Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser ?

 

Artisans, ne faites pas l’impasse sur les réseaux sociaux. Vitrine indispensable pour se faire connaître, rassurer ses futurs clients et fidéliser ses clients, les réseaux sociaux sont aussi nécessaires pour développer son business.

Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest… vous connaissez forcément ces réseaux sociaux et parfois vous les utilisez, de façon plus ou moins active. Mais vous n’en maitrisez pas forcément les codes ou n’en mesurez pas la portée et les enjeux économiques.
Les réseaux sociaux peuvent être une véritable opportunité pour faire connaître son entreprise, communiquer, favoriser des ventes, construire et entretenir son image de marque. C’est aussi un formidable outil de fidélisation. Être actif sur les réseaux sociaux et avoir une vraie stratégie pour pousser les clients à réagir à ses posts sont de formidables accélérateurs de bouche à oreille.

Comment choisir le ou les réseaux sociaux adaptés à son entreprise ? Le choix du réseau social à utiliser va dépendre des clients que l’on cible et du message que l’on souhaite transmettre.

 

Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ?

– pour informer et communiquer
1/3 des internautes passent désormais par les réseaux sociaux pour accéder aux actualités des entreprises et être informés des nouveautés ou des promotions. Avoir une présence sur les réseaux sociaux permet de communiquer régulièrement sur votre métier, vos services, vos produits et ainsi favoriser des ventes.

– pour gérer son service après-vente
Les réseaux sociaux peuvent aussi servir de SAV. Des entreprises y consacrent même une page dédiée sur Facebook ou Twitter. Aujourd’hui, les consommateurs apprécient davantage une entreprise qui laisse le dialogue ouvert et assume ses erreurs.

– pour bénéficier d’une image de proximité et de transparence
Une entreprise présente sur les réseaux sociaux bénéficie d’une image de proximité, de convivialité, d’échange, d’accessibilité…

– pour renforcer son référencement, sa visibilité sur le web

Les chiffres clés des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux se portent bien. En avril 2018, on dénombre plus de 4 milliards d’internautes (54% de la population) dont 3,3 milliards d’inscrits sur les réseaux sociaux (+13% par rapport à l’an dernier, soit 390 millions d’inscrits supplémentaires). Aucun signe de ralentissement à l’horizon, la croissance du taux d’inscription aux réseaux sociaux est même à la hausse.
1. Facebook – 2,234 milliards d’utilisateurs actifs / mois
2. YouTube – 1,5 milliards d’utilisateurs actifs / mois
3. Instagram – 813 millions
4. Tumblr – 794 millions
5. Twitter – 330 millions
6. LinkedIn – 260 millions
7. Pinterest – 200 millions

Source : blogdumoderateurr.com – 18/04/18

Tour d’horizon des principaux réseaux sociaux

Facebook, le plus universel

Objectif : construire et fidéliser une communauté de fans et augmenter ainsi sa notoriété
En raison de sa notoriété, de son ancienneté (2004) et de son nombre d’utilisateurs, il est le roi des réseaux sociaux ! Pour une entreprise, être présente sur Facebook permet d’avoir une visibilité sur le web, même si celle-ci peut être minime.
Facebook propose de créer un profil (réservé aux personnes physiques) à partir duquel on peut ensuite créer sa page, davantage utilisée à des fins professionnelles. Un artisan possédant une page qui donne envie sortira du lot et récupérera une clientèle supplémentaire.
Même si Facebook est désormais un réseau incontournable pour valoriser une marque, il faudra passer par les campagnes payantes pour que cette valorisation ait un véritable impact. En dehors des campagnes payantes, Facebook réduit très souvent la portée d’une publication. Elle ne touchera au mieux que 10 % de vos abonnés.

Pour quel public ? Particuliers, TPE
Quel secteur de l’artisanat ? Tous secteurs
Quelle fréquence de publication ? Aux moins 2 fois par semaine
Que poster ? Photos de vous et de votre équipe, de vos réalisations, des vidéos sur les coulisses de votre atelier de fabrication, lancement de nouveaux produits, promotions (avec renvoi vers votre site de vente en ligne si vous en avez un), informations pratiques (adresse, horaires…).
www.facebook.fr

Un vivier important de prospects, des outils publicitaires à disposition permettant de cibler les clients, des outils marketing pour mettre en avant sa plateforme de vente en ligne…

Un réseau de moins en moins populaire chez les jeunes.

Instagram, le plus visuel

Objectif : construire et fidéliser une communauté de fans et développer par l’image sa notoriété .
C’est principalement un réseau de partage de photos, de vidéos que l’on accompagne de mots clés (les fameux “hastags” #).
Au départ, ce réseau était plutôt personnel, mais de plus en plus de marques et d’entreprises créent leurs comptes pour y présenter leurs gammes de produits.
Pour quel public ? Particuliers, TPE. Très apprécié des jeunes.
Quel secteur de l’artisanat ? Les métiers de bouche, l’’artisanat d’art, les métiers de la mode, les services (coiffure, esthétique, toilettage…).
Quelle fréquence de publication ? Au moins 1 fois par semaine ou quotidiennement.
Que poster ? Vidéos, photos de vos réalisations, projets en cours. N’hésitez pas à vous mettre en scène avec vos produits. Accompagnez chaque publication de # pertinents (15 maximum).
www.instagram.com

Meilleure portée des publications et des engagements, publications liées à d’autres du même univers par le biais des hastags et de la localisation.

Nécessité de poster de belles photos, posts réguliers (1 à 20/mois) pour être visible parce que les instagrameurs manquent jusqu’à 70% de leur fil d’actualité.

Pinterest, un catalogue d’idées

Objectif : mettre en valeur ses produits et services et générer du trafic vers son site web
Tout comme Instagram, ce réseau social est consacré aux contenus visuels : photos et vidéos. Particulièrement addictif et populaire auprès des femmes notamment, Pinterest permet à tout utilisateur d’épingler (le mot “Pins” de « Pinterest » signifie épingle en anglais) ses contenus photos favoris dans des “boards” (tableaux) au gré de sa navigation sur Internet.
Le réseau est un lieu d’inspiration pour des projets ou des centres d’intérêt à partir d’idées choisies par les internautes.
Pinterest permet d’accroitre le trafic vers son propre site web puisqu’il est possible d’insérer sur chacune de ses photos le lien vers son site web / page produit.

Pour quel public ? Les particuliers et principalement les femmes (85 % des utilisateurs étaient des femmes en 2017).
Quel secteur de l’artisanat? Les métiers de bouche, l’’artisanat d’art, les métiers de la mode, les services (coiffure, esthétique, toilettage…).
Quelle fréquence de publication ? 2 fois par semaine. La durée de vie d’une épingle sur Pinterest est de 105 jours en moyenne, il n’est donc pas nécessaire de poster autant que sur Twitter par exemple.
Que poster ? photos de vos réalisations, produits…
www.pinterest.fr

Permet de générer du trafic sur son site web et d’augmenter ses ventes, permet de créer un univers autour de l’entreprise, favorise la contribution des consommateurs.

Un réseau basé exclusivement sur le visuel (attention à la qualité de la photo et à se renouveler).

Twitter, pour l’information en temps réel

Objectif : communiquer avec ses clients, se faire connaître par les influenceurs (journalistes, bloggeurs…) qui vont relayer votre image de marque, se positionner comme expert dans un domaine et surveiller son secteur.
Twitter est un réseau plutôt verbal, avec la publication de courts messages, les “tweets” limités à 140 caractères. Ce réseau très “journalistique” est davantage utilisé par les entreprises pour relayer l’information ou leur communication.
Ce réseau est très utile si vous possédez beaucoup de contenu à partager. Le temps de vie d’un tweet étant très court, il faut alimenter de façon très fréquente son compte twitter. C’est un réseau particulièrement adapté à la relation consommateurs / marques, sur lequel les utilisateurs sont très dynamiques. Votre compte peut très bien faire office de service après-vente (SAV) comme il peut être utile à la promotion de vos informations.

Pour quel public ? ses clients, les influenceurs, les institutionnels
Quel secteur de l’artisanat ? Tous secteurs de l’artisanat
Quelle fréquence de publication ? Idéalement quotidiennement mais au moins 3 fois par semaine
Que poster ? Des photos de vos réalisations, des retweets d’informations intéressant votre branche, communiquer avec ses clients…
www.twitter.com

Augmente sa notoriété, permet de communiquer de manière simple et rapide avec ses clients.

Demande beaucoup de temps, le grand public n’a pas encore totalement adhéré à ce réseau…

Youtube, pour transmettre son savoir-faire

Objectif : diffusion de sa communication et de sa publicité.
Youtube s’impose de plus en plus comme un réseau social : de plus en plus d’artisans et d’apprentis y témoignent de leur quotidien et de leur savoir-faire.

Pour quel public ? Les professionnels
Quel secteur ? Les métiers de bouche, les métiers d’art
Quelle fréquence de publication ? Une vidéo par mois, pour commencer, sinon dès que l’occasion se présente.
Que poster ? Des vidéos de son atelier, des présentations de vos produits, des tutoriels à destination d’autres professionnels ou d’apprentis, des retours sur des salons ou des événements divers…
www.youtube.com

Améliore le référencement de son site web, gain en notoriété, humanise sa communication …

Créer des vidéos demande un investissement en terme de temps, de contenu, mais est à la portée de tout le monde.

LinkedIn, le réseau professionnel

Objectif : cibler les acheteurs professionnels, démarcher de futurs collaborateurs.
Ce portail de CV en ligne permettant d’élargir son réseau professionnel et de rechercher un emploi est peu à peu devenu un réseau social de professionnels avec un fil d’actualité proposant de poster des informations sur son entreprise. Etre sur LinkedIn est un formidable moyen de booster la notoriété de son entreprise surtout si elle travaille avec une clientèle d’entreprise.

Pour quel public ? Les professionnels
Quel secteur de l’artisanat ? Tous les secteurs
Quelle fréquence de publication ? 3 fois par semaine.
Que poster ? Informations sur son entreprise, ses produits.
www.linkedin.com

Gain de notoriété et de crédibilité à son entreprise, permet de toucher des clients professionnels.

Nécessite du temps pour participer aux groupes de discussion, pour suivre les actualités, pour élargir son réseau…


Google My Business, le minimum syndical sur le web !

Être présent sur internet est devenu une nécessité pour une entreprise artisanale. Si vous n’avez pas de site internet et que vous n’êtes pas encore présent sur les réseaux sociaux, il est simple d’avoir une visibilité minimale sur Google grâce à la page Google My Business !

Gratuite et simple à créer, la fiche Google My Business de votre entreprise se caractérise par un petit encart à droite de la page de résultats lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Google.
Elle permet de géolocaliser votre entreprise, de communiquer sur les horaires d’ouverture, le numéro de téléphone, le mail, le site web et de présenter quelques photos du magasin.

 

La création d’un fiche Google My Business nécessite uniquement d’avoir un compte Gmail pour se connecter.

Cliquez ici pour créer votre page Google My Business 

5 Idées fausses sur les réseaux sociaux et les Artisans

Les artisans ne sauront jamais quoi dire
Astuces, photos de vos produits, vidéos d’un tour de main… Vous avez tant à partager avec vos clients !

C’est réservé aux jeunes
Les réseaux sociaux sont plus un état d’esprit, qu’une question de génération. Comprendre les fonctionnalités, même les plus avancées, peut s’avérer être un jeu d’enfants !

Ça prend trop de temps
Avec un peu de méthode et d’organisation et en ayant une idée très précise de ce que l’on veut communiquer, un post sur les réseaux sociaux ne prend que quelques minutes. A vous de choisir la fréquence de publication… et de vous y tenir !

On ne pourra jamais mesurer l’efficacité de sa présence sur les réseaux sociaux
Le nombre d’abonnés, de commentaires et de vues est un bon indicateur de votre popularité.

On ne vend jamais rien
Ne comptez pas sur les réseaux sociaux pour vendre à tout prix. Il s’agit surtout de se faire connaître et de développer de bonnes relations avec votre clientèle, basées sur la confiance, la réactivité et la convivialité. Si les clients sont séduits, les commandes suivront !

Interagissez, faites vivre votre page, vos comptes et surtout misez sur l’authenticité !

Pour en savoir plus :

Artisans et connectés !
Ils sont boucher, coiffeuse, cordonnière… Et ont plus d’un tour dans leur caisse à outils numériques. Découvrez les témoignages d’artisans qui ont appris à saisir les opportunités du web.
lemondedesartisans.fr – 18/04/18

Tour d’horizon des réseaux sociaux
Charcuterie et Gastronomie n°430 – janvier 2018

Pinterest : un catalogue d’idées et outil d’e-commerce
Charcuterie et Gastronomie n°4355 – juin 2018

Sur quel réseau social miser?
Le Monde des Artisans n°123 – mars/avril 2018
lemondedesartisans.fr – 24/04/08

Transformation digitale. Repenser la relation client !
L’Artisan Aquitain n°15 – hiver 2017 – CMAI Dordogne Gironde Lot-et-Garonne

Artisans, testez votre niveau de « maturité numérique ».
artisans.reussiravecleweb.fr – juillet 2018

Tous les dossiers techniques « Commercialisation »

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les réseaux sociaux : vitrine indispensable pour se faire connaître.

Artisans, ne faites pas l’impasse sur les réseaux sociaux. Vitrine indispensable pour se faire connaître, rassurer ses futurs clients et fidéliser ses clients, les réseaux sociaux sont aussi nécessaires pour développer son business. Comment choisir le ou les réseaux sociaux adaptés à son entreprise ?
Voir ce dossier

Les français fous de pâtisserie

Les français fous de pâtisserie

Les sondages le confirment, les Français sont fous de pâtisserie !

Les sondages le confirment, les Français sont fous de pâtisserie ! Quelle soit «faite maison » ou réalisée par un artisan, la pâtisserie est une source de plaisir abordable, une valeur refuge entre nostalgie de l’enfance et art de vivre à la française.
Voir ce dossier

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

Pour la 1ère fois, le secteur de la charcuterie artisanale bénéficie d’une

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, les artisans charcutiers doivent innover pour s’adapter à ces évolutions. Pour la première fois, le secteur de la charcuterie artisanale bénéficie d’une étude prospective qui lui est entièrement dédiée.
Voir ce dossier

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Le label EPV est aussi ouvert aux métiers de bouche.

Pour la première fois, les entreprises peuvent prétendre à une distinction d’État qui est une reconnaissance de leurs savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » n’est pas seulement réservé aux métiers d’art, les entreprises des métiers de bouche peuvent aussi y prétendre. Pourquoi pas la vôtre ?
Voir ce dossier

Le marché bio bondit en 2017 !

Le marché bio bondit en 2017 !

Le marché du bio demeure le facteur de croissance majeur de l'alimentaire.

En 2017, le marché des produits alimentaires biologiques dépasse 8 milliards d’euros. Le secteur bio demeure le facteur de croissance majeur du secteur alimentaire. Alors que les produits bio poursuivent leur conquête dans tous les circuits de distribution, les consommateurs sont en attente d'une offre bio chez les artisans !
Voir ce dossier

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Comment adapter l’offre artisanale au marché du snacking ?

Le snacking, toujours en forte croissance, peut être générateur de chiffre d'affaires supplémentaires pour les artisans des métiers de bouche. Certains, comme les boulangers, l'ont bien compris, d'autres tardent à proposer une offre snacking. Comment adapter l’offre artisanale au marché du snacking ? Quelles sont les clés du succès sur ce marché ? Les chiffres du marché du snacking en 2017.
Voir ce dossier

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Le fromage est désormais plébiscité de l’apéritif jusqu’à la fin du repas.

Le regard des français sur le fromage change. Les nouvelles tendances alimentaires remettent le fromage et les crémiers-fromagers sur le devant de la scène et offrent de multiples possibilités.
Voir ce dossier

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Zoom sur les nouvelles habitudes de consommation : le flexitarisme et le re

Zoom sur les nouvelles habitudes de consommation : le flexitarisme et de manière plus large le retour au naturel. L’artisanat a tout intérêt à faire évoluer son offre en ce sens, pour se positionner sur un marché qui se renforce d’année en année. Comment les artisans bouchers, charcutiers-traiteurs et les boulangers-pâtissiers, glaciers peuvent-ils adapter leur offre pour profiter de ce phénomène ?
Voir ce dossier

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Le marché de la bière artisanale en plein essor

La bière artisanale est un secteur en pleine expansion.

Phénomène récent, mais en plein essor, le développement de brasseries artisanales se généralise en France. Et la Nouvelle-Aquitaine n'est pas en reste. La bière artisanale est un secteur en pleine expansion.
Voir ce dossier

Etude sur le marché du pain

Etude sur le marché du pain

95 % des français achètent leur pain en boulangerie artisanale

95 % des français achètent leur pain en boulangerie artisanale. Quelles sont les raisons qui poussent les consommateurs à aller dans une boulangerie artisanale ? Comment est perçu l’artisan boulanger ? Quels sont ses atouts ? Quelles sont les attentes des consommateurs ?
Voir ce dossier

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Evolution des habitudes et modes de consommation de la population française

Résultats d'une étude sur l'évolution des habitudes et modes de consommation de la population française et présentation de nouveaux enjeux en matière de sécurité sanitaire et de nutrition.
Voir ce dossier

Les techniques pour mieux vendre

Les techniques pour mieux vendre

Pour vendre plus en magasin, utiliser les techniques du merchandising !

Pour vendre plus et mieux en magasin, des techniques existent : il s’agit du merchandising. Ces techniques sont très utilisées par la grande distribution mais souvent négligées par les commerces de proximité alors qu’elles permettent, pourtant, de mettre en avant certains produits et de doper les ventes !
Voir ce dossier

La place de la viande dans l’alimentation française

La place de la viande dans l’alimentation française

Dans l’alimentation française, la viande a une image très ambivalente

Dans l’alimentation française actuelle, la viande a une image particulièrement ambivalente. Quelle est la consommation de viande en France ? Pourquoi la viande bio est-elle de plus en plus plébiscitée ? Et quelle est l'importance de la filière viande en Nouvelle-Aquitaine ?
Voir ce dossier

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Artisans, adaptez votre offre pour répondre aux tendances de demain !

Artisans, découvrez les 16 tendances alimentaires pour 2025 et les opportunités qu’elles présentent pour vous. Adaptez ainsi votre offre de produits et de services pour répondre aux tendances de demain !
Voir ce dossier

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

Comment le commerce local peut-il s’adapter au consommateur connecté ?

En parallèle de l'attrait pour le commerce numérique, les Français sont de plus en plus attirés par le commerce local dont les caractéristiques sont pourtant à l’opposé du monde numérique : proximité, humanité et instantanéité. Comment le commerce local peut-il s’adapter à ce consommateur connecté tout en gardant ses spécificités ?
Voir ce dossier

L’apéritif : un marché à conquérir

L’apéritif : un marché à conquérir

Le marché des produits apéritifs est en pleine expansion

Le marché des produits apéritifs, en pleine croissance, représente une véritable opportunité pour les artisans de l’alimentaire.
Voir ce dossier

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Mieux comprendre les préparatifs et comportements pour les repas de fêtes

Une étude a été réalisée afin de mieux comprendre les préparatifs et les comportements des consommateurs autour du repas des fêtes de fin d’année.
Voir ce dossier

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Vous connaissiez le E-commerce, désormais il faut penser M-commerce !

Vous connaissiez le E-commerce, désormais il faut penser M-commerce ! Le mobile est devenu indispensable et est désormais un canal de vente à part entière. Il constitue une véritable opportunité de développement !
Voir ce dossier

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires de 2016 autour de 4 grands axes

Les tendances alimentaires de 2016 autour de 4 grands axes et 13 sous-tendances illustrées par une sélection des innovations présentées au SIAL Paris 2016.
Voir ce dossier

Engouement pour le Cake Design !

Engouement pour le Cake Design !

La tendance est au gâteau avec une décoration poussée à l’extrême

Le cake design ou pâtisserie créative connait un succès grandissant en France et s’impose de plus en plus pour célébrer un évènement. La tendance est au gâteau avec une décoration poussée à l’extrême, qui ne ressemble à aucun autre. La personnalisation est le maître mot. Le cake design est en cours de devenir LA norme en matière de pâtisserie !
Voir ce dossier

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Pour satisfaire les consommateurs, les artisans font évoluer leurs produits

Les artisans des métiers de bouche s’adaptent aux nouvelles tendances de consommation et aux allergies alimentaires en proposant des produits « sans » : sans gluten, sans colorants, sans additifs, avec moins de sucres, moins de sel, moins de matières grasses…
Voir ce dossier

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Etat des lieux des pertes et gaspillages alimentaires en France

Au total, ce sont 10 millions de tonnes de produits qui sont perdus et gaspillés pour l’alimentation humaine par an en France soit 16 milliards d’euros ! Etat des lieux des pertes et gaspillages alimentaires à chaque étape de la chaîne alimentaire.
Voir ce dossier

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Zoom sur ce métier qui bénéficie depuis peu du statut d'artisan.

Les français et le pain

Les français et le pain

Un amour du pain toujours intact, mais de nouvelles exigences ...

La société change, le profil des consommateurs évolue et avec eux la manière de manger du pain. L'étude "Les Français et le pain" souligne la nécessaire adaptation des professionnels de la boulangerie aux attentes des consommateurs. Face à la multiplication des acteurs sur le marché de la boulangerie, l’artisan boulanger doit savoir entendre les messages du terrain et adapter son offre aux usages, lieux et attentes des français d’aujourd’hui.
Voir ce dossier

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Le financement participatif : comment ça marche ?

Tout le monde en parle, mais comment ça marche ? Le financement participatif (ou crowdfunding = financement par la foule), est un mécanisme de financement qui permet de récolter des fonds auprès du grand public en vue de financer un projet. Comment se lancer dans le crowdfunding ? Des artisans des métiers de bouche de la région se sont déjà lancés dans l'aventure !
Voir ce dossier

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Le développement du snacking représente une opportunité pour la boulangerie

Le développement du snacking représente une opportunité pour la boulangerie-pâtisserie à condition de développer une offre adaptée.
Voir ce dossier

50 ans de consommation alimentaire des Français

50 ans de consommation alimentaire des Français

En 50 ans, la consommation alimentaire a subi de nombreux bouleversements.

En cinquante ans, la consommation alimentaire des Français a subi de nombreux bouleversements. Une étude de l’INSEE revient sur cinquante ans de consommation alimentaire en France et observe des changements dans les pratiques alimentaires et la composition du panier alimentaire.
Voir ce dossier

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Comment anticiper le développement de la consommation collaborative ?

Partage, échange, troc, achat groupé, location entre particuliers… on assiste à un véritable engouement pour de nouveaux modèles de consommation reposant sur l’accès à des biens et des services, plutôt que sur leur acquisition et sur la réduction des intermédiaires entre producteur et consommateur. Bien plus qu’un phénomène de mode, la consommation collaborative ou économie du partage est une tendance durable appelée à s’imposer et qui bouscule les acteurs traditionnels
Voir ce dossier

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Les prouesses de l’impression 3D séduisent l'alimentaire.

Les prouesses de l’impression 3D ne cessent de séduire l’industrie et l’agroalimentaire ne fait pas exception. L'impression culinaire ou alimentaire, qui semble souvent sortie tout droit d'un film de science-fiction, fait beaucoup parler. L’étendue des possibles est hallucinante!
Voir ce dossier

Je réponds à une commande publique

Je réponds à une commande publique

Exemple en boulangerie avec un mémento rédigé par l'INBP

Le paiement sans contact

Le paiement sans contact

Une évolution forte pour les commerces de proximité

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Innovez grâce à cette technique d'association de goûts !

Les food trucks ou commerces itinérants

Les food trucks ou commerces itinérants

Les camions ambulants, inspiré des « food trucks » américains, débarquent!

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Quels taux de TVA appliquer à mes produits?

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Devenez un acteur majeur de ce marché !

Réduction du gaspillage alimentaire

Réduction du gaspillage alimentaire

Un véritable enjeu de société

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !

Suivez le mouvement !

Left Menu Icon