Revue de Presse des Métiers de Bouche n°114

 du 04/09 au 25/09/20

Actus locales de Nouvelle-Aquitaine

Didier Gouraud, artisan boucher-charcutier-traiteur en Dordogne est le nouveau président d’Interbev Nouvelle-Aquitaine. L’éleveur deux-sévrien Abel Lumineau est vice-président.
La Nouvelle République (Deux-Sèvres) 25/09/20
Aqui.fr – 20/09/20

Boucher à l’honneur à la Jonchère-Saint-Maurice (87). La Confédération de la boucherie a remis une plaque distinctive et un diplôme à Jean-Guy Lacheny pour son travail autour de la vache limousine sous signe de qualité (Blason Prestige).
Le Populaire (Haute-Vienne) 21/09/20

Diminution du nombre de boucheries à Agen (47). A Agen, il ne reste plus que 3 boucheries traditionnelles dans la ville. Elles étaient 14 il y a 20 ans. La reprise des boucheries est compliquée avec la raréfaction des bouchers.
La Dépêche du Midi (Lot-et-Garonne) 21/09/20

Seules 18 % des communes de Lot-et-Garonne ont une boucherie ou une charcuterie. À ce jour, 104 établissements sont répertoriés en Lot-et-Garonne : 24 boucheries et 80 boucheries-charcuteries. Les chiffres n’apportent pas d’optimisme pour les années à venir : l’âge moyen des gérants est de 50 ans, 34 % des gérants sont âgés de plus de 55 ans et 15 % d’entre eux ont plus de 60 ans.
Le Petit Bleu – 18/09/20

Traiteur à Salon-la-Tour (19). Après 8 ans en tant que chargée de communication aux Lendemains qui chantent à Tulle, Enora Mahé a ouvert sa propre affaire. Elle se destine principalement à de l’événementiel mais une fois par semaine, elle proposera un plat à commander qu’elle pourra livrer.
La Montagne (Corrèze) 19/09/20

Boucher à St-Varent (79). Ludovic Servant et Victor Decouven ont ouvert une boucherie-charcuterie-traiteur.
La Nouvelle République (Deux-Sèvres) 19/09/20

Développement de la fromagerie à Echourgnac (24). Antoine et Quitterie Dumont ont pris en charge le développement de la fromagerie monastique locale. Ils veulent développer les circuits courts.
Sud Ouest (Toutes) 19/09/20

Distributeur de pain à Brûlain (79). La commune va établir une convention avec la gérante de CMPP Mon plaisir Melle, boulangerie de Saint-Léger-de-La-Martinière (79), pour l’installation d’un distributeur de pain et viennoiserie.
La Nouvelle République (Deux-Sèvres) 17/09/20

Service de livraison Crocrorico à Périgueux (24). 5 restaurateurs ont adopté le service de livraison à domicile proposé par Crocrorico : Springfield Bagels, Cannelle et Romarin, la Gueule du Four, Heilan Coo et Wiki Burger. Le service se veut éthique, local et de proximité.
Dordogne Libre 17/09/20

Tablier en cuir pour un boucher à St-Junien (87). A l’occasion du tour de France de Victor Dumas, apprenti boucher qui défend l’inscription de l’art de la boucherie française à l’Unesco, la maroquinière Rebecca Larapidie basée à Montbron lui a remis un tablier en cuir, spécialement conçu pour lui.
Le Populaire (Haute-Vienne) 16/09/20

Boulangerie bio et sans gluten à Bordeaux (33). A Bordeaux, rue du Miral, à côté de la Bakery Art Gallery, Sylvie Pallatier a créé sa boulangerie bio et sans gluten.
Sud Ouest (Toutes) 14/09/20

Les traiteurs au régime sec dans la Vienne (86). Les traiteurs connaissent une période difficile, avec l’annulation des rassemblements et salons.
Centre Presse/La Nouvelle République (Vienne) 11/09/20

Camions-restaurants en Deux-Sèvres. Selon la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Deux-Sèvres, 183 camions-restaurants sont recensés. Les nouvelles immatriculations sont nombreuses et les radiations faibles (5 en 2020).
La Nouvelle République (Deux-Sèvres) 11/09/20

Traiteurs impactés par le Covid à Périgueux (24). Les traiteurs de Périgueux sont impactés par les annulations des grands repas de famille, à cause du coronavirus.
Sud Ouest (Toutes) 07/09/20

Bordeaux : la plateforme de livraison de produits bio de trois jeunes, stimulée par le confinement. Ils n’ont pas chômé cet été. Trois jeunes Bordelais, âgés de 23 à 24 ans ont quadruplé leurs ventes pendant le confinement. Aujourd’hui, leur entreprise de livraison de produits bio poursuit sa mue et encourage une consommation plus responsable, une production plus rémunératrice.
France 3 Nouvelle-Aquitaine 05/09/20

Reconversion dans le chocolat à Bayonne (64). Jean-François Candau, pâtissier, s’est reconverti dans le chocolat après avoir appris qu’il était allergique à la farine.
Sud Ouest (Pays Basque) 03/09/20

Food-truck à Mazères (33). Laetitia Omer a investi dans 3 «school bus» en vue d’aménager un food truck.
Sud Ouest (Toutes) 02/09/20

Réglementation / Process

Produits préemballés : le point sur les règles d’étiquetage. À la suite de la crise Covid-19, un certain nombre de professionnels issus du secteur traiteur de réception réfléchissent à donner une nouvelle orientation à leur activité en se tournant vers une activité de fabrication/livraison de produits préemballés. Un tel projet posant la question des règles à respecter en matière d’étiquetage, la CNCT fait le point sur la question.
www.charcutiers-traiteurs.com – 07/07/20

Comment rentabiliser un distributeur de pain ? La pose d’un distributeur de baguettes peut augmenter substantiellement le chiffre d’affaires d’une boulangerie, à condition de se poser les bonnes questions. Fiabilité, emplacement, qualité du pain, organisation… comment en tirer le meilleur parti ?
latoque.fr – 01/09/20

Comment faire face à des travaux dans sa rue ? Certains travaux sont inévitables, qu’ils soient initiés par la ville ou par le syndic de votre immeuble. Comment en tirer parti ou se prémunir des impacts sur votre activité ?
latoque.fr – 01/09/20

Enquête sur les produits sans gluten par la DGCCRF : 10 % de non-conformité. La DGCCRF a mené une enquête pour vérifier l’absence de gluten dans ces produits, la bonne utilisation des mentions s’en prévalant mais aussi un certain nombre de sujets connexes (gestion des allergènes de manière générale dont la maîtrise des contaminations croisées, l’hygiène, la valorisation des produits ne contenant pas de blé…). 10 % des prélèvements effectués par la DGCCRF et analysés en laboratoire se sont révélés non conformes.
Economie.gouv.fr – 28/07/20

Ouverture de l’appel à candidatures pour l’expérimentation de l’affichage environnemental des produits alimentaires. Dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le ministère de la Transition écologique, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, et l’ADEME lancent une expérimentation sur plusieurs mois visant à tester différents dispositifs d’affichage environnemental sur les produits alimentaires. Au travers d’un appel à candidatures, les acteurs volontaires pourront proposer leur dispositif pour un accès à une information environnementale fiable et lisible. L’objectif est d’évaluer les effets de cet affichage sur les choix des consommateurs et de les orienter vers une consommation alimentaire plus respectueuse de l’environnement.
ecologie.gouv.fr – 10/09/20
ademe.fr – 16/09/20

Nouvelles tendances

Le snacking continue à innover malgré la crise. Le confinement des clients du snacking, urbains et actifs a entrainé l’effondrement momentané de la croissance du secteur. Mais les fabricants n’ont pas dit leur dernier mot et continuent à innover. Ils visent les télétravailleurs tout en diversifiant leur offre.
RIA n°825 – septembre 2020

Le confinement et le marché de la viande bovine en Europe. Effets du confinement imposé pour enrayer la crise sanitaire de la COVID-19 sur le marché de la viande bovine en Europe. Le confinement généralisé en Europe et le quasi-arrêt de la restauration hors domicile à partir de début mars en Italie et de la mi-mars ailleurs ont entraîné un report sur la consommation à domicile, une renationalisation des marchés, un déséquilibre dans la valorisation des carcasses, des retards d’abattages et de très fortes baisses de prix dans de nombreux États membres. Le déconfinement et le retour progressif à la normale permet aux prix de se redresser. Mais la crise économique que l’on entrevoit déjà pèsera sur le pouvoir d’achat des ménages et donc sur la consommation de viande bovine.
viandesetproduitscarnes.com – 28/07/20

La viande bio en 2019. La filière Viandes Bio s’inscrit parfaitement dans la notion du mieux manger, dans le respect de la planète et du vivant, et continue de se développer. En 2019, les volumes d’abattage sont en augmentation (+16 % vs 2018), en particulier en porcins (+32 % vs 2018). Les ventes dans les différents circuits de distribution ont suivi, la demande continuant de croître, avec notamment une belle progression en restauration hors-domicile (+34 % en volume vs 2018)
Observatoire des viandes bio 2019 – Interbev – septembre 2019