Revue de Presse des Métiers de Bouche n°57

 du 02/07 au 22/07/16

 

Actualités locales des Métiers de Bouche

« Du local en bullant » : une petite caravane gourmande cuisine les produits locaux sur le parking de la réserve de l’étang des Landes à Lussat (23). Justine Vercellotti et Pierre Jeannot se fournissent auprès des producteurs et artisans locaux.
La Montagne Creuse 22/07/16

La Bénéventine a bien digéré les années. Véritable star à l’échelle locale puis nationale à la fin du 19ème siècle, la Bénéventine, liqueur digestive d’origine creusoise, renaît de ses cendres en 2005 après près d’un siècle de sommeil. Pierre Nouhaud, distillateur liquoriste à Limoges, parvient à percer le mystère de la recette de ce digestif. Produit dans la Distillerie du Centre à Limoges, la Bénéventine est commercialisée au Scénovision de Bénévent-L’abbaye (23) à qui elle doit en partie sa survie.
Le Populaire – La Montagne (toutes éditions) 17/07/16

« Le Bœuf à la page », nouvelle boucherie-charcuterie à Isle (87). Raphaël Thomassery propose un éventail de prestations avec un service boucherie (viande 100 % limousine), charcuterie et traiteur. Il propose des fromages et des produits congelés.
Le Populaire Haute-Vienne 16/07/16

La mode du quinoa … un Corrézien se lance dans la production. Le quinoa, aliment sain par excellence est tendance et la demande explose en France ! Trois exploitants français ont donc décidé de se lancer dans l’aventure dont un en Corrèze du côté de Varetz.
France 3 Limousin – 14/07/16

Limouzi Saveurs : un laboratoire de pâtisserie haut de gamme à Jugeals-Nazareth (19). Cyril et Sophie Chabenat ont transformé une grange en laboratoire de pâtisserie. Cyril Chabenat, pâtissier, a notamment travaillé chez Alain Ducasse et Hélène Darroze … Une quinzaine de boutiques à Brive, Rocamadour et Paris proposent leurs produits (confitures, sirops, caramels, pains d’épice, meringues, cannelés, macarons…) fabriqués à la main, à partir de produits locaux.
La Montagne Tulle 13/07/16

A Marcillac-la-Croisille (19), Nicolas et Hélène Ritou ont ouvert un magasin de traiteur sucré, salé.
La Montagne Tulle 12/07/16

Après plus de 6 ans d’absence, une boulangerie-pâtisserie ouvre à St-Vaury (23). La municipalité et les habitants sont ravis de l’arrivée de la boulangerie artisanale d’Anthony Jallet.
La Montagne Creuse 11/07/16

Prix Stars & Métiers pour l’entreprise artisanale Tradi Corrèze de David Farges et Jean-Philippe Colombeau. Cette boucherie, charcuterie et épicerie a été récompensée pour sa stratégie Globale d’Innovation.
La Montagne Tulle 08/07/16

A Limoges, la boulangerie Desem, accueille l’exposition « Ondes et Lumières » de Chantal Godet Cheneval, dans son espace des Arts.
Le Populaire Haute-Vienne 06/07/16

La 8ème édition du marché « Un soir, rue Haute-Vienne » à Limoges s’est calée sur l’arrivée de l’étape du Tour de France. Toujours organisée par la CMA, la CCI et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne avec la ville de Limoges et l’association des commerçants de la rue, cette édition a rassemblée plus de 40 exposants (métiers d’art, métiers de bouche, producteurs locaux…) et a remporté un vif succès.
L’Echo Haute-Vienne 04-05/07/16 – Le Populaire Haute-Vienne 04-05-06/07/16

Ouverture d’un magasin de producteurs à la Celle-Dunoise (23). Après plusieurs années passées dans l’élevage de volailles fermières, Jennyfer Jardy et Francis Doucet ont décidé de miser sur le circuit court.
La Montagne Creuse 02/07/16

Le concept de marché de pays importé en 2001, en Haute-Vienne, s’est sacrément développé. On en compte désormais 27 dans le département.
Le Populaire Haute-Vienne 02/07/16

A Limoges, les bouchers face aux anti-viande. Alors qu’une manifestation était menée par les promoteurs de l’esprit végétarien (défenseurs de la cause animale, défenseurs de l’environnement et partisans de produits bio), des représentants des métiers de la boucherie, dont Eric Boutaud, président du syndicat de la Haute-Vienne, François Brun et Jérôme Roux, ont organisé un barbecue public et gratuit. Ils ont ainsi proposé aux passants des grillades en expliquant leur démarche et en réprouvant totalement d’être associés aux récentes affaires de maltraitance en abattoir.
La Boucherie Française n°803 – été 2016

La soirée de l’apprentissage 2016 en Corrèze. Monsieur Gaume, Préfet de la Corrèze et Monsieur Lavent, Président de la CMA de la Corrèze, ont débuté la soirée de l’apprentissage, par la visite de la Boucherie Charcuterie Hembert à Tulle, pour aller à la rencontre du maître d’apprentissage, Patrick Hembert et de son apprenti, Antoine Plas.
cma-correze.fr – 29/06/16

Les ostensions : une aubaine économique qu’il ne faut pas manquer ! A Saint-Junien (87), les ostensions dopent l’économie locale : les restaurateurs, hôteliers sont ravis. Les entreprises locales proposent des produits à l’effigie des Ostensions : la maison Faure, pâtissier chocolatier, propose pour l’occasion des sucettes chocolat décorées à l’image du Suisse … Les ostensions font également fleurir les commerces éphémères qui ravivent le centre-ville.
Le Populaire Haute-Vienne 24/06/16

Réglementation / Process

Des pointes de couteaux arrondis pour les bouchers. Spécialisée dans la sous-traitance du travail à façon des viandes, l’entreprise Bouchers Services a conçu pour ses employés un outil afin de limiter les accidents du travail. Avec le nouveau design du couteau, le pouvoir de coupe n’est pas modifié mais les accidents dus aux piqûres sont évités, le maniement du couteau rend la découpe plus aisée et réduit les risques de TMS.
RIA n°779 – juin 2016

Conservation des fruits : pistes et astuces. Qui n’a pas rêvé d’avoir à sa disposition de bons fruits gorgés de soleil toute l’année ? Qui n’a pas cherché non plus à trouver une solution efficace pour conserver une récolte somptueuse ou une variété rare afin de pouvoir la travailler sur plusieurs mois ? Stérilisation, cuisson, surgélation… la plupart des techniques sont accessibles à l’artisan motivé. Avec un peu de stratégie, de matériel et d’organisation, la conservation des fruits frais devient un jeu d’enfant ! Elle est surtout un bon filon pour qui veut se démarquer sur la qualité et le prix.
latoque.fr – 04/07/16

En boucherie : « Ensemble contre le gaspillage alimentaire : mieux consommer pour moins gâcher ! ». Le Pôle d’innovation de la Boucherie, l’ARDATmv, lance avec la DRIAFF Ile de France un projet expérimental et régional de lutte contre le gaspillage alimentaire visant à améliorer les pratiques professionnelles si nécessaire et à sensibiliser les consommateurs. Un kit d’outils de communication sera remis à 500 artisans bouchers franciliens volontaires. Cette opération sera ensuite généralisée à l’ensemble de la France.
La Boucherie Française n°803 – été 2016

L’étiquetage des produits en vitrine. Obligatoires en boutique, différentes solutions d’étiquetage sont à votre disposition selon vos moyens et le style que vous voulez donner à votre entreprise. Depuis la traditionnelle pique produit à la carte imprimée à volonté, petit tour d’horizon de ce qui se fait aujourd’hui dans ce domaine.
Charcuterie et Gastronomie n°414 – juillet – Aout 2016

Allergènes : il est impératif d’informer les consommateurs ! Depuis décembre 2014, les consommateurs doivent être en mesure de s’informer sur le lieu de vente des denrées alimentaires contenant des allergènes à déclaration obligatoire. Trop peu d’entreprises ont mis en place cette information. Désormais les entreprises qui ne se mettent pas en conformité risquent d’être sanctionnées.
Les Nouvelles de la Boulangerie-Pâtisserie n°916 – 15/06/16

La marque employeur. Concept lié aux ressources humaines, la marque employeur est encore peu connue des TPE. Et pourtant, certaines l’ont déjà développée sans le savoir ! La marque employeur est la perception d’une entreprise par ses salariés et ses candidats à l’embauche. Développer sa marque employeur permet de fidéliser ses salariés et d’attirer les meilleurs talents lors d’un recrutement … Présentation et conseils pour développer sa marque employeur.
Les Nouvelles de la Boulangerie-Pâtisserie n°903 – 01/12/15

Nouvelles tendances

La livraison de petits déjeuners a le vent en poupe. Plusieurs initiatives ont vu le jour sur ce créneau, à la fois pour les professionnels et les particuliers. Mr Matin, Good Morning Paris, Paris Breakfast … à Paris, Mon Petit Déjeuner à Nice, Régal Matin à Avignon, My Petit Dej à Grenoble… Toutes ces affaires sont l’œuvre de jeunes entrepreneurs, qui ont grandi avec les nouvelles technologies et l’habitude des achats sur Internet. S’ils n’ont pas d’expérience de la restauration, ils s’appuient en général sur des boulangers et mettent en place des partenariats.
latoque.fr – 06/07/16

8 tendances qui agitent le snacking : le crémeux (Crémiobox de Sobedo avec 4 déclinaisons à la crème, Marie lance Mon Plat Chaud : une gamme en bol comptant notamment coquillettes crémeuses-poulet…), le dipping (les menus en coffret de Martinet comprennent tous une crème dans laquelle on peut tremper ses aliments…), la touche sucrée (Sobedo ajoute un cookie à ses coffrets salade, Daunat et Fleury Michon intègrent une tartelette au sein des plateaux salades…), le snacking à la française (les coffrets chauds de Marie et Fleury Michon intègrent une entrée, un plat et un dessert, Ma Pause Bistrot de Daunat comprend une salade, un pain au sésame et une tartelette au chocolat…), l’évasion (Une Pause Ailleurs de Bonduelle propose des salades espagnoles, grecques…), les recettes sans viande (beaucoup de fabricants misent sur des recettes de salades grecques, menu végétarien de Martinet avec boulgour, quinoa, fromage de brebis et légumes grillés …), l’effet satiété (les plats chaud étant perçus comme plus rassasiant, les formules repas chaud fleurissent…), et la touche finale personnalisée (laisser la touche finale de personnalisation aux consommateurs : saupoudrer ses salades fusilli tomate feta d’un crumble salé…).
Linéaires n°323 – avril 2016

Mariage : les tendances en matière de traiteur. Les mariés changent, le mariage revient à la mode, mais pas n’importe comment. Les époux ont de nouvelles attentes et veulent se démarquer pour marquer les esprits. La personnalisation est le maître mot. Présentation des différentes catégories de mariés et de leurs attentes notamment pour le repas.
Charcuterie et Gastronomie n°414 – juillet – Aout 2016

Le marché de la glace se porte bien. En 5 ans, il a gagné 20 % en valeur en surfant sur la gourmandise et la naturalité. Les français aiment de plus en plus croquer dans des bâtonnets, cônes en version standard mais aussi dans des formats minis ou des barres. Les glaces prennent de plus en plus l’allure de « finger snack » à grignoter comme le Wich, sandwich glacé de Ben & Jerry’s (crème glacée à la vanille entre deux cookies). Les glaces individuelles sont de plus en plus sophistiquées (crème glacée à la fraise avec des morceaux de fruits en bâtonnets d’Häagen-Dazs, des sorbets en cône pour Nestlé…). Les pots et bacs innovent avec de nouveaux parfums : tarte au citron meringuée, mojito, stracciatella, pannacota, recettes accompagnées de coulis…
RIA n°779 – juin 2016

Herta lance «Le Bon Végétal », une gamme préparée avec des protéines végétales : steaks, escalopes, nuggets, boulettes, galettes, émincés… à base de soja et de blé ou de légumes pour répondre à la demande des flexitariens (30 % de la population).
RIA n°779 – juin 2016

Le Gouessant lance un jambon 100 % breton, sous la marque Terres de Breizh.
Linéaires n°323 – avril 2016

Pourquoi Leclerc starise ses meilleurs bouchers ? En mars Leclerc a lancé son « concours du meilleur boucher E.Leclerc ». Avec 200 candidats en lice, 15 épreuves régionales et une finale nationale, ce concours, réalisé en partenariat avec les CFA, a pour objectif sous-jacent de remplacer les bouchers partant à la retraite et de renforcer les liens avec les CFA pour des recrutements.
Linéaires n°323 – avril 2016

La viande bio a la cote. Un récent sondage IFOP pour Interbev montre que les consommateurs sont de plus en plus séduits par la viande bio. De plus 6 français sur 10 se disent prêts à acheter plus cher de la viande parce qu’elle est bio. Un prix pas toujours plus cher qu’en conventionnel sur certains produits, comme l’expliquent les bouchers bio qui témoignent.
La Boucherie Française n°802 – juin 2016

Dans l’industrie de la boulangerie, viennoiserie et pâtisserie, la pâtisserie traditionnelle confirme sa croissance grâce à de nombreuses nouveautés lancées cette année : innovation sur les conditionnements et sur les recettes. La viennoiserie retrouve également la croissance grâce à l’innovation (brioche tranchée à la farine complète de Harrys, brioche tressée au beurre frais de la Fournée Dorée…).
Linéaires n°323 – avril 2016

Le pain fait son show sur youtube. « Niap by Coucou ! le pain » dépasse le million de vues en diffusant des créations originales régulièrement renouvelées, pour offrir une bonne tranche de rire, des conseils pratiques et des idées de recettes à tous les amateurs de pain. Un succès que chacun de nous peut encore amplifier !
Les Nouvelles de la Boulangerie-Pâtisserie n°916 – 15/06/16

Logo Header Menu