Revue de Presse des Métiers de Bouche n°108

 du 04/03 au 01/04/20

Actus locales de Nouvelle-Aquitaine

Plateforme participative sarladaise pour consommation locale. A Sarlat, la mairie et la communauté de communes Sarlat Périgord Noir utilisent la plateforme participative pour inciter à la consommation locale.
Sud Ouest (Toutes) 01/04/20

La boulangerie d’Allassac s’adapte à la pandémie (19). La boulangerie Denaes a maintenu ses tournées, avec un léger décalage des horaires, a adapté sa production (accroissement du volume de pains de campagne) et assure aussi la livraison des commandes de personnes âgées isolées. En boutique, les achats de pain ont augmenté, pâtisserie et viennoiseries ne sont plus réalisées que sur commande. Les mesures de prophylaxie ont été mises en place et la mairie assure la désinfection devant le magasin.
La Montagne (Corrèze) 01/04/20

La carte des 38 marchés autorisés à ouvrir pendant la période de confinement en Haute-Vienne. Au 1er avril, 38 marchés de plein air et sous des halles couvertes sont autorisés. Suite à l’annonce de l’interdiction des marchés, les communes qui souhaitent maintenir leurs marchés ouverts doivent en faire la demande auprès du préfet.
Le Populaire (Haute-Vienne) 01/04/20

Confinement : Pâques à la saveur douce-amère pour les chocolatiers du Limousin. Les chocolatiers n’affichent pas leur sourire habituel. En cette période de confinement, tous s’attendent à une baisse de leurs ventes. Témoignage de François Fressinaud, chocolatier à Vallière (23), Agnès Vauzelle, chocolatière à Couzeix (87) et d’Eric Lamy chocolatier à Brive (19).
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 31/03/20

La chocolaterie Lamy assure Pâques en drive et livraison à Brive (19). L’entreprise familiale et artisanale est fermée mais l’activité continue depuis son site marchand, en tournant au ralenti. Pour satisfaire la demande de ses clients, Eric Lamy a décidé d’assurer un service drive et livraison avant Pâques. Il propose également de livrer les fromages de son voisin La Fromagerie par Bruno.
Brive mag’ – 31/03/20

Trois restaurateurs de Haute-Vienne livrent gratuitement des centaines de repas aux personnels soignants. Les restaurants «Jean Burger» à Limoges, «Le Chemin» à Eyjeaux et «Helix» à Boisseuil préparent des plats (barquettes et bocaux) pour le personnel soignant. Plainemaison fournit la viande, Transgourmet et Métro assurent la livraison. La Fabrique du Café a fait parvenir 20 kilos de café au CHU de Limoges.
Le Populaire (Haute-Vienne) 31/03/20

Boucherie solidaire à Nérac (47). Driss Tarre patron de la boucherie Les Saveurs des allées offre le service de livraison de ses produits aux personnes âgées, aux familles du personnel soignant et aux personnes à mobilité réduite. De plus, il ouvre ses étals aux agriculteurs locaux qui ont du mal à vendre leurs produits.
La Dépêche du Midi (Lot-et-Garonne) 30/03/20

La chocolaterie livre à domicile à Angoulême (16). La chocolaterie Duceau met en place un service de livraison à domicile, dans un rayon de 10 km.
La Charente Libre (Toutes) 30/03/20

Vente de pâtisserie réduite à Coulounieix-Chamiers (24). Guillaume Storini, boulanger, explique perdre entre 60 et 70% de recette sur la vente de pâtisserie, en cette période de crise sanitaire. Les clients se concentrent sur l’achat de pain.
Dordogne Libre 30/03/20

Boucherie à Marcillac-la-Croisille en mode pandémie (19). La boucherie Ritou a appliqué à la lettre les mesures préconisées pour se protéger contre le coronavirus et ses clients sont respectueux des dispositions prises.
La Montagne (Corrèze) 27/03/20

Livraison de repas à domicile par un traiteur à Pompadour (19). Pascal Le Hech, boucher-charcutier-traiteur a mis en place un service de livraison de repas à domicile. Il compense ainsi partiellement la baisse de son chiffre d’affaires consécutive à l’annulation de divers événements.
Le Populaire/La Montagne (toutes éditions) 27/03/20

Boulangeries au ralenti en Creuse. Après la ruée du début du confinement, les boulangeries creusoises tournent aujourd’hui au ralenti. Certains s’organisent comme à Boussac pour se relayer et permettre des ouvertures 7 jours sur 7. La pâtisserie, le chocolat ne se vendent que très peu. Certaines boulangeries ont même fermé. La Fédération des boulangers creusois réfléchit à des solutions alternatives comme la livraison de paniers de première nécessité à Aubusson.
La Montagne (Creuse) 25/03/20

Carte collaborative pour les commerces ouverts. Jules Dourlens et Aimable Dusingizimana viennent de créer Doko Maps, une carte collaborative en ligne qui recense les commerces ouverts en France et leurs horaires. Bordeaux fait partie des villes renseignées.
Sud Ouest (Toutes) 24/03/20

La pâtisserie se charge de la livraison à Chalais (16). La pâtisserie Bagouet propose un système de livraison de pains et viennoiseries.
Charente Libre (Toutes) 24/03/20

Du pain par la fenêtre à St-Pierre-Bellevue (23). La boulangère a fermé sa boutique, mais pas son activité. Le pain commandé la veille est donné par la fenêtre du fournil.
La Montagne (Creuse) 23/03/20

La boucherie s’équipe de masques à Brie (16). Matthieu Allard, de la boucherie-charcuterie du même nom, a fabriqué des masques en tissu ce week-end pour le personnel de son magasin.
Charente Libre (Toutes) 23/03/20

Drives fermiers trois fois plus courus en Limousin. A Limoges et à Brive, les drives fermiers des chambres d’agriculture ont triplé leurs commandes et sécurisé la distribution des commandes au niveau hygiène. Pour l’instant, les producteurs suivent et à la demande des chambres élargissent leur offre quand ils le peuvent. Les producteurs ont aussi écrit au préfet pour demander le maintien des marchés.
Le Populaire (Haute-Vienne) 23/03/20

Les boulangers retraités rempilent à St-Antoine-de-Ficalba (47). A la retraite depuis un an, les boulanger Jean-Marie et Isabelle Conges ont rouvert leurs fournils et boutiques pour fournir du pain au village le temps du confinement.
La Dépêche du Midi (Lot-et-Garonne) 21/03/20

Vente à emporter au restaurant à Fursac (23). Depuis jeudi, le restaurant Nougier propose de la vente à emporter.
La Montagne (Creuse) 21/03/20

Commerçants associés pour livraisons à Cognac (16). Le restaurant «Chez Aristide», le crémier «Le temps d’un fromage», la Cave Saint-Léger et la boulangerie Lemétayer ont mis en place différentes formules de plateaux repas avec livraison jusqu’à 10 km autour de la ville.
Sud Ouest (Charente) 21/03/20

Pic d’activité pour les produits fermiers Résio (24). En Dordogne, Résio (plateforme de commandes et prestation de services pour 248 producteurs et artisans) a enregistré un pic des demandes de livraison depuis le début du confinement. Elles se font sans contact, ni avec les producteurs, ni avec les clients.
Dordogne Libre 21/03/20

Boulangeries face au Covid19 à Périgueux (24). Alain Pichard, patron de 5 boutiques installées aux Jalots, au Coderc, aux Romains, au Privilège et au Petit-Change adapte ses boulangeries avec de solides mesures de prévention contre le coronavirus. Il n’exclut pas de devoir placer une partie de son équipe en chômage technique dans les jours à venir.
Sud Ouest (Dordogne) 20/03/20

Pâtes fraîches livrées à domicile à Bayonne (64). Le restaurateur italien «Gianluca Porceddu» a mis en place un service de livraison, en vélo, de pâtes fraîches et glaces à domicile et demande à ses clients de payer par l’appli de paiement Lydia.
Sud Ouest (P. Atlantiques Pays Basque) 20/03/20

Librairie fournisseur de livres en boulangerie à Aubusson (23). La librairie La Licorne prend les commandes de livres par internet. Elles pourront être retirées à la boulangerie La Noisettine.
La Montagne (Creuse) 20/03/20

Boulangers mobilisés en Creuse. Les boulangers-pâtissiers se sont adaptés pour répondre aux besoins liés à la période de confinement. A Dun-le-Palestel, la boulangerie Caro a doublé sa production et a décidé d’ouvrir un jour de plus. A Boussac, Philippe Vacheroux aussi président du syndicat des pâtissiers de la Creuse va en faire autant, mais demande aux consommateurs de rester raisonnables. A Châtelus-Malvaleix, Valérie Boutet ouvrira 7 jours sur 7 uniquement le matin, maintient ses tournées et alimentera les distributeurs automatiques à Nouzerines, Cressat et Juillat. A Guéret deux des trois pâtisseries et Alain Battut à Aubusson sont provisoirement fermés. A Dun-le-Palestel, boulangers et épicier se sont organisés pour fournir du pain tous les jours.
La Montagne (Creuse) 19/03/20

Plats à emporter d’un restaurateur limougeaud. A Limoges, le restaurateur Henri Massy (restaurant du Saint-Lazare) a installé une remorque-cuisine aménagée devant son établissement où il propose un service de plats cuisinés à emporter.
Le Populaire (Haute-Vienne) 19/03/20

Distributeur de viande au Bouscat (33). La boucherie Burgalières a installé barrière du Médoc un distributeur de viande.
Sud Ouest (Bordeaux / Cub) 19/03/20

Livraisons à domicile au Dorat (87). L’association des artisans-commerçants en partenariat avec la mairie et les producteurs locaux organise une livraison à domicile de produits de première nécessité.
Le Populaire (Haute-Vienne) 17/03/20

Idées du commerce de Guéret face au coronavirus. Les commerces s’adaptent pour continuer à fonctionner en pratiquant la vente à emporter et les livraisons. Le Grand Café à Guéret compte vider ses frigos en proposant des plats à emporter. Les enseignes proposant déjà de la restauration à emporter ont fermé leurs espaces de restauration. La libraire Elodie Soulé envisage la création d’un «Drive livre» via sa page Facebook.
La Montagne (Creuse) 17/03/20

Face à la fermeture imposée, des restaurants de Brive (19) bradent leurs stocks. Contraint à la fermeture, Lionel Thiolas patron du restaurant «Le Living» a mis ses produits périssables sous vide et les a proposés à la vente via Facebook. Au restaurant «Au Grain de Sel» les gérants ont transformé tout ce qu’ils pouvaient congeler et vendu au prix fournisseur le reste de leurs denrées périssables.
La Montagne (Corrèze) 17/03/20

Apprenti boucher à Ligugé (86). A Ligugé, Killian Auger est apprenti boucher chez Romuald Gourbault. Il est qualifié pour la finale du concours du meilleur apprenti de France.
La Nouvelle République (Vienne) 17/03/20

Restaurateurs de la Vienne tablent sur la vente à emporter (86). Dans la Vienne, les restaurateurs et traiteurs s’adaptent aux mesures contre le coronavirus, et optent pour la vente à emporter pour poursuivre leur activité.
Centre Presse/La Nouvelle République (Vienne) 17/03/20

Epicerie en circuits courts à La Souterraine (23). L’épicerie en circuits courts «Le Panier du Coin» propose les produits de 25 producteurs et artisans qui se relaient pour tenir le commerce. Le collectif cherche constamment à s’agrandir.
La Montagne (Creuse) 16/03/20

Dépôt de pain à Mézières-sur-Issoire (87). La boulangerie «Au paradis de la Boul’Ange» basée à Nouic va ouvrir un dépôt de pain-pâtisserie-snack-salon de thé.
Le Populaire (Haute-Vienne) 16/03/20

La start-up bordelaise Expliceat vient d’achever la mise au point d’une machine qui permet de broyer le pain dur à grande échelle. Expliceat a mis au point un broyeur de pain de grande taille, capable de réduire entre 180 et 200 kilos de pain en chapelure en une heure. Elle fournit déjà une centaine de boulangeries avec un broyeur (crumbler) de petite taille (80 à 100 kilos par heure). Franck Wallet, gérant d’Expliceat, qui fait partie du club des entrepreneurs de Mériadeck, fournit la grande distribution.
Sud Ouest (Bordeaux / Cub) 16/03/20

Fermeture de microbrasserie à Brive (19). La microbrasserie La Banou, qui a ouvert le 28 février, est obligée de fermer ses portes suite à l’arrêté pris par le gouvernement pour lutter contre le Covid19. La microbrasserie a connu un bon démarrage depuis son ouverture.
La Montagne (Corrèze) 15/03/20

Famille Le Hech à la tête de la Maison du foie gras à Pompadour (19). Jordan Le Hech, 27 ans, s’apprête à reprendre l’entreprise familiale, une institution dans la ville, à son père Pascal. Charcutiers-traiteurs de père en fils, la famille Le Hech est devenue, au fil des générations, une référence perpétuant à la fois un savoir-faire familial tout en célébrant la tradition et le terroir local. L’entreprise de charcuterie-traiteur propose le Boc’Repas : 40 plats en converse (bœuf bourguignon, choux farcis, blanquette de veau…).
Le Populaire/La Montagne (toutes éditions) 15/03/20

Brasserie Georgette à St-Georges-de-Didonne (17). A Saint-Georges-de-Didonne, Pauline Mabit a créé sa brasserie artisanale : la Brasserie Georgette. Elle proposera blondes ou blanches, avec une gamme de bières allant de 3,5° pour les plus légères à 6,2° pour les plus fortes. Elle prévoit d’ouvrir un bar mi-avril.
Sud Ouest (La Rochelle / Rochefort) 14/03/20

Bière l’Abbaye créée à Ambazac (87). La Brasserie des Monts d’Ambazac a créé la bière Abbaye, une bière ambrée riche en malt. A l’origine de cette microbrasserie, Bruno Zante, jeune homme de 34 ans qui a choisi le monde de la bière pour se reconvertir. Cette bière est commercialisée à La Locale, rue de la Boucherie à Limoges.
Le Populaire/La Montagne (toutes éditions) 14/03/20

Des médailles pour la brasserie Mascaret au Bouscat (33). La brasserie Mascaret a été primée au concours général agricole de Paris pour sa blonde bio grand cru. La Mascaret Ambrée a été médaille de bronze. La Mascaret Blanche bio a obtenu une médaille d’or.
Courrier Français (Gironde) 13/03/20

Boulangerie à Voutezac (19). Alma Lehnert et Damien Perrard ouvriront «La Nouvelle Boulangerie» dimanche, deux ans après la fermeture de l’ancienne boulangerie locale.
La Montagne (Corrèze) 13/03/20

Ambrée trappiste locale à Carcen-Ponson (40). Le comptoir du bar Chez Baché présente la bière locale Artiguelis, 100% naturelle et sans adjuvant chimique. La dernière-née de la gamme, la Gouby, une bière ambrée à tendance trappiste, sera vendue au prochain vide-grenier des parents d’élèves. La brasserie tient son nom de l’ancien moulin ayant donné son nom au quartier.
Sud Ouest (Landes Mt. De Marsan) 12/03/20

Boulangerie reprise à St-Victurnien (87). La boulangerie-pâtisserie a rouvert le 10 mars vendant les produits de la boulangerie Taysse à Oradour-sur-Glane. Un boulanger-pâtissier sera embauché sur place dès la fin des travaux du fournil.
Le Populaire (Haute-Vienne) 12/03/20

Condiments 100% français à Champsac (87). Delouis France (fabrication de condiments, 17 millions d’euros de CA 2019 à +6% annuels) va commercialiser une gamme à partir d’ingrédients 100% français. Elle complète une offre comprenant notamment une gamme bio (depuis 1980), commercialisée en France et à l’étranger.
Le Populaire (Haute-Vienne) 11/03/20

Le chocolatier veut innover à Poitiers (86). La maison Fink (laboratoire de chocolat) a reçu une enveloppe de 149.900 euros au titre du Feder pour un laboratoire innovant de fabrication de chocolat. L’investissement global est de 249.000 euros.
La Nouvelle République (Vienne) 10/03/20

Nouveau label en Nouvelle-Aquitaine « les Sentinelles du Goût » pour 6 artisans ayant préservé des recettes traditionnelles. L’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine a créé un nouveau label intitulé « Les Sentinelles du Goût » qui a pour finalité de sanctuariser et de valoriser les savoir-faire et les produits traditionnels, mais également de les protéger d’un futur déclin ou d’une usure détournée de leur nom. Cette certification concerne dans un premier temps 6 produits de la région : le grenier médocain, le jambon d’Ibaïama, l’andouille béarnaise, le pain au blé rouge de Bordeaux, le treipaïs et la jonchée. Ce label sera ouvert à tout produit de tradition de la Nouvelle-Aquitaine porté par des artisans de qualité.
Club-presse-bordeaux.fr – 03/03/20
Creuse Agricole – 11/03/20

Boucher de Podensac (33), 2e meilleur artisan de France. Le boucher Frédéric Ferré a terminé deuxième au concours du meilleur artisan de France qui s’est tenu à Paris le 6 mars.
Le Républicain (Sud Gironde) 09/03/20

Charcutier-traiteur médaillé à Bergerac (24). A Bergerac, Julien Lidon, apprenti à la charcuterie Beaufils a remporté la médaille de bronze du concours Un des Meilleurs Apprentis de France catégorie charcutier-traiteur avec sa terrine de légumes végétale et sa galantine de porc et leurs déclinaisons traiteur.
Sud Ouest (Dordogne Perigueux) 09/03/20

Bière Mira récompensée au concours général agricole. A La Teste-de-Buch (33), la brasserie Mira a été récompensée pour sa bière ambrée n°3 lors du concours général agricole.
Sud Ouest (Gironde – Arcachon) 06/03/20

Candidature de la baguette française à l’Unesco. A Bordeaux, une campagne girondine de soutien à la candidature de la baguette française au patrimoine de l’Unesco a été lancée hier par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Confédération Nationale de la boulangerie et boulangerie-pâtisserie française. Le dossier sera officiellement déposé en septembre 2020 et ce n’est qu’en mars 2021 que l’on saura si la baguette traditionnelle a été retenue.
Sud Ouest (Libournais / Haute Gironde) 10/03/20
France Bleu Bordeaux – 10/03/20

Boucherie-charcuterie Ritou partante pour un nouveau SIA (19). A Marcillac-la-Croisille (19), après leur 1ère participation au salon international de l’agriculture, Nicolas et Hélène Ritou, dirigeants de la boucherie-charcuterie Ritou, envisagent d’y retourner en 2021, malgré l’engagement physique et financier nécessaire.
La Montagne (Corrèze) 07/03/20

Boulangerie reprise à Nantiat (87). Maïké Laurier reprend la boulangerie Salesse.
Le Populaire (Haute-Vienne) 06/03/20

Plateforme pour les produits locaux néo-aquitains. La Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine, les Chambres d’Agriculture et les Chambres de Métiers et de l’Artisanat lancent une plateforme permettant aux artisans, producteurs locaux de proposer à leur vente leurs produits. Les consommateurs peuvent s’inscrire à partir de ce mardi 31 mars. Internet : https://plateforme.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr. A peine lancée, cette plateforme connait un véritable succés.
Sud Ouest (Toutes) 25/03/20
Le Populaire 30/03/20
Le Populaire (Haute-Vienne) 29/03/20

Plateforme «Sud Ouest» pour les courses. «Sud Ouest» lance une plateforme de mise en relation entre les commerçants de bouche, producteurs locaux, professionnels du tourisme et les clients : https://coursescontrelamontre.fr.
Sud Ouest (Toutes) 29/03/20

Confinement : drives fermiers, maintien des marchés, comment les circuits courts du Limousin s’organisent ? Le confinement amène élus et producteurs locaux à repenser leur manière d’organiser l’approvisionnement de la population. Entre le maintien de certains marchés, les livraisons et les retraits à la ferme, plusieurs solutions sont envisagées. Il existe aujourd’hui plusieurs solutions pour s’approvisionner en produits frais locaux : certains marchés qui subsistent, des « drive fermiers » ou encore des livraisons. La chambre d’agriculture tente d’accompagner les producteurs pour leur trouver des débouchés. Des drive fermiers devraient se multiplier.
France 3 Nouvelle-Aquitaine – 28/03/20

Réglementation / Process

Boulangerie-pâtisserie : poursuivre sa production face au Covid-19 ? Pour faire face à la demande alimentaire en période de confinement, les boulangeries sont invitées à ouvrir 7 jours sur 7. L’artisan doit-il relever le défi ? Rien ne contraint l’artisan boulanger à poursuivre son activité, même si les commerces alimentaires peuvent continuer à recevoir du public. Il n’est pas non plus obligé de rester ouvert 7 jours sur 7, même si cette autorisation obtenue par la branche industrielle le concerne. Selon sa situation (nombre de collaborateurs par ex.) et ses convictions, l’exploitant peut donc décider en son âme et conscience de fermer son établissement, de réduire son personnel, de poursuivre son activité habituelle ou de rester ouvert tous les jours.
Latoque.fr – 01/04/20

Epidémie : s’adapter pour résister. Face au Covid-19, les artisans ont dû précipitamment (et continuent à) adapter leurs méthodes de vente et de production pour garantir la sécurité de leurs clients et salariés : les gestes barrières, le règlement, l’organisation (de production, d’ouverture, de rationnement…).
Latoque.fr – 01/04/20

Covid-19: des guides de bonnes pratiques pour les boulangers-pâtissiers. Établis en collaboration avec l’agence Équitable, ces guides de la Confédération Nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF) permettent aux artisans boulangers et pâtissiers de répondre aux impératifs de sécurité visant à limiter la propagation du coronavirus. La Confédération Nationale de la boulangerie-pâtisserie française met à disposition des professionnels trois principaux guides, permettant de mettre à jour le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) et, ainsi, de répondre aux obligations légales (articles R.4121-1 et suivants du Code du travail) :
www.lemondedesboulangers.fr – 25/03/20

Epidémie COVID-19 : des fiches pratiques pour aider les entreprises alimentaires de proximité. Mobilisées au service des entreprises, la CGAD (Confédération Générale de l’Alimentation en Détail) et ses organisations professionnelles ont rédigé des fiches pratiques sur les bonnes pratiques d’hygiène ou les mesures d’accompagnement économique pour aider les entreprises à faire face à la crise du coronavirus qui touche le pays. Fiches concernant l’hygiène à destination des chefs d’entreprise, des salariés et de la clientèle. Fiche sur la livraison à domicile. Fiche sur l’accompagnement économique des entreprises.
www.cgad.fr – 18/03/20

Le guide pratique pour les commerçants de proximité face au coronavirus. Pour aider les commerces de proximité, autorisés à ouvrir ou non, à surmonter cette période inédite, Petitscommerces publie cet article récapitulatif en partenariat avec Les élévateurs, programme d’accompagnement dédié aux futurs commerçants. Ce guide pratique, mis à jour régulièrement, a pour objectif d’informer les commerçants pour qu’ils puissent gérer aussi sereinement que possible leur activité ou la reprise de leur activité d’ici quelques semaines.
Qui peut accueillir du public et dans quelles conditions ? Quelles sont les bonnes pratiques de communication pour tous les commerces? Quelles sont les bonnes pratiques pour les commerces alimentaires ? Quelles aides financières obtenir et qui contacter ? Comment préparer la suite ? …
www.petitscommerces.fr – 18/03/20

Nouvelles tendances

La livraison de repas et son nouveau défi en matière d’image. En constante hausse de notoriété depuis leur création, les plateformes de livraison de repas s’installent de plus en plus dans le paysage urbain pour satisfaire, entre autres, les 20% de Français déclarant que leur mode de vie ne leur permet pas de prendre le temps de préparer à manger. Les trois principaux agrégateurs Just Eat, Deliveroo et Uber Eats rivalisent de spots TV, sponsoring sportif et codes promotionnels pour être connus du plus grand nombre, et réalisent d’ailleurs de très belle performances en moins de deux ans.
Forts de ce succès, les agrégateurs semblent néanmoins rencontrer un nouveau défi quant à leur image. Le bruit négatif (grève des livreurs, reportages télévisés…) autour des plateformes de livraison de repas, et plus particulièrement autour de Deliveroo et Uber Eats, n’est pas sans répercussions sur l’image de ces marques.
https://fr.yougov.com- 17/03/20