et des reines à la Préfecture de la Haute-Vienne. Comme il est de coutume, le préfet de la Haute-Vienne, Raphaël Le Méhauté, et le président du Conseil départemental, Jean-Claude Leblois, ont présenté conjointement leurs vœux, après avoir coupé la galette des Rois à la fabrication de laquelle ils avaient même assisté, dans la matinée, au centre de formation d’apprentis du Moulin-Rabaud à Limoges.
Le Populaire Haute-Vienne 21/01/18

Bière Cerva d’Oc : Maud Pressigout récompensée aux prix Turgot et Carnot. Nouvelle propriétaire depuis quelques années de la brasserie artisanale La Cerva d’Oc située à Gorre, Maud Pressigout vient d’être récompensée pour ses qualités d’innovation. Encouragée par Annie Lecompte, de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Vienne, Maud Pressigout s’est inscrite aux prix Turgot et Carnot.
Le Populaire Haute-Vienne 21/01/18

La fabrication de yaourts, un moyen pour les éleveurs corréziens de valoriser leur travail. La laiterie de Lilly est l’un des derniers arrivés sur le petit marché corrézien du yaourt. Ces producteurs de lait, installés à Ussac (19), racontent comment ils se sont lancés dans l’aventure.
La Montagne Brive 19/01/18

Yaourts fabriqués en Corrèze : on a testé pour vous. La rédaction de La Montagne à Brive a donné de sa personne afin de goûter trois marques de ces produits laitiers que beaucoup affectionnent.
La Montagne Brive 19/01/18

Une marque de lait de la Creuse dans les rayons des supermarchés. Les éleveurs creusois sont venus promouvoir leur lait de montagne, Mont Lait, dans une grande surface de Guéret. Une marque créée en 2013 pour les aider à vivre de leur production. Explications.
Le Populaire / La Montagne Creuse – 17/01/18

Le Limousin perd des bibs gourmands. La liste des bons restaurants à prix modérés du guide Michelin a été dévoilée aujourd’hui. Quelques mauvaises surprises dans notre région…
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 16/01/18

Qui sera le meilleur pâtissier de la région ? 15 candidats (7 juniors et 8 professionnels) s’affrontent à Niort, le 17 janvier, pour la finale régionale du Championnat de France du Dessert. Les 2 finalistes sélectionnés sont Coline Ekmekdjian, du CFA Saint-Michel-Mont-Mercure (85) dans la catégorie “Juniors” et Gianni Sanfratello, du Restaurant Le quatrième mur (Bordeaux) dans la catégorie “Professionnels”.
France 3 Nouvelle-Aquitaine 17/01/18

Un boulanger envoie un colis pour Emmanuel Macron afin d’alerter sur les difficultés des commerces ruraux. David Fèvre, boulanger à Fenioux (79), Artisan Gourmand des Deux-Sèvres, veut interpeller le président de la République sur la disparition des commerces ruraux, en envoyant un colis de ses spécialités à Emmanuel Macron. Son cadeau est accompagné d’une lettre dans laquelle il témoigne des difficultés quotidiennes des commerçants exerçant à la campagne. Il évoque aussi quelques pistes qui selon lui pourrait apporter un début de solution.
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 31/01/08

Réglementation / Process

Diagnostic pénibilité en charcuterie de détail. Le diagnostic, réalisé à l’initiative de la Commission paritaire nationale de la charcuterie de détail conclut que l’exposition des salariés aux facteurs pénibilité est en deçà des seuils réglementaires pour la branche de la charcuterie de détail. Des axes de progrès seront néanmoins définis, notamment en ce qui concerne certaines contraintes de travail (manutentions manuelles de charges, postures pénibles, bruit). Le Ceproc, pôle d’innovation pour l’artisanat de la charcuterie, peut fournir aux artisans un modèle-type de document unique de prévention des risques adapté à l’activité de charcutier-traiteur.
Charcuterie et gastronomie n° 430 – janvier 2018

Fruits et légumes, comment les incorporer en boulangerie-pâtisserie ? Au cœur des tendances, les fruits et légumes sont intéressants à intégrer dans les produits de boulangerie-pâtisserie, aussi bien en sucré qu’en salé. Mais leur composition pose quelques problèmes techniques. Présentation de solutions.
latoque.fr – 19/01/18

Le coup de gueule d’un boulanger niçois pour sauver le croissant français. 80% des viennoiseries consommées en France sont industrielles. Frédéric Roy se bat pour l’obtention d’un label “croissant de tradition française”. Ce label permettrait donc de distinguer les croissants préparés par le boulanger avec un beurre d’appellation d’origine protégée (AOP) et une farine tradition, c’est-à-dire sans additifs.
francetvinfo.fr – 16/01/18

Nouvelles tendances

Un distributeur automatique de viande dans le Nord grâce auquel on peut s’y procurer toutes sortes de viandes, mais aussi des produits traiteurs ou des plats cuisinés. Tout est préparé par Gaëtan Marquant, un artisan boucher local.
lavoixdunord.fr – 17/01/18

Leclerc va lancer sa propre enseigne bio. Leclerc prépare une grosse offensive sur le bio en 2018. Des adhérents piaffaient pour ouvrir des concepts spécialisés sous une enseigne à part, ils auront bientôt satisfaction. Les hypers, eux, vont accueillir des univers bio mieux travaillés et plus spectaculaire.
Lineaires.com – 16/01/18

Création de la charte “Mon Boucher et Moi” dans le Rhône. Le Syndicat de la Boucherie du Rhône, en collaboration avec INTERBEV Auvergne-Rhône-Alpes, a développé la charte “Mon Boucher et Moi”, afin de valoriser et moderniser l’image de la boucherie artisanale et de recréer du lien entre les professionnels du secteur et leurs clients. Un site internet présente la démarche des artisans bouchers, autour de 4 axes : proches, experts, éthiques et cohérents.
Rhône Métiers n° 383 – 01/01/2018 – CMA Rhône – page 30

Chandeleur et cidre font bon ménage. Selon une enquête, la Chandeleur représenterait d’ailleurs le premier moment de consommation de cidre en France. Et si 66 % des consommateurs interrogés apprécient ses fines bulles au dessert, ils sont 19 % à accompagner leur burger ou sandwich d’un verre de cidre. Autre surprise de cette enquête, c’est le cidre rosé qui attire le plus d’adeptes (52 %), devant le cidre brut (44 %) puis le doux (40 %).
latoque.fr – 29/01/18

Artisans boulangers-pâtissiers : répondre aux attentes de naturel des consommateurs. Les artisans peuvent répondre à ces nouvelles préoccupations des consommateurs en revenant à leur cœur de métier et leurs fondamentaux : des produits fabriqués maison, avec des ingrédients issus de circuits courts, le choix de matières premières nobles… L’artisan peut innover a minima en introduisant dans son offre des ingrédients végétaux (crudités, herbes, légumes grillés, graines…) ou des variétés rares de certains produits. La gamme de pain, pâtisserie ou snacking répondant à cette quête de bien-être et de naturalité doit être clairement identifiable par le consommateur, et proposer plusieurs approches (vegan, paysan, bio, sans gluten/lactose, paléo…). La charte “pâtisserie maison” élaborée par les pâtissiers du Loir-et-Cher répond notamment aux attentes de santé des consommateurs.
Le retour au naturel, une tendance à dimension variable – latoque.fr – 22/01/18

Pâte à dérouler bio et sans gluten proposée par Nature & Cie.
nature-et-cie.fr – janv 2018

Les fromages se coulent dans toutes les tendances. Snacking, cuisine, attirance pour les goûts, les terroirs, la naturalité ou l’apéritif, ils s’adaptent à tous les courants de consommation et n’hésitent pas à changer de forme (à consommer frais, chaud, froid, en tranches, roulés…)… Le marché du fromage est dynamisé par les nouveaux usages et peut s’adapter à tous les moments de consommation.
RIA n°790 – juin 2017

Logo Header Menu