Ne passez pas à côté du M-commerce !

Vous connaissiez le E-commerce, désormais il faut penser M-commerce !
Les smartphones sont devenus indispensables, ils ne quittent plus les consommateurs. La moitié des utilisateurs consultent leur smartphone en magasin pour optimiser leurs achats. En magasin, ils se renseignent, cherchent un avis, comparent un prix ou même payent un article sans passer par un vendeur. En caisse, certains modèles de smartphones remplacent les cartes bancaires.
Le monde du commerce physique et du M-commerce (mobile commerce) sont définitivement reliés.
Les artisans et plus particulièrement ceux qui s’adressent à une clientèle locale et de particuliers ne peuvent ignorer cette tendance.
Le mobile est un canal de vente à part entière et constitue une véritable opportunité de développement.

L’explosion du M-commerce en France

La révolution mobile est en marche. Aujourd’hui, c’est le commerce via smartphone qui tire le commerce en ligne.
En France, les ventes en ligne sont toujours aussi dynamiques : en 2015, le chiffre d’affaires du e-commerce a augmenté de 17 % pour un total de 36,5 milliards d’euros.
Mais l’année 2015 a été marquée par une explosion du M-commerce : le marché du commerce mobile a doublé passant de 3,7 milliards d’euros à 7 milliards d’euros. 1 français sur 5 (20 %) a réalisé un achat sur mobile en 2015.

Alors que l’ordinateur reste le support préféré des consommateurs pour finaliser les transactions, les ventes sur smartphones et tablettes prennent de l’ampleur.
En 2015, 81 % des achats réalisés sur internet en France ont été effectués à partir de PC, 11 % à partir de smartphone (soit une augmentation de 117 % par rapport à l’année dernière !) et 8 % à partir de tablettes (augmentation de 64 %).
On s’attend à ce qu’en 2016, l’utilisation du mobile pour effectuer des achats sur internet augmente encore de 44 %.

Et ce n’est qu’un début…

Les tendances pour 2016, en France :
– les consommateurs français devraient effectuer près d’un quart (23,6 %) de leurs dépenses en ligne sur un appareil mobile,
– les acheteurs sur mobile devraient dépenser chacun en moyenne 712 euros en 2016 contre 522 euros en 2015 (+36 %).
– le panier moyen sur mobile sera en légère diminution : 47,54 euros dépensés par transaction en moyenne en 2016, contre 49,74 euros en 2015. Le panier moyen sur smartphone restera toujours inférieur au panier moyen pour l’ensemble du e-commerce (57,97 euros dépensés en moyenne par transaction sur le web en 2016).
– mais la fréquence d’achat sur mobile va continuer de croitre : en 2016, les Français effectueront en moyenne 15 achats sur mobile dans l’année, contre 10,5 en 2015 (plus que la moyenne européenne, qui est de 13,3 achats sur mobile).

L’accroissement du M-commerce est lié à un usage plus démocratisé des smartphones. Cependant, seulement 58 % de Français sont aujourd’hui équipés de smartphones, le marché du M-commerce va donc croitre avec le taux d’équipement des français en smartphone.
De plus, les marchands ont mis du temps à penser mobile. Il y a un an, un tiers des acteurs français seulement avaient développé une version de leur site adaptée aux smartphones. La navigation, les systèmes de paiement, le poids des images n’étaient pas optimisés, donc la performance commerciale sur mobile était moindre.
En 2015, un peu plus d’un tiers des cyberacheteurs français ont réalisé un achat sur mobile, alors qu’ils sont déjà plus de 50 % dans les marchés plus matures comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne, et les Etats-Unis.

Il y a donc encore un énorme potentiel dans ce secteur pour les années à venir.

Comment s’adapter au M-commerce ?

Ces données marquent l’évolution des comportements d’achat nomades et montrent que le support mobile est en train de s’établir comme un véritable moyen d’achat.
Le commerce mobile doit désormais être pris en compte dans les stratégies commerciales et dans les investissements des commerçants, y compris chez les plus petits.
Mais comment s’adapter ? Quelles sont les solutions ?

 

Le site mobile

Avoir un site optimisé pour un mobile est aujourd’hui devenu indispensable.
Cela ne va pas nécessairement augmenter les ventes en ligne mais évitera surtout d’en perdre et également de perdre des visiteurs puisque Google a clairement indiqué qu’il allait favoriser les sites adaptés à la consultation mobile.
En effet, dans les recherches effectuées sur smartphone, les sites optimisés pour le mobile obtiendront une meilleure visibilité.

 

Concrètement, il existe deux options :
– soit reconstruire son site web en « responsive design », une technologie qui adapte automatiquement la disposition du site à l’écran sur lequel il est consulté (ordinateur, tablette, smartphone) ;
– soit conserver son site actuel et développer une version supplémentaire du site spécialement dédiée au smartphone. Ainsi, lorsque l’internaute se connecte avec un smartphone, il sera dirigé vers cette version du site.

Un site unique est un peu plus cher à développer mais plus simple et moins couteux à gérer ensuite. Mais des raisons historiques ou techniques peuvent conduire les entreprises à choisir la 2éme option (un site web version mobile complémentaire du site web actuel).

Les applications

D’après une étude, les applications seraient le canal le plus efficace.
En France, la majorité des transactions mobiles s’effectue désormais sur les applications : 54 % des transactions effectuées sur mobile. Dans les 30 jours suivant une première visite, les nouveaux utilisateurs ont deux fois plus de chance de revenir sur application que sur navigateur mobile.

L’application a beaucoup d’avantages : le client rentre ses données une fois pour toutes, la navigation y est fluide et le paiement rapide… Mais, elle demande un petit effort au consommateur (il faut la télécharger) et engendre pour l’entreprise des coûts de développement.
L’application permet de fidéliser le consommateur en améliorant l’expérience du client avec l’entreprise, en créant un lien. La visibilité et la proximité avec l’entreprise sont accruees puisque l’application est directement accessible et visible depuis le bureau du smartphone.
Autre avantage de l’application pour l’entreprise, elle permet de mieux connaître ses clients et de leur proposer plus de services : des offres personnalisées, géolocalisées, une carte de fidélité, des réductions, des informations sur les produits …

 

 

Artisan, créez votre application !

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Vienne vous propose la formation « Conception & Réalisation d’une Application Mobile ». Cette formation de 4 jours, qui comprend une offre globale tout inclus, permettra à l’artisan de créer son application mobile et d’être 100 % autonome dessus.
Le partenariat établi avec l’agence KawaSynergy permet à l’artisan d’utiliser l’application qu’il a créée, lors de la formation, pendant un an gratuitement.
La formation pourra être prise en charge financièrement par le Conseil de la formation (pour autant que l’artisan dispose d’un nombre d’heures restant suffisant).
Inscrivez-vous vite, les places sont limitées !
Pour en savoir plus et vous inscrire, contactez Vanessa Dupuy au 05 55 45 27 30

 

 Le mobile pas seulement pour acheter …

Alors que la moitié des visites sur la plupart des sites de vente en ligne se fait depuis un appareil mobile, la majorité des transactions électroniques se fait encore via un ordinateur.
A l’heure actuelle, le mobile reste surtout utilisé pour se renseigner sur des produits, comparer des prix et chercher des offres promotionnelles.
Le mobile s’impose dans la vie quotidienne et s’intègre donc parfaitement dans le parcours d’achat des consommateurs connectés. C’est un influenceur majeur dans le parcours d’achat.

Le mobile est aussi un formidable outil pour rediriger les consommateurs vers les points de vente physiques.

Le phygital (digitalisation des points de vente) est non seulement l’avenir du commerce, mais aussi celui du M-commerce.

Le phygital, c’est quoi ?
Contraction de physique et digital, le phygital est l’évolution du magasin physique. L’e-commerce a apporté du service au consommateur qu’il s’attend désormais à retrouver dans les points de vente physiques. Pour satisfaire les besoins d’un client exigeant, la “boutique” évolue à grand renfort de digital.
Mais alors comment le digital peut ramener le consommateur en magasin ? Quelles solutions fonctionnent vraiment ?
Retrouvez toutes ces informations dans notre prochain dossier technique bientôt en ligne dans la rubrique «Documentation» sur le site www.artisansgourmandslimousin.fr

S’adapter au support mobile permet à l’entreprise de bénéficier d’une image positive : une entreprise tournée vers l’avenir qui porte une attention permanente aux besoins et usages des consommateurs.

Les entreprises, y compris les plus petites, ont tout à gagner à s’adapter au M-commerce !

Pour en savoir plus :

Etude RetailMeNot / CRR sur le e-commerce et M-commerce en Europe et en Amérique du Nord.
retailmenot.fr – mars 2016

Rapport d’activité sur le commerce mobile – 1er semestre 2016 en France
Criteo – 2016

M-commerce : en 2016, 1 achat en ligne sur 4 se fera sur un smartphone
lsa-conso.fr – 02/03/16

M-commerce : le mobile, canal roi de l’e-commerce
lsa-conso.fr – 15/09/16

6 tendances à connaître sur le m-commerce en France
frenchweb.fr – 09/03/16

L’e-commerce devient M-commerce: app ou pas app?
lexpansion.lexpress.fr – 22/09/16

“Nous ne sommes qu’au début de l’histoire du paiement mobile”, Mobile Marketing Association France
lsa-conso.fr – 11/07/16

2016 : L’année du smartphone et du M-commerce
blogeconocom.com – 22/09/16

Les chiffres du M-commerce dans le monde entier en 2016
ecommerce-nation.fr – 25/07/16

Tous les dossiers techniques “Commercialisation”

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Evolution des habitudes et modes de consommation de la population française

Résultats d'une étude sur l'évolution des habitudes et modes de consommation de la population française et présentation de nouveaux enjeux en matière de sécurité sanitaire et de nutrition.
Voir ce dossier

Les techniques pour mieux vendre

Les techniques pour mieux vendre

Pour vendre plus en magasin, utiliser les techniques du merchandising !

Pour vendre plus et mieux en magasin, des techniques existent : il s’agit du merchandising. Ces techniques sont très utilisées par la grande distribution mais souvent négligées par les commerces de proximité alors qu’elles permettent, pourtant, de mettre en avant certains produits et de doper les ventes !
Voir ce dossier

La place de la viande dans l’alimentation française

La place de la viande dans l’alimentation française

Dans l’alimentation française, la viande a une image très ambivalente

Dans l’alimentation française actuelle, la viande a une image particulièrement ambivalente. Quelle est la consommation de viande en France ? Pourquoi la viande bio est-elle de plus en plus plébiscitée ? Et quelle est l'importance de la filière viande en Nouvelle-Aquitaine ?
Voir ce dossier

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Artisans, adaptez votre offre pour répondre aux tendances de demain !

Artisans, découvrez les 16 tendances alimentaires pour 2025 et les opportunités qu’elles présentent pour vous. Adaptez ainsi votre offre de produits et de services pour répondre aux tendances de demain !
Voir ce dossier

Le marché du sandwich et du burger en 2016

Le marché du sandwich et du burger en 2016

Le marché du snacking continue de bénéficier d’un vent porteur en 2016

Le snacking, ou consommation nomade, continue de bénéficier d’un vent porteur en 2016. Le marché du sandwich et celui du burger s'offrent une nouvelle année de croissance. Zoom sur les tendances de la restauration rapide.
Voir ce dossier

Le marché du bio en pleine croissance en 2016

Le marché du bio en pleine croissance en 2016

Le succès du bio s’envole. Le marché a fait un bond de 20 % en 2016.

Le succès du bio s’envole. Le marché a fait un bond de 20 % en 2016. Désormais, le Bio est bien ancré dans le quotidien des français et les derniers chiffres enregistrés par l’Observatoire de l’Agence BIO dépassent toutes les prévisions établies.
Voir ce dossier

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

Comment le commerce local peut-il s’adapter au consommateur connecté ?

En parallèle de l'attrait pour le commerce numérique, les Français sont de plus en plus attirés par le commerce local dont les caractéristiques sont pourtant à l’opposé du monde numérique : proximité, humanité et instantanéité. Comment le commerce local peut-il s’adapter à ce consommateur connecté tout en gardant ses spécificités ?
Voir ce dossier

L’apéritif : un marché à conquérir

L’apéritif : un marché à conquérir

Le marché des produits apéritifs est en pleine expansion

Le marché des produits apéritifs, en pleine croissance, représente une véritable opportunité pour les artisans de l’alimentaire.
Voir ce dossier

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Mieux comprendre les préparatifs et comportements pour les repas de fêtes

Une étude a été réalisée afin de mieux comprendre les préparatifs et les comportements des consommateurs autour du repas des fêtes de fin d’année.
Voir ce dossier

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Vous connaissiez le E-commerce, désormais il faut penser M-commerce !

Vous connaissiez le E-commerce, désormais il faut penser M-commerce ! Le mobile est devenu indispensable et est désormais un canal de vente à part entière. Il constitue une véritable opportunité de développement !
Voir ce dossier

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires de 2016 autour de 4 grands axes

Les tendances alimentaires de 2016 autour de 4 grands axes et 13 sous-tendances illustrées par une sélection des innovations présentées au SIAL Paris 2016.
Voir ce dossier

Engouement pour le Cake Design !

Engouement pour le Cake Design !

La tendance est au gâteau avec une décoration poussée à l’extrême

Le cake design ou pâtisserie créative connait un succès grandissant en France et s’impose de plus en plus pour célébrer un évènement. La tendance est au gâteau avec une décoration poussée à l’extrême, qui ne ressemble à aucun autre. La personnalisation est le maître mot. Le cake design est en cours de devenir LA norme en matière de pâtisserie !
Voir ce dossier

Les artisans des métiers de bouche et les produits “sans”

Les artisans des métiers de bouche et les produits “sans”

Pour satisfaire les consommateurs, les artisans font évoluer leurs produits

Les artisans des métiers de bouche s’adaptent aux nouvelles tendances de consommation et aux allergies alimentaires en proposant des produits « sans » : sans gluten, sans colorants, sans additifs, avec moins de sucres, moins de sel, moins de matières grasses…
Voir ce dossier

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Etat des lieux des pertes et gaspillages alimentaires en France

Au total, ce sont 10 millions de tonnes de produits qui sont perdus et gaspillés pour l’alimentation humaine par an en France soit 16 milliards d’euros ! Etat des lieux des pertes et gaspillages alimentaires à chaque étape de la chaîne alimentaire.
Voir ce dossier

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Zoom sur ce métier qui bénéficie depuis peu du statut d'artisan.

Les français et le pain

Les français et le pain

Un amour du pain toujours intact, mais de nouvelles exigences ...

La société change, le profil des consommateurs évolue et avec eux la manière de manger du pain. L'étude "Les Français et le pain" souligne la nécessaire adaptation des professionnels de la boulangerie aux attentes des consommateurs. Face à la multiplication des acteurs sur le marché de la boulangerie, l’artisan boulanger doit savoir entendre les messages du terrain et adapter son offre aux usages, lieux et attentes des français d’aujourd’hui.
Voir ce dossier

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Le financement participatif : comment ça marche ?

Tout le monde en parle, mais comment ça marche ? Le financement participatif (ou crowdfunding = financement par la foule), est un mécanisme de financement qui permet de récolter des fonds auprès du grand public en vue de financer un projet. Comment se lancer dans le crowdfunding ? Des artisans des métiers de bouche de la région se sont déjà lancés dans l'aventure !
Voir ce dossier

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Le développement du snacking représente une opportunité pour la boulangerie

Le développement du snacking représente une opportunité pour la boulangerie-pâtisserie à condition de développer une offre adaptée.
Voir ce dossier

50 ans de consommation alimentaire des Français

50 ans de consommation alimentaire des Français

En 50 ans, la consommation alimentaire a subi de nombreux bouleversements.

En cinquante ans, la consommation alimentaire des Français a subi de nombreux bouleversements. Une étude de l’INSEE revient sur cinquante ans de consommation alimentaire en France et observe des changements dans les pratiques alimentaires et la composition du panier alimentaire.
Voir ce dossier

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Comment anticiper le développement de la consommation collaborative ?

Partage, échange, troc, achat groupé, location entre particuliers… on assiste à un véritable engouement pour de nouveaux modèles de consommation reposant sur l’accès à des biens et des services, plutôt que sur leur acquisition et sur la réduction des intermédiaires entre producteur et consommateur. Bien plus qu’un phénomène de mode, la consommation collaborative ou économie du partage est une tendance durable appelée à s’imposer et qui bouscule les acteurs traditionnels
Voir ce dossier

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Les prouesses de l’impression 3D séduisent l'alimentaire.

Les prouesses de l’impression 3D ne cessent de séduire l’industrie et l’agroalimentaire ne fait pas exception. L'impression culinaire ou alimentaire, qui semble souvent sortie tout droit d'un film de science-fiction, fait beaucoup parler. L’étendue des possibles est hallucinante!
Voir ce dossier

Je réponds à une commande publique

Je réponds à une commande publique

Exemple en boulangerie avec un mémento rédigé par l'INBP

Le paiement sans contact

Le paiement sans contact

Une évolution forte pour les commerces de proximité

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Innovez grâce à cette technique d'association de goûts !

Les food trucks ou commerces itinérants

Les food trucks ou commerces itinérants

Les camions ambulants, inspiré des « food trucks » américains, débarquent!

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Quels taux de TVA appliquer à mes produits?

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Devenez un acteur majeur de ce marché !

Réduction du gaspillage alimentaire

Réduction du gaspillage alimentaire

Un véritable enjeu de société

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !

Suivez le mouvement !

Logo Header Menu