Revue de Presse des Métiers de Bouche n°111

 du 21/05 au 20/06/20

Actus locales de Nouvelle-Aquitaine

Nouvelle-Aquitaine : consommer local c’est vital. La Région Nouvelle-Aquitaine lance une campagne de communication pour encourager les consommateurs à préférer les achats locaux pour encourager la reprise de l’économie en Nouvelle-Aquitaine.
nouvelle-aquitaine.fr – 04/06/20
La Nouvelle République (Vienne) 16/06/20

Le plan alimentaire de Limoges Métropole devrait se poursuivre pour relancer le maraîchage. Relancer l’activité maraîchère à l’échelle de la communauté urbaine est la mission que s’est donné le vice-président de Limoges Métropole Alain Delhoume. Un plan alimentaire territorial et la création d’un pôle dédié au maraîchage ont été mis en place en ce sens dès 2018, avec comme première stratégie le renouvellement des générations.
Le Populaire (Haute-Vienne) 18/06/20

Apprenti boucher charentais en bronze. Originaire de Chadurie (16), Théo Bordon, apprenti boucher, a décroché une médaille de bronze aux finales régionales des olympiades des métiers à Bordeaux. Il participera à la finale nationale en décembre à Lyon.
Charente Libre (Toutes) 18/06/20

Pâtissiers de la Haute-Vienne face au Covid19. A Boisseuil (87), la chambre artisanale de la pâtisserie a tenu son assemblée générale et est revenue sur les difficultés liées à la pandémie, avec des professionnels annonçant des baisses de chiffre d’affaires jusqu’à 60% à Pâques. Certains ont pris des mesures de chômage partiel.
Le Populaire (Haute-Vienne) 18/06/20

Projet de glaces artisanales à La Forêt-sur-Sèvre (79). A La Forêt-sur-Sèvre, une boulangerie-pâtisserie-sandwicherie reçoit une aide de 8 549 euros de la Région pour la création d’une activité de fabrication de glaces maisons artisanales. Elle a été accompagnée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et l’agglomération du Bocage bressuirais.
Le Courrier de l’Ouest (Deux-Sèvres) 18/06/20

Boulangerie reprise à Royère-de-Vassivière (23). Nadine Rigaud et Johnny Gressot ont repris la boulangerie locale.
La Montagne (Creuse) 17/06/20

Pâtes creusoises en rayon. Fabriquées à Guéret avec le blé produit par 6 agriculteurs creusois certifiés HVE, les pâtes «Cœur de Creuse» seront mises en vente en grandes surfaces et commerces de proximité à partir du 23 juin. Le projet lancé en 2018 a été appuyé par la Chambre d’Agriculture. Le blé dur utilisé est une variété ancienne peu sensible aux maladies et la farine est stockée en chambre froide pour éviter les insecticides. Le projet a été soutenu par les collectivités, Initiative Creuse et la Banque Populaire.
La Montagne (Creuse) 17/06/20

Cuisine en bocal à Beynac-et-Cazenac (24). La maison Lembert (conserverie artisanale et gastronomique) lance de nouveaux produits en vente à emporter consignée appelée « La Cuisine en bocal».
Sud Ouest (Toutes) 16/06/20

Traiteur en mode restaurant à Cosnac (19). Le traiteur SAS des Garennes du Gour a créé un restaurant temporaire pour compenser partiellement la perte des repas annulés.
La Montagne (Corrèze) 15/06/20

Circuit court Cognac pour valoriser le savoir-faire. Le collectif «Circuit court Cognac» est né officiellement hier. Il a pour but de promouvoir le savoir-faire local et de favoriser les circuits courts sur le segment cognac et spiritueux. Il réunit des prestataires de service au rayon vins et spiritueux. Il rassemble déjà 25 sociétés : communication, conseil juridique ou marketing, informatique, offre touristique, etc.
Sud Ouest (Toutes) 15/06/20

Reprise moyenne des restaurants en Corrèze. Les restaurants corréziens ont pour la plupart rouvert en tenant compte des contraintes sanitaires ce qui a réduit le nombre de couverts. Certains comme «Chez Rosette» à Brive ont maintenu la vente à emporter qui représente aujourd’hui la moitié de son chiffre d’affaires.
La Montagne (Corrèze) 15/06/20

Distributeur de petits plats à Couzeix (87). Dans la zone d’activité commerciale Océalim de Couzeix, Christine Treilhou a installé un distributeur automatique de plats cuisinés « les petits plats d’Eugénie », sans additif à base de légumes bio, viandes labellisées, produits issus des circuits courts et conditionnés dans des cartons de canne à sucre, compostables. Elle projette d’installer d’autres distributeurs dans les zones commerciales de Limoges.
Le Populaire (Haute-Vienne) 14/06/20

Des distributeurs automatiques en Haute-Vienne.
D’autres distributeurs automatiques ont été créés en Haute-Vienne, comme le distributeurs d’œufs bio de ferme du Gaec des 4 vents à Chamborêt ou distributeur de pommes de terre du Gaec Val du Taurion, à Saint-Laurent-les-Églises.
Le Populaire (Haute-Vienne) 14/06/20

Nouvelle boulangerie à Felletin (23). Déjà propriétaire d’une boulangerie en centre-ville d’Aubusson, Emilie Teyton et Alice Lemaigre ont ouvert «Aux délices d’Alice», une boulangerie salon-de-thé dans un ancien garage de la route de Limoges.
La Montagne (Creuse) 13/06/20

Soutien de la Haute-Vienne aux restaurateurs. Le conseil départemental de la Haute-Vienne lance l’opération Mille Mercis : un chèque restaurant de 30 € pour remercier les personnels en première ligne pendant le confinement, doublé d’un coup de pouce au secteur de la restauration. L’Umih 87 salue cette initiative.
Le Populaire (Haute-Vienne) 12/06/20

Soutien de la Corrèze aux restaurateurs. Le Département de la Corrèze lance une opération «Tous au resto» pour soutenir les restaurateurs locaux. Le dispositif s’articule autour de différentes actions dont «Le Resto des héros» (bons de 30 euros pour les personnels socio-médicaux du Département), Stick’Eat (dématérialisation des menus et cartes de vin consultables grâce à un appli dédiée). Par ailleurs, le Département incite les professionnels (hôteliers et restaurateurs) à passer au numérique pour dématérialiser leurs cartes et menus.
La Vie Corrézienne 12/06/20
La Montagne (Corrèze) 09/06/20

Restaurateurs face à la crise sanitaire en Lot-et-Garonne. Les restaurateurs adaptent leurs salles au protocole sanitaire afin de limiter les pertes, certains attendent le 22 juin et la phase 3 du déconfinement. L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie redoute une fermeture de 30% des établissements.
Sud Ouest (Toutes) 12/06/20

Marketplace en développement en Vals de Saintonge (17). A Saint-Julien-de-l’Escap (17), le maraîcher Frédéric Aymard a pu limiter la casse pendant le confinement en développant ses ventes par internet. Il s’intéresse désormais à la nouvelle plateforme «lespritlocal.fr» une market place digitale créée pendant le confinement par Gaëlle Popinot et Mickaël Billaud pour les commerçants, producteurs et prestataires des Vals de Saintonge.
L’Agriculteur Charentais 12/06/20

Terrasses de la reprise à Limoges. Cafetiers et restaurateurs de Limoges ont aménagé leurs terrasses pour reprendre leur activité après le confinement tout en respectant les règles sanitaires. La Ville tolère les «débordements» des terrasses pour faciliter la reprise. Certains restaurateurs ont réussi à réaliser la moitié de leur chiffre d’affaires d’un mois de juin, mais tous attendent la 3e phase du déconfinement et l’assouplissement des règles.
Le Populaire (Haute-Vienne) 11/06/20

Galettes à emporter à La Souterraine (23). Emmanuel et Leslie Rétier ont rouvert la crêperie «L’Occitane» et proposent des galettes à emporter. Ils envisagent de créer un drive.
La Montagne (Creuse) 11/06/20

Soutien aux restaurants en Charente-Maritime. Plus de 1.600 entreprises du secteur de l’hôtellerie-restauration de Charente-Maritime ont eu recours au chômage partiel pour près de 10.000 salariés. Plus de 1.000 entreprises ont bénéficié d’un prêt garanti par l’Etat (PGE). La reprise de leur activité a débuté début juin. L’UMIH 17 attend d’autres aides de l’Etat et des collectivités.
Le Phare de Ré 10/06 /20

Boulangerie reprise à La Croisille-sur-Briance (87). Benjamin Fargeas a repris la boulangerie de Gaëtan Holvoêt.
Le Populaire (Haute-Vienne) 10/06/20

Soutien à l’économie locale à Bergerac (24). L’agglomération a lancé un système de bons de réduction afin de venir en aide aux vignerons et restaurateurs : 60.000 euros sur 4.000 tickets valables «à partir du 1er juillet».
Sud Ouest (Toutes) 10/06/20

Du neuf à la boulangerie à Voutezac (19). La boulangerie municipale a fait l’objet de travaux de rénovation et d’extension (67.580 euros investis) et est gérée par de nouveaux boulangers depuis le 15 mars.
La Montagne (Corrèze) 10/06/20

Livraisons du boucher à Lapleau (19). Le boucher-charcutier Anthony Charpentier propose désormais des livraisons gratuites à partir de 30 euros de commande, dans un rayon de 20 km.
La Montagne (Corrèze) 09/06/20
La Vie Corrézienne 29/05/20

Boucher charcutier à Rouillac (16). Jérôme Tiphonnet a repris la boucherie charcuterie de son patron en 2008. Il enregistre beaucoup de passages avec l’arrivée de l’entreprise Martell.
Charente Libre (Toutes) 07/06/20

Brasserie médaillée à Capbreton (40). La brasserie locale Cath’ a remporté 4 médailles d’or au Concours international de Lyon, pour ses bières blanche, dorée, triple et ébène. Ses ventes ont chuté de -70% en mars, avril et mai. Son effort de diversification sur des bières de prestige vendues chez les cavistes, comme l’ébène (brune fruitée) ou la Barley wine (caskée en barriques d’armagnac, aux épices et au miel local) a été touchée par la pandémie. Rappelant qu’il trouve du houblon sauvage sur les bords de l’Adour, le brasseur mise sur une filière locale d’approvisionnement.
Sud Ouest (Toutes) 04/06/20

Réussite de la Semaine de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine. Du 18 au 20 mai la Semaine de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine a permis de réaliser un tour d’horizon des sujets intéressants sur l’agriculture via des débats diffusés sur internet en présence de professionnels de l’agro-alimentaire, de sociologues, agriculteurs, artisans… et grand public.
Courrier Français (Charente) 05/06/20
aqui.fr – 26/05/20

Cake design à Bazas (33). Flavy Moreau est cake designeuse. Elle ouvre son atelier Sweet Cakes, rue Fondespan.
Le Républicain (Sud Gironde) 04/06/20

Fermeture de la Maison du fromage à Limoges (87). Propriétaire de la Maison du fromage (créée en 1920), Paulette Garot a décidé de fermer son commerce.
Le Populaire (Haute-Vienne) 03/06/20

Reprise de la restauration en Corrèze. A l’instar du Tacot à Ussel, les restaurateurs corréziens préparent depuis ces derniers jours leur réouverture d’aujourd’hui en tenant compte du protocole sanitaire préconisé par l’Etat. Tous s’interrogent sur la venue de leur clientèle et des nouveaux modes de consommation induits par ces nouvelles pratiques. Les municipalités étudieront au cas par cas les demandes d’extension de terrasse.
La Montagne (Corrèze) 02/06/20

Reprise de la restauration en Creuse. Les restaurateurs creusois ont mis les bouchées doubles pour rouvrir leurs établissements aujourd’hui. Le Domespace, l’hôtel-restaurant Auclair à Guéret, l’hôtel-restaurant Alexia à La Souterraine… ont tous pris des mesures et s’interrogent sur le retour de la clientèle. Aubusson, Guéret et La Souterraine exonèrent des droits de terrasse et favoriseront selon les cas, l’extension des terrasses.
La Montagne (Creuse) 02/06/20

Boulanger mobilisé à Fenioux (79). Le boulanger David Fèvre défend son métier dans une vidéo postée sur YouTube. Il souhaite quitter Fenioux pour s’installer ailleurs, et se désole du manque de réactions du maire.
La Nouvelle République (Deux-Sèvres) 02/06/20

Réouverture des petits restaurants en Haute-Vienne ? En Haute-Vienne, les restaurateurs reprennent leur activité aujourd’hui. Face aux consignes sanitaires, certains établissements comme «Le Bell» à Bellac, «La Petite Ourse» à Limoges et d’autres, contraints de diminuer souvent de moitié leurs places disponibles, font le choix de poursuivre la vente à emporter. Chez Springfields Bagels à Limoges, pendant le confinement, ce mode de vente a permis de «quasiment doubler le chiffre d’affaires».
Le Populaire (Haute-Vienne) 01/06/20

Food-truck dans l’impasse à Agen (47). Patrick Painset a créé son entreprise de food-truck. Mais la crise sanitaire a porté un coup à son activité. Il s’est rapproché de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat pour obtenir de l’aide.
Sud Ouest (Toutes) 31/05/20

Formation snacking en boulangerie à Objat (19). La boulangerie Chevreux a formé son personnel au snacking et aux bonnes pratiques sanitaires.
La Vie Corrézienne 29/05/20
La Montagne (Corrèze) 04/06/20

En Creuse, certains petits restaurants ne rouvriront pas le 2 juin. Les restaurateurs vont devoir réduire drastiquement le nombre de couverts s’ils veulent respecter les distances de sécurité entre les tables. En Creuse, certains petits établissements risquent de ne pas rouvrir le 2 juin. Passer par exemple de vingt à six clients n’est tout simplement pas viable économiquement. Témoignages.
La Montagne (Creuse) 28/05/20

Valorisation des circuits courts par l’Ademe. L’Ademe Nouvelle-Aquitaine encourage les entreprises à se réorganiser en tenant compte des circuits courts, de l’économie circulaire et en intégrant les enjeux de la transition écologique dans leurs décisions. Différentes procédures d’appui sont mises en place par l’agence régionale.
Le Populaire (Haute-Vienne) 28/05/20

Engouement pour les circuits courts en Limousin. En Limousin, le confinement a suscité un engouement pour le «consommer local». En Haute-Vienne le drive fermier de la chambre d’agriculture est passé de 20 à 200 commandes hebdomadaires. En Corrèze, la SAS Eat-Lim, le drive fermier estime le mouvement inscrit dans la continuité. De nouveaux producteurs, des commerces locaux entrent dans cette dynamique.
Le Populaire (Haute-Vienne) 30/05/20
La Montagne (Corrèze) 29/05/20

Boulangerie reprise à Tulle (19). Jamal Bennasr a repris la boulangerie Espinasse.
La Montagne (Corrèze) 28/05/20

Hausse des prix à la consommation en Limousin. Une enquête UFC-Que Choisir revient sur la hausse moyenne de 11% des prix des fruits et légumes vendus en supermarché depuis le début du confinement. Fermeture des frontières, obligation d’acheter en France expliquent notamment cette hausse selon le président de l’UFC-Que Choisir 87. Les tarifs des coiffeurs et des salons d’esthétique sont aussi en hausse répercutant les frais engagés pour s’adapter aux mesures sanitaires : 500 euros en moyenne pour les coiffeurs limousins.
Le Populaire/La Montagne (toutes éditions) 28/05/20

Pizzas en distributeur au Vigen (87). A Limoges, le «Bar à Pain» prépare les pizzas proposées dans des distributeurs. Philippe Lepetit a installé le 1er au Vigen.
Le Populaire (Haute-Vienne) 27/05/20

Ange Boulangerie à Limoges (87). Ange Boulangerie s’est installé sur 380m2 impasse de la Ribière et dispose d’un service «click and collect».
Le Populaire (Haute-Vienne) 27/05/20

Lutte contre le gaspillage alimentaire en Poitou. En Deux-Sèvres et dans la Vienne, les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) ont créé l’opération « Mon Resto engagé » pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Durant près de deux ans, dix-huit restaurants des Deux-Sèvres et de la Vienne, tous sur le créneau de la restauration traditionnelle, ont participé à cette expérimentation pilote portée par les CCI des Deux-Sèvres et de la Vienne. Objectif : lutter contre le gaspillage alimentaire.
La Nouvelle République (Deux-Sèvres) 24/05/20

Les restaurants du Limousin s’adonnent à la vente à emporter. En Limousin, de nombreux restaurateurs se sont mis à la vente à emporter pour garder le lien avec leurs clients, en gagner de nouveaux et avoir un peu de trésorerie. A Limoges, Brive, Sainte-Fortunade vente à emporter et livraison se multiplient. A Jarnages, le restaurant l’Alzire profite de la mise à disposition de la halle municipale. A Nieul, les jardins du restaurant étoilé «La Chapelle Saint-Martin» ont été aménagés pour pouvoir y déguster les plats achetés sur place. A Bort-les-Orgues, «Le Central» tient un stand sur le marché. Les restaurateurs travaillent aussi à leur adaptation à l’après.
Le Populaire/La Montagne (toutes éditions) 23/05/20

Plats à emporter en bocaux à Montmorillon (86). Le restaurant le Lucullus s’est lancé dans la «Bokonomie», la vente de plats à emporter dans des bocaux.
La Nouvelle République (Vienne) 22/05/20

Brasserie de Lugazaut primée. A Vielle-Soubiran (40), la Brune Fumée de la brasserie Lugazaut a obtenu la médaille d’or de la meilleure bière de France au concours de Lyon.
Sud Ouest (Toutes) 22/05/20

Boucherie reprise à Bugeat (19). Yann Bourdier a repris la boucherie de Michel Bourg dont il était le salarié.
La Montagne (Corrèze) 22/05/20

Le Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2020 sera digital. Du 18 au 20 mai participez au 1er Salon de l’agriculture 100% en ligne ! Le Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine propose une Semaine de l’Agriculture, plateforme d’échanges pour que malgré le Coronavirus, vive le grand rendez-vous annuel de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine.
nouvelle-aquitaine.fr – mai 2020

Les restaurateurs haut-viennois inquiets et sans indemnisations de la part de leurs assurances. Comme tous leurs collègues français, les restaurateurs de Haute-Vienne sont très inquiets pour leur avenir. Si certains ont cru pouvoir se tourner vers leur assurance, cet espoir s’annonce plus que mince…La non-indemnisation de la perte d’exploitation à cause du Coronavirus c’est, de manière générale la position du monde de l’assurance. Il y aurait bien eu quelques indemnisations, mais à la marge…
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 18/05/20

Rush continu sur la farine en Creuse. A Evaux-les-Bains (23), la Ferme de la Monterolle produit de la farine avec des blés bio du groupement «Les Moissons du Limousin». Elle a doublé sa production depuis deux mois, tournant 7 jours sur 7 pour répondre à une très forte demande. Il n’y a pourtant pas de risque de pénurie, la matière première étant disponible.
La Montagne (Creuse) 11/05/20

Les éleveurs et les bouchers labellisés solidaires dans la guerre des prix. En cette période de confinement, la filière des viandes limousines labellisées est obligée de se réinventer. Les éleveurs bénéficient plus que jamais du soutien du réseau des bouchers artisanaux.
Le Populaire (Haute-Vienne) 08/05/20

Des pâtes made in Limousin pendant le confinement. En pleine épidémie de Covid-19, vidant des rayons entiers de grandes surfaces, des consommateurs se sont rués sur les pâtes alimentaires. Les quelques producteurs locaux du Limousin ont-ils bénéficié de cet engouement pour la « pasta » ?
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 07/05/20

Réglementation / Process

Le Gouvernement renforce les aides apportées aux secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture. Conformément aux annonces du Premier ministre au comité interministériel du tourisme du 14 mai, les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture, les entreprises de secteurs connexes, qui ont subi une très forte baisse d’activité, font l’objet d’un soutien renforcé par l’État : activité partielle, fonds de solidarité, exonérations de cotisations sociales…
http://travail-emploi.gouv.fr – 10/06/20

Plastiques : stop ou encore ? La loi du 10 février sur l’économie circulaire est presque philosophique sur sa finalité, un monde sans plastique à usage unique, mais très pragmatique sur le recyclage, la réutilisation et les alternatives. Retour sur les principaux éléments de cette loi, sur l’éventail d’emballages responsables et les opportunités des bioplastiques et de la biodégradabilité. Cette loi favorise également le retour aux matériaux traditionnels (verre, carton, métal, bois) et au vrac.
RIA n°822 – mai 2020

Des vélos électriques gratuits pour les professionnels. V-logistique permet aux professionnels (artisans, TPE/PME, grandes entreprises, collectivités territoriales,…) d’opter gratuitement pour des livraisons en vélo ou vélo-cargo à assistance électrique, plus rapides et propres, dans tous les environnements urbains. C’est ce que propose l’Union sport & cycle dans le cadre de son programme V-Logisitique conventionné par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et l’Ademe et financé par le dispositif des CEE (Certificats d’Economie d’Energie).
www.v-logistique.com

Évaluation du niveau d’hygiène en remise directe des viandes [Norme volontaire]. A la demande de la Direction générale de l’alimentation (DGAL), qui souhaitait mettre en place une démarche globale d’amélioration du niveau d’hygiène des établissements de remise directe, l’ARDATmv et la Confédération Nationale des Charcutiers-Traiteurs (CNCT) ont contribué à l’élaboration d’une norme volontaire coordonnée par l’AFNOR, concernant l’Hygiène des établissements en remise directe de viandes, préparations de viande et/ou produits à base de viande.
Publiée fin décembre 2019, la norme comporte une liste de 13 exigences avec un système de notation permettant aux entreprises de s’auto-évaluer sur leur plan de maîtrise sanitaire ou de se faire auditer par une société.
veille.infometiers.org – 15/06/20
La Lettre du pôle d’innovation technologique – ARDATmv – La Boucherie française n° 845 – 01/05/2020

Soutien aux restaurateurs : doublement du plafond journalier des tickets restaurant. A compter du vendredi 12 juin 2020, les conditions d’utilisation des titres restaurant sont assouplies, au bénéfice des salariés détenteurs de ces titres, ainsi que du secteur de la restauration. Un décret publié ce 11 juin 2020 prévoit en effet que lorsque ces titres spéciaux de paiement seront utilisés dans un restaurant, leur plafond journalier d’utilisation sera doublé, de 19 à 38 €, et qu’ils seront utilisables les dimanches et jours fériés. Cette mesure restera applicable jusqu’à la fin de l’année. Le dispositif est ciblé sur les restaurants traditionnels, les établissements de restauration rapide mobiles ou non, les établissements de self-service, les restaurants dans les hôtels et les brasseries proposant une offre de restauration.
http://travail-emploi.gouv.fr- 11/06/20

La loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires est parue au Journal Officiel du 11 juin 2020. La loi rend obligatoire l’étiquetage de l’origine des viandes de porcs, volailles, ovins, caprins et de la viande hachée bovine dans la restauration hors foyer, et à compter du 1er janvier 2021, l’étiquetage de l’origine des miels et de la gelée royale par ordre pondéral décroissant. Elle renforce l’obligation d’information du consommateur sur la provenance ou de la dénomination de l’AOP / IGP des vins vendus en bouteille, pichet ou verre par les restaurants, bars ou autres exploitants d’établissements titulaires d’une licence de débit de boissons. Elle interdit « l’emploi des dénominations utilisées pour désigner les denrées alimentaires d’origine animale, pour décrire, commercialiser et promouvoir les denrées alimentaires contenant des protéines végétales, au-delà d’un seuil qui sera fixé par décret ».
veille.infometiers.org – 11/06/20
Loi n° 2020-699 du 10/06/20 – JORF du 11/06/20

Nouvelles tendances

La boucherie artisanale à l’heure du Covid 19 : enquête de la CFBCT. Les équipes de la CFBCT, en lien direct avec les organisations professionnelles départementales du métier, ont réalisé une enquête exceptionnelle auprès de 1136 entreprises de la boucherie-charcuterie-traiteur. Une mine d’informations qui offre un premier panorama de la situation actuelle.
La Boucherie Française n°845 – mai 2020

La boulangerie végétale : le concept de demain. La première boulangerie 100 % végétale vient d’ouvrir au cœur de Paris. Créé par Rodolphe et Yoshimi Landemaine, ce concept revisite la boulangerie traditionnelle dans le respect du vivant et de la planète avec comme principe fondateur : le goût. La boulangerie Land & Monkeys propose des recettes 100 % végétales et gourmandes, à contre-pied des idées reçues sur le véganisme, le tout dans une ambiance fun et décalée. Trois années de recherche ont été nécessaires au boulanger et à son équipe pour créer plusieurs gammes de produits fabriqués sans œuf ni beurre, sans lait ni crème. Son objectif : être le premier sur le terrain de la gourmandise mais en misant sur le végétal.
lemondedesboulangers.fr – 05/06/20

Confinement : les produits biologiques ont conquis 8 % de nouveaux acheteurs ! L’Agence BIO a interrogé les Français sur l’impact qu’a eu cette période sur leurs habitudes de consommation. Ont-ils continué à acheter des produits biologiques pendant le confinement ? Le bio a-t-il conquis de nouveaux consommateurs ? Où s’approvisionnaient-ils ? Pour quelles raisons les consommateurs se tournent-ils aujourd’hui vers les produits bio ? Que comptent-ils faire après ? Autant de questions auxquelles l’étude conduite par Spirit Insight pour l’Agence BIO apporte des éléments de réponse.
www.agencebio.org – 10/06/20

Le Guide MICHELIN lance « Le BON Menu » afin de soutenir les restaurateurs français. Durant la période de confinement, de nombreux chefs ont fait preuve de créativité et d’exemplarité en développant des initiatives généreuses. Pour faire perdurer cet esprit et accompagner la reprise économique, le Guide MICHELIN et des chefs volontaires imaginent une opération inédite, attractive et solidaire baptisée le « BON Menu ». Les restaurateurs participants au « BON Menu » s’engagent à proposer à leurs clients un menu spécial, reflet de la créativité de leur maison, du talent de leurs équipes et de leur engagement avec des producteurs locaux pour une gastronomie durable. Le « BON Menu » sera proposé à un prix équitable et rémunérateur pour tous les acteurs de la filière.
guide.michelin.com – 08/06/20