Revue de Presse des Métiers de Bouche n°75

 du 08/11 au 24/11/17

Actualités locales des Métiers de Bouche

Age et dénutrition : attention danger. Les équipes médicales le savent. Les personnes âgées peuvent facilement être confrontées aux problèmes de dénutrition involontaire. Pour cette raison, le Réseau Limousin Nutrition organise un après-midi d’information le 20 novembre à Saint-Junien (87).
Le Populaire Haute-Vienne 24/11/17

Spécialités belges à Eymoutiers (87). La boutique «Belges à croquer» a ouvert à Eymoutiers. Elle propose des spécialités belges (bières, biscuits, chocolats…).
Le Populaire Haute-Vienne 23/11/17

Le Palais des Gourmands, rue Darnet à Limoges, a été rénové.
Le Populaire Haute-Vienne 22/11/17

La boulangerie Guillano à Limoges a été refaite et inaugure son nouveau site internet.
Le Populaire Haute-Vienne 22/11/17

Le 11ème salon du chocolat des Kiwanis à Sainte-Feyre (23) a encore fait le plein avec la participation de 9 chocolatiers (trois de Creuse, un de l’Indre et les autres de Haute-Vienne).
La Montagne Creuse 22/11/17

Ouverte il y a tout juste un mois, la pâtisserie Bon-Bon, installée à Tulle, mise sur des produits frais, fait-maison et de qualité. Le commerce propose viennoiseries, biscuits et autres douceurs sucrées. Quelques plats salés sont également proposés.
La Montagne Tulle 22/11/17

À Limoges, les commerçants des Halles centrales vont cohabiter un an sous un chapiteau. Conviés à une réunion d’information, la trentaine de commerçants et restaurateurs installés sous les halles ont découvert la structure temporaire qui les accueillera durant les travaux de rénovation, lancés en mars 2018. L’opération représente un investissement de 6 millions d’euros
Le Populaire 21/11/17
L’Echo Haute-Vienne 21/11/17
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 21/11/17

A Boisseuil (87), l’entreprise artisanale « les Pradines » est transmise. Jean-Louis et Didier Pradeau ont décidé de vendre leur société, basée à Boisseuil, à l’automne 2015. Arrivée en 2008 comme attachée commercial et comptable, Mélanie Planchon a sauté le pas et pris la suite.
Le Populaire Haute-Vienne 20/11/17

Le salon Délissime revient à Limoges et revendique son authenticité. Un festival de saveurs et de couleurs est attendu au parc des expositions de Limoges. Pour la cinquième année, « Délissime » fera place aux spécialités de nos régions jusqu’à dimanche soir. Le prochain salon Délissime réunira, du vendredi 24 au dimanche 26 novembre 2017, 65 producteurs de toutes les régions de France (hors Limousin).
Le Populaire Haute-Vienne 20/11/17

« Les repas maison d’Olivier » fabrique à Tulle et livre une moyenne de 65 repas par jour, majoritairement à des personnes âgées, mais aussi aux entreprises.
La Montagne Tulle 17/11/17

Un repas 100 % local a été servi hier aux collégiens de Guéret qui ont pu rencontrer les producteurs. Déjà sensibilisés à l’art du bien-manger, les collégiens de Martin-Nadaud ont eu droit hier à un repas 100 % local.
La Montagne Creuse 17/11/17

Portrait de Jean-Pierre Ribière, dernier tripier du Limousin, l’un des 98 qui restent en France. Jean-Pierre Ribière a acquis une forte notoriété aux halles centrales de Limoges ou dans les marchés.
Actions n°174 – nov 2017 – CCI de Limoges et de la Haute-Vienne – page 17

Pour les fêtes de fin d’année, 80 artisans limousins investissent la Galerie des métiers de Limoges jusqu’au 30 décembre. Apéritifs locaux, vins de paille, jus de pommes, friandises, chocolats, confitures, saucissons de mouton ou de bœuf highland, mais aussi huiles parfumées à la châtaigne… La liste des produits alimentaires et raffinés présentés à la Galerie des métiers est longue.
Le Populaire Haute-Vienne 18/11/17

Aux Délices gaillardes : portrait de la boucherie-charcuterie-traiteur de Jérôme Menoir installée à Brive (19) qui propose de nombreuses spécialités préparées par ses 6 salariés.
La Boucherie Française n°817 – nov 2017

La Maison Lamour à Bordeaux sacrée Meilleure Boulangerie de France 2017. Le binôme Florian – Frédéric a brillamment remporté ce titre lors de l’émission culinaire proposée par M6. Ils s’imposent en finale face à Baptiste et Christophe de la Maison Messerlin, candidats pour la région PACA.
France Bleu 10/11/17

Les sœurs Bach, de la boucherie du même nom à Brive, ont ouvert les portes de leur laboratoire à sept femmes. Dans le cadre de l’action « 24 heures pour changer de vie professionnelle », l’AFPA de Brive s’engage jusqu’au 16 novembre, avec un groupe de femmes, pour les inciter à élargir leurs choix d’orientation professionnelle.
La Montagne Brive 14/11/17

Bilan positif pour les Halles à table à Limoges. L’association des commerçants du quartier des halles dresse un bilan positif de l’opération «Les Halles à table» du 7 octobre avec une fréquentation en hausse. Un chèque de 1.500 euros a été remis à une association de chiens d’aveugles.
Le Populaire Haute-Vienne 10/11/18

Thomas Rouhaud, apprenti pâtissier au CFA des 13 Vents et chez le pâtissier Claude Rochais, est récompensé par l’antenne féminine du Lions Club Tulle-Tutella. L’apprenti de 19 ans partira faire un stage avec Cédric Grolet, le prestigieux chef pâtissier de l’hôtel Le Meurice à Paris.
La Montagne Tulle 10/11/17

L’entreprise artisanale de traiteur de Frédéric Massicot, « les Mille Saveurs » à Saint-Sébastien (23), va se consacrer à la restauration à domicile qui prend une place de plus en plus importante dans son activité. Avec ses deux salariés, trois camions sillonnent les environs pour porter des repas à plus d’une centaine de personnes âgées ou isolées. L’entreprise sera toujours présente pour les grandes foires locales, notamment la fête de la châtaigne à Eguzon où Frédéric Massicot a été récompensé (médaille de bronze) pour sa « tarte d’automne » (feuilleté à base de châtaigne).
La Montagne Creuse 10/11/17

“La P’tite boulangerie” : pain bio et boulanger actionnaire, un concept girondin qui cartonne ! D’ici fin 2018, plus de vingt enseignes de “La P’tite boulangerie” auront ouvert leurs portes en France. Un beau succès porté par un concept original : ces commerces sont gérés par des boulangers partenaires, avec lesquels les créateurs de “La P’tite boulangerie” s’associent en leur apportant les fonds nécessaires à l’ouverture de la boutique.
France 3 Nouvelle-Aquitaine.fr – 09/11/17

La Nouvelle-Aquitaine veut devenir un poids lourd de l’agriculture bio. La chambre régionale d’agriculture vient de signer un Pacte régional pour l’agriculture biologique 2017-2020 qui fédère tous les acteurs des trois ex-régions. Avec des objectifs ambitieux.
Le Populaire Haute-Vienne / La Montagne (toutes éditions) – 09/11/17

Comment développer l’agriculture bio d’ici 2020 en Nouvelle-Aquitaine ? Le développement de l’agriculture biologique passe par un nombre important de conversions.
Le Populaire Haute-Vienne / La Montagne (toutes éditions) – 09/11/17

L’Atelier d’Isis, a déménagé dans Limoges début octobre. Dans la rue de la Boucherie, le nouveau salon de thé de Céline et Julie propose des pâtisseries faites maison. Des ateliers de cuisine seront bientôt proposés dans un second local de la rue.
L’Echo Haute-Vienne 09/11/17

Rachid Makcharrade, apprenti chez Bernard Besse, chocolatier à Treignac (19) remporte le prestigieux trophée national Jean-Claude Léchaudé. Il a été félicité par les membres du jury, tous MOF (Meilleurs Ouvriers de France) pour son chef d’œuvre en chocolat.
La Montagne Tulle 09/11/17

En Nouvelle-Aquitaine 60% des habitants disent chocolatine. Selon un sondage OpinionWay, 87% des Français disent pain au chocolat, mais en Nouvelle-Aquitaine, c’est bien chocolatine qui l’emporte.
France Bleu Limousin – 08/11/17

Philippe Lesprit, ancien chef briviste, a imaginé un pain à burger en forme de ballon. Il cherche un partenaire pour développer ce concept auquel il croit. Il a déjà enregistré les pains à burgers en forme de ballon de rugby mais aussi de football à l’Inpi. Un brevet est sur le point d’être déposé.
La Montagne Brive 08/11/17

Réglementation / Process

Une société bordelaise propose une solution connectée au problème du gaspillage et de la sécurité alimentaire. Au salon Exp’Hôtel à Bordeaux, la startup Check Kit a présenté son application “Check Kit” qui permet aux professionnels des métiers de bouche de mieux maîtriser leurs stocks. Pour 20€ par mois, les restaurateurs et les commerçants contrôlent leurs stocks via leurs smartphones ou leurs tablettes. L’application garde un œil sur toutes les denrées : origine, dates limite de consommation, températures des frigos …
France Bleu Limousin – 19/11/17

Étiquetage nutritionnel : mise en place de la signalétique Nutri-score. L’arrêté lançant officiellement la signalétique nutritionnelle “Nutri-score”, complémentaire à la déclaration nutritionnelle, est paru au Journal Officiel du 3 novembre 2017. Il en définit le cahier des charges et précise notamment les modalités de calcul du score nutritionnel des aliments et les caractéristiques du symbole graphique Nutri-score sur l’emballage. L’application du système d’information nutritionnelle est facultative et ne concerne pas, notamment, “les produits non transformés qui comprennent un seul ingrédient ou une seule catégorie d’ingrédients (fruits ou légumes frais, viandes crues découpées, miel…)”.
agriculture.gouv.fr – 31/10/17

DGCCRF : Bilan de l’Opération de fin d’année 2016. Pour protéger les consommateurs, la DGCCRF met en place chaque année un programme de contrôle renforcé, dit « Opération fin d’année », durant la période festive de fin d’année. En 2016, les actions prioritaires ont été orientées vers les produits festifs alimentaires et non alimentaires commercialisés sur les marchés, dans les grandes et moyennes surfaces, dans les commerces de proximité, mais aussi chez les fabricants, grossistes et importateurs. Les sites de vente en ligne ont également été vérifiés. Sur les 32 641 actions de contrôle menées, le taux infractionnel s’établit à 22 %, comme en 2015.
economie.gouv.fr – 22/11/17

Fêtes de fin d’année riment avec contrôles sanitaires renforcés. Rappel sur les points d’attention et sur la réglementation.
La Boucherie Française n°817 – nov 2017
Lettre du Pôle d’Innovation – ARDATmv – nov 2017

Nouvelles tendances

E.Leclerc crée un concept store de produits locaux à Angoulême (16). L’adhérent d’Angoulême a imaginé un magasin spécial, en dehors de son hypermarché pour valoriser les produits locaux dans un écrin premium. Ce magasin, ouvert cet été au public, propose près de 400 références fournies par une cinquantaine de producteurs locaux. Une boucherie traditionnelle joue à la fois sur des codes très premium et moderne. Un magasin regardé de près par d’autres adhérents de l’enseigne comme par Michel-Edouard Leclerc, à l’heure où l’argument du local pèse lourd dans les décisions d’achats des consommateurs.
lsa-conso.fr – 22/11/17

L’impact de la consommation de viande rouge ne serait pas limité au risque de cancer colorectal. Une nouvelle étude montrent que le risque de développer un cancer du sein augmente avec la consommation de viande rouge, et que cette association existe de manière plus générale sur le risque de cancer au global. Ainsi, les 20 % de personnes consommant le plus de viande rouge (près de 100g/jour en moyenne) voient leur risque de développer un cancer augmenter de 30 % par rapport aux 20 % qui en mangent le moins (40g par jour en moyenne).
inserm.fr – 21/11/17

Le vegan, un levier business pour les PME ? En effervescence, le marché du vegan voit se multiplier les offres tandis que la demande augmente. Faut-il pour autant considérer le phénomène comme un nouvel eldorado entrepreneurial ? Le point sur une filière en construction.
chefdentreprise.com – 09/11/17

Veggie, bio : un ticket gagnant. Même s’ils ne représentent encore qu’un faible pourcentage du chiffre d’affaires total de l’alimentation en France, les produits à base de protéine végétale et ceux de la filière biologique connaissent depuis deux ans, un essor fulgurant. Le nombre de gammes dites végétales ne cessent d’augmenter, principalement au rayon frais.
RIA n°792 – septembre 2017

« C’est qui le patron ! », une solution face à la crise agricole ? La société « C’est qui le patron ! » est la première en France à proposer à ses clients d’élaborer le cahier des charges du produit. Pour aider les éleveurs face à la crise agricole, les consommateurs ont choisi de payer plus cher. Avant de vendre ses briques de lait, l’entreprise a proposé un questionnaire à ses futurs consommateurs pour élaborer le cahier des charges (choix du pays de production, des conditions de production ou encore le tarif). Un an après son lancement, en octobre 2016, 23 millions de briques de lait ont été vendues. Un résultat fou, bien au-delà des 5 millions espérés avant lancement. Le modèle plaît et se développe dans d’autres pays et sur d’autres produits.
La Montagne 17/11/17

En 10 ans, les Français ont diminué d’un quart leur consommation de pain. Même si la baisse est moindre qu’entre 2013 et 2016, seul un tiers des Français consomme du pain à tous les repas. La consommation des adultes est quasi stable, tandis que celle des enfants augmente légèrement, et celle des adolescents est en recul. La baguette est le produit le plus consommé, mais on note une progression des pains spéciaux chez les adolescents et les adultes. La consommation se fait principalement à domicile, et au déjeuner. On note également une progression du pain consommé en sandwich.
Comportements alimentaires et consommation de pain en France – Extraits de l’enquête CCAF 2016 – Observatoire du Pain – nov 2017

La percée de la viande effilochée. La viande efficholée, particulièrement moelleuse grâce à une cuisson lente se répand dans les rayons français. Carrefour et Le Gaulois lancent des burgers de viande effilochée. La Cooperl sort deux recettes d’effiloché de porc signées Brocéliande.
Linéaires n°339 – oct 2017

Jimini’s vise les steaks d’insectes. La jeune société propose des produits à base d’insectes pour l’apéritif, ou sous forme de pâtes alimentaires et des barres énergétiques. Elle souhaite à terme offrir des produits cœur de repas.
RIA n°793 – octobre 2017

Les glaciers ont bûché sur leurs collections hiver. La tendance est aux bûchettes et bûches prémium. Pour les bûches ce sont les recettes ultra-consensuelles qui sont présentées en nouveauté cette année (chocolat/vanille et framboise/citron pour Nestlé …). Concernant les bûches prémium qui sont en nette croissance (+ 11 %), Nestlé propose une recette à la fraise et au marc de champagne, Carte d’Or mise sur une recette à base de pécan et une autre plus audacieuse (figue noix miel).
Linéaires n°339 – oct 2017

Quand les chocolatiers revisitent les spécialités régionales. Pour séduire leur clientèle, plusieurs chocolatiers ont décidé de revisiter les traditions de leur ville. France 2 a rencontrés deux chocolatiers : un, à Nantes, qui revisitent le petit beurre nantais fourré à la praline et un autre qui crée un chocolat gris bleu garni de nougatine en hommage aux toits d’ardoises de sa ville, Angers.
France 2 – 31/10/17

Chocolat en tablette : une croissance au carré. Force et subtilité des arômes, inclusions, origines des fèves, la tablette démultiplie ses sensations et affiche une croissance de presque 5 %. Les habitudes ont changé, les consommateurs se dirigent vers des chocolats moins sucrés. Alors qu’un artisan trouve qu’un taux de cacao de 70 % est déjà élevé, la demande en tablettes de chocolat noir atteint fréquemment 80 à 85 %. La demande de sensations renouvelée est une constante pour ce marché engendrant une offre en évolution permanente. Autre tendance forte : l’origine.
RIA n°793 – octobre 2017

Le chocolat rouge inventé par Barry Callebaut. Ce quatrième type de chocolat « le ruby », après le noir, le lait, le blanc, se caractérise par une couleur rougeâtre et un goût intense. Le numéro un mondial du cacao a découvert des molécules particulières au cours de ses travaux sur le cacao. Ces molécules sont à l’origine d’une couleur rouge et d’un goût proche de la framboise. Barry Callebaut a testé le « ruby » auprès des consommateurs de trois marchés à fort potentiel : la Chine, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.
lesechos.fr – 05/09/17

Les chocolats, stars de Noël. Les fêtes de fin d’année sont une période phare de consommation de chocolat : les ventes représentent 8,5 % du marché total. Au global, les ventes ont été à la hausse pour la deuxième année consécutive, entre 2015 et 2016, avec une augmentation de 1,7 % des volumes vendus sur la période de Noël. Les ventes de Noël, réalisées en hypermarchés, ont augmenté de 2,3 % en volume. Les chocolats de Noël se vendent dès mi-octobre et représentent 21 % des ventes en volumes en novembre, et 61 % des ventes en volumes en décembre.
syndicatduchocolat.fr – 06/11/17

Recul de la consommation de pizzas en France. Les Français ont consommé 745 millions de pizzas en 2017, soit 50 millions de moins qu’en 2015. Le chiffre d’affaires de ce marché est en recul (-10,89 % par rapport à 2015), la pizza étant concurrencée par le sandwich et le burger. La restauration traditionnelle conserve les plus grosses parts de marché (48 %), devant la grande distribution (25 %), et les camions, livreurs et restauration automatique (12 %). Le prix moyen d’une pizza reine est 10,41 €.
cession-commerce.com – 27/10/17

Les régions cultivent leurs atouts. Depuis leurs fusions, les régions cherchent à mutualiser leurs forces pour peser commercialement. Valorisation des produits du terroir, promotion des marques locales, expansion des circuits d’approvisionnement locaux… autant de points que les acteurs régionaux s’emploient à développer. Tour d’horizon de cette dynamique territoriale.
RIA n°793 – octobre 2017

Logo Header Menu