Revue de Presse des Métiers de Bouche n°109

 du 02/04 au 24/04/20

Actus locales de Nouvelle-Aquitaine

Succès du distributeur automatique de pizzas à Egletons (19). Le distributeur automatique de pizza installé par la pizzeria «Pizza Yellow» connait un fort succès depuis mi-mars.
La Montagne (Corrèze) 24/04/20

Plats du jour à emporter à Curemonte (19). Après le succès de leur vente à emporter de Pâques, les propriétaires du restaurant «La Barbacane» poursuivent cette activité les mardis et vendredis avec un plat du jour à réserver à l’avance.
La Montagne (Corrèze) 24/04/20

Un chef américain à Rancon (87). Le chef américain originaire de Jacksonville, Eric Leclere s’est installé traiteur en novembre 2019 à Rancon. Il propose aussi des cours de cuisine et un service de livraison jusqu’à 140km. Pendant le confinement, il propose aussi des recettes sur sa page Facebook.
Le Populaire (Haute-Vienne) 24/04/20

Trois productrices livrent en commun à Gorre (87). Maud Pressigout, gérante de la brasserie artisanale Cerva d’Oc, Isabelle, de la Ferme de la Pagenie, et Solen Delrue, de la savonnerie F’ânes de Carottes, proposent la livraison commune de leurs produits.
Le Populaire (Haute-Vienne) 23/04/20

Offre adaptée de la boulangerie à St-Martial-de-Gimel (19). La boulangerie de Gaëlle et Sébastien Monange s’est adaptée à la crise, réduisant les quantités de pain dans ses dépôts habituels, mais agrandissant ses tournées. Elle s’est arrangée avec la supérette de Marcillac-la-Croisille pour muscler son offre de petite épicerie pendant la tournée.
La Montagne (Corrèze) 23/04/20

Restaurateurs tendus dans l’ouest de la Haute-Vienne. A Saint-Junien (87), Laurent Breuil, patron du restaurant «Le Lauryvan», annonce 18.000 euros de manque à gagner pour son activité traiteur entre mars et juin suite aux annulations qui se sont cumulées. A Oradour-sur-Glane, Christophe Thomas, gérant du restaurant «Le Milord», pense qu’il va devoir remercier une de ses employées et espère décrocher un prêt garanti de l’Etat de 150.000 euros. A Rochechouart, Marie-Cécile Gaudy, gérante du bar-tabac-restaurant «La P’tite Loco», a reçu une aide de 1.500 euros et a obtenu un prêt bancaire. Elle a pu maintenir ouverte l’activité du tabac.
Le Populaire (Haute-Vienne) 23/04/20

En Creuse, l’hôtellerie-restauration est durement impactée par la crise. A Saint-Pierre-Bellevue, l’Auberge du Compeix a perdu le début de sa saison traiteur et devra reporter certains projets comme l’embauche d’un 2e salarié. A Crozant, l’Auberge de la Vallée va perdre 180.000 euros d’ici juillet et son patron estime que l’Etat ne le soutient pas assez. A Boussac, le restaurant «Le Central» ne sait pas s’il survivra à la crise. A Saint-Vaury, les patrons du Victoria n’ont plus de trésorerie, fragilisés par la crise des gilets jaunes. A Aubusson, Corinne et Olivier Kaulek, propriétaires de gîtes et hôtels-restaurants, n’ont pas encore fait leurs comptes mais estiment avoir de la chance d’être en France.
La Montagne (Creuse) 22/04/20

Hôtellerie-restauration impactée en Corrèze. En Corrèze, le président de l’UMIH estime que beaucoup d’établissements «ne se relèveront pas». L’UMIH travaille à un cahier des charges pour une réouverture courant juin. Les professionnels corréziens comme Jacqueline Hosteins (Le Saint-Etienne à Aubazine), imaginent leurs propres solutions pour l’après, mais ont déjà pris des mesures de chômage partiel et n’ont pas recruté de saisonniers. Des aides urgentes sont demandées, même si comme l’Avant-Première à Brive, certains établissements proposent de la vente à emporter. La CCI19 a réalisé une enquête du 7 au 13 avril mettant en avant les difficultés du secteur avec des baisses de chiffre d’affaires de plus de 70% pour les entreprises de l’hôtellerie-restauration.
La Montagne (Corrèze) 22/04/20

Six commerçants de Saint-Yrieix-la-Perche (87) s’associent pour organiser des livraisons à domicile. Depuis la mi-avril, Louis-Philippe Renard, boulanger s’est allié avec cinq commerçants de la commune. Devant le succès rencontré, ce système pourrait perdurer après le confinement.
Le Populaire (Haute-Vienne) 22/04/20

Commandes et livraisons groupées à Limoges (87). La Fabrique du Café, La Fromagerie Lachaise, l’Épicerie des Halles, la boulangerie bio Chez Renard et Vinoble se sont rassemblés pour proposer un système de commandes avec retrait en magasin ou livraison groupées.
Le Populaire (Haute-Vienne) 22/04/20

Nouveau label pour la restauration creusoise en projet. A Busseau (23), le chef du restaurant «Le Viaduc», Laurent Lemestre se désolidarisait des chefs de l’association «Les Toques Blanches» dont il faisait partie, jugeant «malvenue, voire indécente», la demande de plus de soutien des pouvoirs publics et des assurances. Le chef creusois maintient sa position et envisage de créer un nouveau label pour la restauration creusoise.
La Montagne (Creuse) 22/04/20

Livraison et plats à emporter des restaurateurs à Angoulême (16). Plusieurs restaurants de la ville proposent des plats à emporter et des systèmes de livraison dans tout le Grand Angoulême : Cokotte, Les Sources de Fontbelle, Events by Nicolas… Les restaurateurs ne savent pas quand ils pourront reprendre leur activité.
Charente Libre (Toutes) 22/04/20

Des plats préparés par les chefs offerts à ceux qui sont en première ligne face au coronavirus à Limoges. Collectif solidaire 87 crée avec l’aide de restaurateurs et de partenaires bénévoles, des repas pour ceux qui sont sur le front tous les jours en cette période de confinement et de crise sanitaire. Didier Palard du restaurant Le Cheverny à Limoges a livré des plats au CHU, au commissariat de police et aux éboueurs de Véolia.
Le Populaire (Haute-Vienne) 21/04/20

Moulins corréziens à plein régime. A Egletons, la minoterie Estager qui travaille d’habitude pour les professionnels, s’est lancée dans la production de sachets d’un kilo de farine pour répondre aux besoins du marché des particuliers. Ces kilos de farine sont destinés aux clients des boulangers. A Bar, la minoterie Farges tourne à plein régime et a vu ses ventes en ligne augmenter de 200%. Les grandes surfaces qui distribuent la farine des Farges ont triplé leurs commandes et de nouveaux clients se sont fait connaître. Les minoteries comme le Moulin de la Borde à Salon-la-Tour tournent en continu pour répondre à une demande forte de farine, notamment en grandes surfaces. Le marché des boulangers a lui baissé de 20 à 30%. Pas de risque de pénurie, les silos sont pleins.
La Montagne (Corrèze) 21/04/20
La Montagne (Corrèze) 21/04/20
La Vie Corrézienne 17/04/20

Traiteurs solidaires des gendarmes au Dorat (87). Les traiteurs Emmanuel et Karine Ardillon ont livré des flognardes aux brigades de gendarmerie de Bellac, Magnac-Laval et Bessines.
Le Populaire (Haute-Vienne) 21/04/20

Viennoiseries et chocolats offerts à Bort-les-Orgues et Ussel (19). A l’initiative de David Boutal (propriétaire de 3 boulangeries), des viennoiseries seront offertes aux soignants des hôpitaux locaux vendredi. Le 17 avril, le magasin Carrefour Market bortois a offert des chocolats aux EHPAD locaux.
La Montagne (Corrèze) 21/04/20

Paniers locaux des commerçants à Allassac (19). L’Union des artisans et commerçants a mis en place un dispositif permettant de composer des «paniers allassacois» ne comprenant que des produits locaux avec possibilité de livraison.
La Montagne (Corrèze) 21/04/20

Hausse d’activité des commerces à Montignac (16). L’activité des commerces de bouche est en hausse à Montignac depuis le début du confinement (+30%). Le tabac-presse connaît également une hausse de son chiffre d’affaires (+20%). Les commerces bénéficient des circuits courts.
Charente Libre (Toutes) 20/04/20

Maître glacier sauvé par les GMS à Fontcouverte (17). Le maître glacier Denis Lavaud, fondateur de L’Angélys poursuit son activité car 93% de sa clientèle est de la grande distribution.
Sud Ouest (Toutes) 20/04/20

Poursuite des activités de la boulangerie St-Martin à Isle (87). La boulangerie Saint-Martin a adopté ses horaires pendant la période de confinement. Elle continue d’assurer les livraisons.
Le Populaire (Haute-Vienne) 19/04/20

Fleurs et plantes à la boulangerie à St-Brice-sur-Vienne (87). La boulangerie «Le Fournil Saint-François» vend les fleurs et plants de légumes de son voisin fleuriste Emmanuel Landreau.
Le Populaire (Haute-Vienne) 18/04/20

Hôtellerie-restauration fortement impactée en Haute-Vienne. En Haute-Vienne, cafés, bars, restaurants, discothèques, hôtels sont très directement impactés par la crise. Le président de l’UMIH87 précise que 2.500 à 3.000 salariés du secteur sont au chômage partiel et que les dernières annonces d’Emmanuel Macron (plan spécifique pour le secteur) vont dans le bon sens, mais doivent être précisées pour apporter un vrai espoir aux professionnels dont certains ont développé des activités «traiteur» ou livraison de repas à domicile pour garder une activité pendant le confinement. D’autres participent à l’opération «collectif solidaire» pour apporter des repas aux soignants, policiers, pompiers, éboueurs Veolia… Tous en tout cas espèrent des mesures concrètes, et l’appui des banques et assurances se sentant «démunis» face à cette pandémie.
Le Populaire (Haute-Vienne) 17/04/20

Des livres à la boulangerie à Aubusson (23). La librairie La Licorne dépose les commandes faites par ses clients à la boulangerie-pâtisserie «La Noisettine». La libraire a fait don de feuilles en plastique A3 qu’elle avait en stock pour fabriquer des visières de masque par impression 3D.
La Montagne (Creuse) 17/04/20

Boulangerie reprise à St-Germain-les-Vergnes (19). Le 1er avril, Natacha et Patrick Bodart ont repris la boulangerie «La Symphonie des Pains».
La Montagne (Corrèze) 17/04/20

Du vrac en drive ou livré à domicile à La Souterraine (23). A La Souterraine, en raison de la pandémie, l’épicerie en vrac «Margueritte Vrac» a adapté ses horaires et a développé un système de drive et de livraison à domicile. Sa gérante, Gaëlle Delaunay propose de livrer le pain de la boulangerie Chanard, sa voisine.
La Montagne (Creuse) 17/04/20

Commerces de proximité en première ligne en Creuse. Les épiceries rurales creusoises connaissent un regain d’intérêt, préférées aux grandes surfaces. A Crozant, «Le Petit Marché» a vu sa clientèle doubler, comme au Proxi à Mourioux Vieilleville. A Bellegarde, le Vival a doublé son chiffre d’affaires, le montant du panier moyen ayant beaucoup augmenté comme le confirme la propriétaire de l’épicerie de Lupersat. Ces commerçants proposent souvent livraisons et drive et espèrent tous que cet engouement persistera après le confinement. Les camions ont aussi repris leurs tournées en campagne.
La Montagne (Creuse) 15/04/20

Boulangers solidaires en Charente (16). 14 boulangers charentais ont participé hier à une opération de solidarité à destination des personnels des hôpitaux, Ehpad… en offrant des pains, viennoiseries, gâteaux. Certains boulangers enregistrent d’importantes baisses d’activité.
Charente Libre (Toutes) 15/04/20

Drive fermier en remplacement du marché à Felletin (23). A la place du marché, 17 producteurs et marchands ont organisé un drive fermier avec l’appui de la Ville et de la chambre d’agriculture.
La Montagne (Creuse) 15/04/20

Circuits courts vedettes du confinement. Aux côtés de la plateforme régionale dédiée aux producteurs locaux créée par la Région et l’AANA, d’autres sites fournissent de bonnes adresses. Tour d’horizon des initiatives locales en Nouvelle-Aquitaine : Le Potager d’à côté, Cagette.net, recensent des adresses dans toute la région. Dans la Vienne, la chambre d’agriculture a mis en ligne la liste des points de vente directe, Grand Poitiers a listé ceux proposant des livraisons, Châtellerault a ouvert un drive fermier… En Deux-Sèvres, le Département a ouvert le site www.monmarchelocal79.fr. En Charente, la chambre d’agriculture a mis en place une plateforme de mise en relation entre producteurs locaux et clients, particuliers et professionnels : www.charente.chambre-agriculture.fr. Grand Angoulême propose son référencement. En Charente-Maritime le Département a créé une carte interactive.
Info Eco 15/04/20

Commerces en activité rue des Arènes à Limoges : «Le Fournil des Arènes», «La Boîte à Bonbons» (après avis de la CCI) et «Les Thés d’Orsay» sont ouverts avec des horaires aménagés et des pertes de chiffre d’affaires et parfois des difficultés d’approvisionnement, certains de leurs fournisseurs étant fermés. Le fleuriste ne peut ouvrir son magasin mais travaille sur commande, notamment pour des pièces mortuaires. Seul le boucher Guy Salesse travaille à peu près normalement. Les restaurants «Bo» et la «Crêperie d’Aine» se lancent dans les livraisons.
Le Populaire (Haute-Vienne) 15/04/20

Boulangerie-pâtisserie Algave à Fresselines (23). Nadine et Emeline Alglave tiennent la boulangerie-pâtisserie Algave. Leur commerce dispose aussi d’un rayon épicerie. Elles proposent des tournées.
La Montagne (Creuse) 15/04/20

Boulangers solidaires à St-Paul (87). Les boulangers Catherine et Christophe Louradour ont fait don de pains et de cornues des Rameaux au Secours Populaire à Château-Chervix.
Le Populaire (Haute-Vienne) 14/04/20

Cavistes et brasseurs corréziens font face. En Corrèze, cavistes et brasseurs se sont réorganisés pour poursuivre leurs activités. A Brive, la Brasserie «La Banou» a créé un drive. A Tulle, le caviste Probus propose des livraisons à domicile sans toutefois atteindre son niveau d’activité habituel. Comme lui, le caviste Dubech observe un léger mieux depuis le début d’avril. Le spécialiste briviste des vins naturels et bio «La Cave du Pic-vert» a constaté une hausse des commandes par internet, propose une «box du confiné» et assure des livraisons.
La Montagne (Corrèze) 13/04/20

Forte baisse d’activité des boulangers en Charente-Maritime. Les boulangers toujours au travail ont observé une baisse de leur activité de 60% en moyenne avec l’arrêt des livraisons à la restauration et le fort ralentissement de la pâtisserie. Certains ont fait le choix de se remettre aux livraisons à domicile.
Sud Ouest (Toutes) 12/04/20

Angoulême : le charcutier-traiteur lance une quiche solidaire pour aider les restaurateurs. Charcutier-traiteur réputé à Angoulême (16) avec ses points de vente à Victor-Hugo et au marché des Halles, la maison Lapierre-Ody lance une opération « Quiche solidaire » pour venir en aide aux restaurateurs à l’arrêt en raison de la crise sanitaire. Laurent Ody va donc proposer les vendredis, samedis et dimanches, sur ses stands, une quiche solidaire : un euro sera reversé à un syndicat professionnel de restaurateurs, cafetiers et hôteliers, le Groupement national des indépendants (GNI), pour chaque quiche vendue (autour de 2,80 € la quiche individuelle). Il a sollicité son syndicat le CNCT (confédération nationale des charcutiers-traiteurs) pour que cette opération soit partagée par un maximum de charcutiers-traiteurs.
Sud Ouest (Charente) 12/04/20

Chocolatiers ouverts à Bordeaux (33). Quelques chocolatiers ont continué à travailler malgré la crise sanitaire. Globalement, les ventes ont été bonnes et il ne devrait pas y avoir d’invendu.
Sud Ouest (Toutes) 11/04/20

Du pain à la chocolaterie à St-Antoine de Ficalba (47). Isabelle et Jean-Marie Conges retraités de la boulangerie et devenus chocolatiers depuis un an, ont décidé de reproduire du pain pendant la période de confinement.
La Dépêche du Midi (Lot-et-Garonne) 11/04/20

Livraisons de Pâques des chocolatiers à Angoulême (16). A l’instar de la chocolaterie Letuffe, les chocolatiers ont proposé un service de livraison pour ne pas totalement rater leurs ventes de Pâques. Après le don du chocolatier de Fléac, Lucien Chapel, le Géant Casino de Champniers a offert 600 sachets de 300 grammes à l’hôpital.
Charente Libre (Toutes) 11/04/20

Pâques morose pour les chocolatiers à Limoges. A quelques jours de Pâques, une douzaine de chocolateries (Buissière, Borzeix-Besse, Réauté, Saveurs et Chocolat…) avaient rouvert leurs portes. Elles ont vu un peu de monde mais ont beaucoup de pertes.
Le Populaire (Haute-Vienne) 11/04/20

Chocolatiers lourdement impactés en Corrèze. Avant Pâques, le président de l’Union des artisans pâtissiers de la Corrèze, Christian Charbonnel, exprimait son inquiétude pour la filière lourdement impactée par le Covid19 et estimait que la crise sanitaire risquait de se transformer en crise économique si l’Etat ne jouait pas son rôle.
La Vie Corrézienne 10/04/20

Niort (79) achète des chocolats aux artisans locaux. La Ville qui a annulé sa chasse aux œufs traditionnelle a néanmoins acheté des ballotins aux chocolatiers Cathala, Huvelin, Mansy et Suaud pour soutenir ces artisans. Les chocolats ont été offerts aux enfants des personnels encore au travail, aux usagers du CCAS et aux bénéficiaires des services à domicile.
Le Courrier de l’Ouest (Deux-Sèvres) 10/04/20

A Mont-de-Marsan (40), Denis Daubos, artisan chocolatier-pâtissier prépare chaque année, un œuf inédit. Pour 2020, fruits confits et pralinés sont de mise. Reportage photo.
Sud Ouest (Landes) 10/04/20

Chocolatiers deux-sévriens présents à Pâques. En Deux-Sèvres, les chocolatiers s’adaptent aux conditions pour vendre leurs produits à Pâques, période cruciale. Ils mettent en place la vente à emporter, des livraisons à domicile, etc.
La Nouvelle République (Deux-Sèvres) 10/04/20

Chocolateries disponibles à Chauvigny (86). Les chocolateries et boulangeries proposent leurs services pour Pâques.
La Nouvelle République (Vienne) 10/04/20

La Boucherie du Parc se retrouve en ligne au Bouscat (33). Franck Barbieri, gérant de la Boucherie du Parc, est présent sur la plateforme de vente de produits locaux dans un rayon de 6 km, Ollca. Il est aussi sur la plateforme lancée par la Région et l’AANA.
Courrier Français (Gironde) 10/04/20

Chocolateries ouvertes à St-Junien (87). Les chocolateries ont rouvert pour Pâques. La pâtisserie «La Rose sur le gâteau» propose des moulages, tout comme la Pâtisserie Faure qui propose aussi de la livraison à domicile, la période étant importante pour l’activité de ces commerces.
Le Populaire (Haute-Vienne) 10/04/20

La boulangerie vend moins de gâteaux à Champagné-St-Hilaire (86). La boulangerie «Tout en douceur» maintient son activité de vente de pain. Mais la vente de gâteaux est en baisse.
Vienne Rurale 10/04/20

Plusieurs food-trucks de Limoges se groupent pour assurer des livraisons via des commandes sur Internet. Les food-trucks «Le Truck à Manger» (burgers), «Aloha» (cuisine polynésienne), «La République des Pâtes» et «Mon Tout Petit Liban», se sont associés et via le site internet www.letseat.fr/restezchezvous proposent des livraisons groupées. Les patrons de food-trucks traversent une période difficile notamment «Chez René» (4 employés au chômage partiel) ou «Foodistador» (1 employé au chômage partiel), ce dernier devant reprendre ses tournées dans les communes le 17 avril.
Le Populaire (Haute-Vienne) 09/04/20

L’artisan chocolatier bordelais, Luc Dorin, crée un œuf de Pâques géant pour soutenir les soignants. Le maître pâtissier bordelais, a rouvert cette semaine sa cacaoterie à l’occasion des fêtes de Pâques afin de proposer ses créations en chocolat. Mais cette année, coronavirus oblige, l’artisan s’est adapté au contexte : tous ses œufs de Pâques sont décorés avec un masque. De plus, l’artisan a décidé de concevoir un œuf de Pâques géant de 55 centimètres de haut, moitié chocolat noir, moitié chocolat au lait qu’il a remis au service Anesthésie-Réanimation de l’hôpital Haut-Lévêque à Pessac (33).
www.sudouest.fr – 09/04/20

Chocolatiers mobilisés en Cognaçais (16). Certains chocolatiers n’ont ouvert que cette semaine pour pouvoir profiter des fêtes de Pâques. Des livraisons et des ventes à emporter sont mises en place.
Charente Libre (Toutes) 09/04/20

Actions face à la pénurie de farine (47, 24). A Périgueux, la boulangerie Jacquet, le Fournil de la Cité et le Fournil Périgordin proposent de la farine aux particuliers face notamment au manque de stock en grandes surfaces. A Comberanche-et-Épeluche, la minoterie Duchez ne connaît pas de problèmes d’approvisionnement. A Moncrabeau, la minoterie voit ses commandes en hausse suite à la demande des grandes surfaces.
Dordogne Libre 09/04/20
La Dépêche du Midi (Lot-et-Garonne) 07/04/20

Livraison de viande à domicile à Marmande (47). Pierrick Scapin, gérant de «L’Artisan Boucher» propose la livraison de ses produits à domicile.
Le Républicain (Lot-et-Garonne) 09/04/20

Pâques en confinement : les chocolatiers landais veulent limiter la casse. Les artisans chocolatiers avaient en partie réalisé leur production. Que deviendra-t-elle ? Certains ont fait des choix pour sauver ce qui peut l’être.
Sud Ouest – 09/04/20

Drive à la chocolaterie à Nérac (47). La chocolaterie artisanale «La Cigale» a mis en place un drive pour ses chocolats «ordinaires» et ceux de Pâques.
Le Républicain (Lot-et-Garonne) 09/04/20

Chocolats sur commandes à Mérignac-Capeyron (33). Le chocolatier-confiseur Aymeric Pigeon a créé une boutique en ligne. Le retrait des commandes se fait à la chocolaterie.
Sud Ouest (Toutes) 09/04/20

Où et comment trouver du chocolat en Corrèze ? À l’approche de Pâques dans un contexte sanitaire inédit, les chocolatiers corréziens ne manquent pas d’astuces pour écouler leur stock. La preuve à Brive, Tulle et Ussel.
A Brive, la maison Vimbelle est ouverte et propose des livraisons à Brive et Malemort. Après s’être lancée dans la livraison à domicile un temps, la chocolaterie Lamy à Brive et Ussel change son fusil d’épaule : place au drive et au service en boutique. À Tulle, la pâtisserie chocolaterie Rochais joue la carte du partenariat. Depuis une semaine, deux boulangeries font office de dépôt-vente, Ludier (Tulle) et Capelas (Tulle et Corrèze).
La Montagne (Corrèze) 09/04/20

Boulangers solidaires à St-Vaury (23). Anthony Jallet, gérant de la boulangerie «Au rendez-vous des gourmets», a offert 10kg de chocolat aux soignants des centres hospitaliers de Guéret et Saint-Vaury.
La Montagne (Creuse) 08/04/20

Succès des livraisons et du drive des halles à Limoges. Les commerçants des halles centrales ont mis en place un service de livraisons et un drive. Ces services ont un succès exponentiel, les commandes sont actuellement gérées à J+3. L’association des commerçants du quartier des halles apporte son soutien.
Le Populaire (Haute-Vienne) 08/04/20
France 3 Nouvelle-Aquitaine 07/04/20

Du chocolat pour le CHU de Poitiers (86). François Lafond, directeur de la Petite France, a décidé d’envoyer 100 kg de chocolat au personnel du CHU de Poitiers et des Ehpad de la ville.
Centre Presse/La Nouvelle République (Vienne) 08/04/20

Tonton Maboule reporte ses projets à La Rochelle (17). Tonton Maboule (glacier) a mis son équipe en stand-by. Le projet d’abandonner le plastique et de passer aux pots en carton fabriqués en Espagne est repoussé.
Sud Ouest (Toutes) 08/04/20

Adaptation des commerçants à Mazerolles (64). Le producteur de Pâtes Fraîches Pyrénées Pasta a créé un poste drive au garage David Toulou Automobiles. La jardinerie Jardi Béarn a également mis en place un système de drive pour ses plants potagers.
La République des Pyrénées 08/04/20

Livraison de viande à Lavardac (47). La boucherie Strappazzon propose un service de livraison à domicile.
La Dépêche du Midi (Lot-et-Garonne) 08/04/20

Chocolatiers de la Vienne bien présents à Pâques. Dans la Vienne, les chocolatiers s’organisent pour profiter quand même des fêtes de Pâques malgré le Covid19. Les boutiques Rannou-Métivier se sont réorganisées. A Chauvigny, la chocolaterie Berthonneau rouvre pour Pâques. A Poitiers, Fink propose des livraisons. A Châtellerault, les artisans-chocolatiers Raveau et La Mélusine ont adapté leur activité.
Centre Presse/La Nouvelle République (Vienne) 08/04/20

Chocolatiers mobilisés en Gironde. A La Réole, l’artisan chocolatier Patrick Brossard a rouvert sa boutique avant Pâques. La fête représente 40% de son chiffre d’affaires annuel en moyenne. A Bordeaux, les chocolatiers proposent des livraisons.
Sud Ouest (Toutes) 07/04/20
Sud Ouest (Toutes) 11/04/20

La boulangerie livre à Coulonges-sur-l’Autize (79). La boulangerie L’Epi de L’Autize livre le pain.
Le Courrier de l’Ouest (Deux-Sèvres) 07/04/20

Ile de Ré Chocolats bien ouverte pour Pâques à St-Martin (17). A Saint-Martin-de-Ré, la boutique Ile de Ré Chocolats est ouverte du lundi 6 avril au samedi 11 avril pour assurer la vente de chocolats pour Pâques.
Le Phare de Ré 07/04/20

Chocolat : les professionnels s’organisent pour Pâques à Bayonne (64). A Bayonne; ville de tradition chocolatière, les professionnels se préparent pour les fêtes de Pâques, malgré la crise du coronavirus. L’Académie du chocolat regroupe six professionnels. La période représente habituellement 20% des recettes de l’année.
Sud Ouest (Toutes) 07/04/20

Drive d’un chocolatier à Agen (47). Le chocolatier de la pâtisserie Feyt connait une année plus tranquille que les autres pour la semaine d’avant Pâques. Afin d’écouler sa production de chocolat, la pâtisserie va lancer un drive.
Le Petit Bleu 05/04/20
La Dépêche du Midi (Lot-et-Garonne) 07/04/20

Les chocolatiers de la Rochelle se mettent au drive ou à la livraison. Le coronavirus menace de faire tourner Pâques au fiasco en vidant les boutiques. Certains artisans chocolatiers de la Rochelle réagissent en mettant en place un drive ou la livraison à domicile. Comme Laurent Biardeau, de Macarons et Cacao, tous ont besoin du soutien des amateurs de chocolat artisanal de qualité en cette période difficile.
Sud Ouest – 07/04/20

Pâques au régime en Creuse. A Guéret, la pâtisserie-chocolaterie Giraud est fermée. Les boulangers-pâtissiers comme la Pâtisserie Devoueze à Ahun ont du mal à vendre leurs chocolats, certaines commandes ayant été annulées. D’autres comme Philippe Vacheyroux (président des pâtissiers) n’a quasiment pas fabriqué de moulages. A Evaux-les-Bains, la boulangère Annie Belligon a préparé Pâques avec 200 kilos de chocolat mais doute pouvoir les écouler. A Felletin, le boucher Claude Combas et la boucherie Saint-Jacques à La Souterraine qui proposent de l’agneau Baronet du Limousin, ou encore Nicolas Dubois, président des bouchers 23 basé à Guéret craignent des ventes en très forte baisse pour Pâques.
La Montagne (Creuse) 07/04/20

Moins de viande à découper à La Souterraine (23). Christophe Page, dirigeant de la SARL SO.VI.PA, poursuit son activité de découpe de viande et de vente directe dans son magasin, mais a constaté une baisse de son activité suite à la diminution des abattages (-30% à l’abattoir de Limoges), conséquence des difficultés pour certains producteurs à vendre leur viande ailleurs que sur les marchés.
La Montagne (Creuse) 07/04/20

Chocolats offerts à St-Laurent-Médoc (33). L’artisan chocolatier Jordan Bac a offert des chocolats aux infirmières mobiles de la clinique mutualiste du Médoc.
Centre Presse/La Nouvelle République (Vienne) 06/04/20

Les artisans chocolatiers du Pays basque s’adaptent face à la crise du coronavirus. La maison Puyodebat a fermé sa boutique de Bayonne. Les 18 salariés sont au chômage partiel. La boutique de Cambo-les-bains, attenante à l’atelier, est restée ouverte, avec des horaires aménagés, et en respectant les conditions d’hygiène et de sécurité. Christophe Puyodebat, artisan chocolatier, fondateur de la maison, propose également la livraison. De son côté la maison Paries, historiquement implantée à Saint-Jean de Luz, a dû également adapter son activité à la crise sanitaire. Dans ses ateliers de fabrication, situés à Socoa, l’équipe travaille avec masques et gants. La maison propose des livraisons locales et a mis en place un service drive.
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 06/04/20

Ouvertures des chocolateries à Périgueux (24). Plusieurs chocolatiers rouvrent leur boutique avant les fêtes de Pâques, à Périgueux : les boutiques de Hervé Robin, de Frédéric Joseph, de François Granger et Jeff de Bruges. Dans l’agglomération, les chocolateries Bousseton à Coulounieix-Chamiers, Lafaye à Marsac et la boulangerie-pâtisserie Teillet à Château-l’Evêque sont ouverts. Les chocolatiers veulent donner du plaisir simple aux clients.
Dordogne Libre 06/04/20

Création en chocolat protégé contre le Covid19 à Saintes (17). Marjorie Réaud, fondatrice de la Chocolat’hier à Saintes, s’adapte à l’actualité : elle a doté ses personnages en chocolat de masques de protection : un œuf de Pâques qui fait du surf et porte un masque de protection.
Sud Ouest (Toutes) 06/04/20

La CMA87 encourage le numérique. La digitalisation des artisans et commerçants est devenue un atout. A Limoges, Nadine et Jean-Luc Thibaut, patrons de la poissonnerie Hall Ocean, disposent d’une application et d’une page Facebook, créés en 2016 sur une proposition de la chambre de métiers, un investissement de 50 euros mensuels dont ils se félicitent en cette période de confinement. La CMA 87 encourage ses ressortissants à se former au numérique et a relancé un projet de market place sur CDiscount pour les artisans-commerçants limousins. Par ailleurs, la chambre de métiers assure la continuité de l’enseignement du CFA du Moulin-Rabaud à Limoges par des cours en ligne grâce à des tablettes financées par la Région et finalise la réalisation d’une plateforme de création d’entreprise entièrement en ligne pour fin avril.
Le Populaire (Haute-Vienne) 06/04/20

Livraisons de madeleines en Haute-Vienne. A Saint-Maurice-les-Brousses (87), les Madeleines Bébé et le magasin des Madeleines Bijou à Limoges continuent d’assurer les livraisons dans un rayon de 30 km autour de Limoges.
Le Populaire (Haute-Vienne) 06/04/20

Réouverture des chocolateries pour Pâques à Limoges (87). Le chocolatier «Chez Buissière» a rouvert le 1er avril en ayant pris des mesures prophylactiques (chocolats tous emballés, vendeuses dotées de surblouses, masques, gants et gel hydroalcoolique). La chocolaterie Borzeix-Besse a fait le choix de n’ouvrir que le matin et a mis en place un système de commandes avec paiement à distance avec livraison ou retrait en magasin (Limoges, Brive ou Treignac).
Le Populaire (Haute-Vienne) 05/04 /20

Chocolatiers niortais : fêtes de Pâques moroses. Les chocolatiers sont résignés : les fêtes de Pâques ne seront pas à la hauteur des années précédentes. Chez Huvelin, cela représente 20% du CA de l’année. Laurent Cathala met en place un système de retrait de commande.
Le Courrier de l’Ouest (Deux-Sèvres) 05/04/20

Ventes des chocolatiers en Dordogne (24). En Dordogne, plusieurs chocolatiers relancent leur vente pendant la période pascale. Des dons ont également été faits aux personnels soignants. Hervé Robin a fait un don de 25 kilos de chocolats à l’hôpital de Périgueux.
Sud Ouest (Toutes) 05/04/20

Succès des livraisons à domicile en Gironde. Pour faire face à la crise, les commerçants s’organisent pour assurer des livraisons, que ce soit pour du pain, des denrées alimentaires, du vin et même des livres.
Sud Ouest (Toutes) 04/04/20

Chocolatiers palois privés de Pâques (64). A Pau, les chocolatiers ont pour la plupart réalisé les moulages et préparatifs pour Pâques et espèrent que la clientèle sera au rendez-vous.
La République des Pyrénées 04/04/20

Chocolatiers en difficulté à Bressuire (79). La chocolaterie De Neuville, tenue par Marguerite Blin, propose a livraison de ses chocolats pour Pâques. Le chiffre d’affaires de la chocolaterie va baisser cette année. La boulangerie Au Pain d’Ponpon a du mal à vendre ses chocolats pendant le confinement. Le magasin Jeff de Bruges d’Eric Hasslauer et Frédérique Fouqué restera fermée pendant le confinement. La perte de CA s’évalue autour de 30%.
Le Courrier de l’Ouest (Deux-Sèvres) 04/04/20

Surcroît d’activité pour le boucher à St-Astier (24). Le boucher Christophe Dumas connait un pic d’activité avec le recours accru au commerce de proximité. Il propose un service de livraison de commande qu’il songe à pérenniser.
Réussir le Périgord 03/04/20

Commerces solidaires en sud Deux-Sèvres. A Brûlain (79), la boulangerie de Patricia et Carl Tourenne ferme l’après-midi mais assure des livraisons pour les personnes âgées ou isolées. A Brioux-sur-Boutonne (79), le charcutier-traiteur Herrouet propose le même service. A Saint-Maixent-l’Ecole, la patronne des boulangeries «Au pain Denfert et Plaisir des pains a elle aussi adapté son activité.
Le Courrier de l’Ouest (Deux-Sèvres) 03/04/20

Tournées rallongées du boulanger à Masseret (19). Le boulanger Saute a mis en place des tournées plus importantes pour répondre à la demande en forte hausse.
La Vie Corrézienne 03/04/20

Bière cacao à Marsac-sur-l’Isle (24). La Brasserie BAM et le chocolatier Frédéric Joseph ont collaboré sur une édition limitée à l’occasion des fêtes de Pâques : Joseph et la chocolaterie.
Dordogne Libre 02/04/20

Landes : les artisans bouchers charcutiers livrent à domicile pendant le confinement. Durant la période de confinement, tous les bouchers charcutiers traiteurs des Landes restent ouverts à leur clientèle au moins le matin. De nombreux bouchers charcutiers traiteurs offrent un service de livraison à domicile à l’instar de la boucherie Baqué, à Roquefort. Parmi eux, certains poursuivent même leur tournée en camion magasin et sillonnent les routes de la campagne landaise pour servir les clients, d’autres sont également inscrit sur la plateforme qui met en relation les artisans, producteurs locaux et consommateurs en Nouvelle-Aquitaine.
Sud Ouest (Landes) 01/04/20

Restaurateurs au ralenti en Creuse. Basé à Sornac (23), le propriétaire d’un food truck, David Waldmann, a adapté son activité et livre des plats japonais préparés dans son camion, directement au domicile de ses clients. A Jarnages (23), Anaël Roger et Sébastien Moreau du restaurant «L’Alzire» livrent des burgers et fondus frites. A Genouillac (23), Paul-Antoine Goigouin (La Table de mon grand-père) poursuit la préparation des repas à domicile pour les personnes âgées. Membres de l’association «Les Toques Blanches du Limousin», les chefs creusois Stéphane Nougier (Hôtel Nougier à Fursac) et Pierre Rullière (Le Coq d’Or à Chénérailles) ont signé la pétition nationale pour la reconnaissance d’un état de catastrophe naturelle sanitaire qui permettrait une indemnisation par les assurances. Le chef Laurent Le Mestre (Le Viaduc à Busseau-sur-Creuse) n’approuve pas cette pétition.
La Montagne (Creuse) 02/04/20

Landes : les artisans boulangers-pâtissiers livrent à domicile, pendant le confinement. Les boulangers-pâtissiers landais ouvrent toujours les portes de leurs magasins, ils ajoutent à leur arc la corde de la livraison à domicile.
Sud Ouest (Landes) – 02/04/20

Un restaurateur de Boussac (23) cuisine pour les soignants de Creuse. Privé d’activité, Jérôme Menu, patron de l’hôtel-restaurant « le Central » à Boussac se remet aux fourneaux et cuisine bénévolement pour les soignants de l’hôpital de Guéret. Epaulé par un spécialiste des réseaux sociaux qui collecte de bons produits donnés par les professionnels à travers tout le département.
France Bleu Creuse 01/04/20

Réglementation / Process

Prolongation de l’étiquetage de l’origine de la viande et du lait dans les plats cuisinés et produits transformés, jusqu’au 31/12/21. Depuis le 1er janvier 2017, un décret rend obligatoire l’indication de l’origine du lait et des viandes utilisés en tant qu’ingrédients dans les denrées préemballées contenant au moins 8 % de viande ou 50 % de lait. Pour la viande, l’étiquetage doit préciser le pays de naissance, d’élevage, et d’abattage des animaux. Les viandes concernées sont les viandes bovines, porcines, ovines, caprines et les viandes de volailles. Ce test initialement prévu pour une durée de 2 ans, déjà prorogé jusqu’au 31 mars 2020, a été renouvelé jusqu’à la fin 2021.
Décret n°2020-363 du 27/03/20 – JORF du 29/03/20

Accepter un contenant fourni par le client ? Afin de clarifier les obligations réglementaires face à de nouveaux comportements en lien avec la réduction des déchets, la DGAL a publié en 2017, une instruction technique abordant ce cas particulier. « Afin de réduire la production de déchets liés aux emballages, des pratiques de vente de denrées sans conditionnement, avec remise des denrées directement dans un contenant appartenant au consommateur se développent. Des recommandations doivent être délivrées au consommateur par le professionnel si le conditionnement s’avère manifestement inadapté (propreté du conditionnement, aptitude au contact alimentaire…). »
Note technique DGAL/SDSSA/2017-164 du 22/02/2017
La Boucherie Française n°841 – janvier 2020

LA CFBCT signe un partenariat pour permettre à ses adhérents de réaliser des économies sur leurs factures d’énergie. Jean-François GUIHARD, Président de la CFBCT, a signé un partenariat avec Collectif Energie, Société spécialisée en gestion d’énergie, qui propose l’achat groupé de gaz et d’électricité. L’objectif de la CFBCT est d’aider ses adhérents à faire le meilleur choix parmi les différentes offres en vigueur sur le marché de l’énergie.
Boucherie-France.fr – 31/03/20

La boucherie veut réduire le gaspillage alimentaire. Un partenariat entre la CFBCT et la société Phénix permet d’étoffer les actions de la profession en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire, en permettant à ses adhérents d’en être acteurs de façon simple et efficace. Via l’inscription sur la plateforme web de Phénix, les artisans bouchers pourront proposer des paniers de produits invendus à prix réduits aux clients.
La Boucherie Française n°841 – janvier 2020

Nouvelles tendances

Tripadvisor aide les restaurateurs à rester visible aux yeux de leur clientèle. Tripadvisor met en ligne des ressources utiles aux restaurateurs pour qu’ils restent visibles aux yeux de leur clientèle et continuent leur activité tout en respectant les consignes sanitaires. Tripadvisor propose notamment d’informer les clients de la fermeture temporaire du restaurant, de la mise en place de plats à emporter ou de la livraison, de la mise en place de chèques-cadeaux…
www.tripadvisor.fr – avril 2020

« Pas sans mon chocolat » à Pâques : annuaire géolocalisé d’artisans chocolatiers. Pour aider les artisans chocolatiers et pâtissiers à vendre leurs produits en temps de crise sanitaire, Cacao Barry a mis en place un annuaire géolocalisé baptisé « Pas sans mon chocolat ». Le site notwithoutmychocolate (« Pas sans mon chocolat ») permet aux consommateurs de géolocaliser les artisans chocolatiers et pâtissiers les plus proches de chez eux. L’inscription y est gratuite.
lemondedesboulangers.fr – 07/04/20

Pâques 2020 au ralenti… Sans surprise, les ventes de chocolats ont enregistré une nette dégringolade pendant les fêtes de Pâques. Le contexte et le manque de visibilité des promotions ont lésé tant les grandes surfaces que les commerces de proximité. Les résultats de l’étude Nielsen publiés il y a quelques jours n’étonnent guère… Bien que mené auprès de grandes surfaces (super et hypermarchés), de drives et de commerces de proximité, ce panorama offre un aperçu de l’impact de la crise sanitaire sur les artisans chocolatiers. Les ventes de chocolats ont ainsi reculé de 27 % durant la période pascale.
Lemondedesboulangers.fr – 22/04/20

Coronavirus: les micro-brasseries et leurs bières menacées de naufrage. Les ventes de bière ont plongé de 35 % en un mois avec les mesures de protection contre le coronavirus, parmi lesquelles la fermeture des bars et l’annulation de tous les événements sportifs. Les microbrasseries, dont 450 ont ouvert en 2019, sont particulièrement affectées faute de trésorerie. La majorité des brasseries ont été créées au cours des trois dernières années (60%). Sur les 2.000 microbrasseries, 450 ont vu le jour en 2019. Ce sont celles qui sont le plus en danger.
Les Echos 12/04/20

La boucherie artisanale à la loupe : des données très positives. La CFBCT dresse une cartographie du métier, après avoir réunis de nombreuses données statistiques : évolution du nombre d’apprentis, de salariés, répartition régionale… Les résultats sont plus qu’encourageants et confirment que la boucherie artisanale a le vent en poupe. Une étude réalisée pour la CDAG vient compléter ces données chiffrées.
La Boucherie Française n°841 – janvier 2020

Applications alimentaires : tout le monde lance son Yuka. Cette application mobile permet au consommateur de scanner le code barre des produits et d’en décrypter leur composition afin d’obtenir une note basée sur la qualité nutritionnelle, la présence d’additifs et la dimension biologique du produit. Avec plus d’un français sur 5 utilisant l’application pour faire ses courses, Yuka pousse les distributeurs et les fournisseurs à changer leur manière de concevoir les produits. Les applications du même type ne cessent de fleurir et ajoute à chaque fois davantage de pression sur les enseignes et les industriels.
Linéaires n°366 – mars 2020 page 18