Le financement participatif ou crowdfunding

Tout le monde en parle, mais comment ça marche ?

Le financement participatif (ou crowdfunding = financement par la foule), est un mécanisme de financement qui permet de récolter des fonds auprès du grand public en vue de financer un projet (création d’entreprise, achat de matériel, travaux de rénovation …) via une plateforme internet. Les contributeurs versent en ligne le montant qu’ils souhaitent accorder au projet.

Ce système de financement connaît un fort développement

En 2015, il a permis de récolter près de 300 millions d’euros en France, soit deux fois plus qu’en 2014.
Deux millions de Français (contre un million en 2014) ont financé un projet en crowdfunding depuis le lancement des plateformes, permettant ainsi le financement de 18 000 projets en 2015.

Ce mode de financement fédérant des particuliers autour d’un projet, constitue pour les TPE une alternative ou un complément au financement traditionnel.
Encadré légalement depuis septembre, les entreprises peuvent maintenant emprunter de l’argent aux particuliers jusqu’à hauteur d’un million d’euros, plafonné à 1000€ par prêteur.
Le monopole bancaire en matière de prêt n’existe plus…

Comment se lancer dans le crowdfunding ?

1ère étape : choisir sa plateforme de crowdfunding

Les plateformes mettent en relation des porteurs de projets et les contributeurs.
Il existe de nombreuses plateformes en fonction de l’activité de l’entreprise, du type de financement souhaité …  (Ulule, Kiss Kiss Bank, Anaxago, Miimosa, Lendopolis…).

Annuaires des plateformes de crowdfunding :
sur le site de BPifrance:
http://tousnosprojets.bpifrance.fr/Porteur-de-projet#contrib-intro
sur le site de Financement Participatif France (FPF) :
http://financeparticipative.org/qui-sommes-nous/membres-association/le-college-des-plateformes/
liste non exhaustive …

On distingue trois formes de financement participatif :
– le don qui peut aussi donner lieu à des contreparties diverses (produits, réductions, remerciements personnalisés, cours de pâtisserie…),
– le prêt avec ou sans intérêt,
– la prise de participation avec la souscription de titres.

2ème étape : lancer sa campagne de crowdfunding

Il suffit alors de s’inscrire sur la plateforme choisie et de déposer un dossier pour présenter son projet et ses besoins.
La plateforme étudie le dossier en fonction de la solidité de l’entreprise et du potentiel du projet.
Après avoir fixé les modalités de collecte (montant visé, durée, contreparties offertes ou conditions de remboursement des prêts …), l’appel à levée des fonds est lancé.

Pour réussir sa campagne de crowdfunding, le projet doit susciter l’intérêt des crowdfundeurs (contributeurs).
Il faut donc soigneusement le préparer et vérifier qu’il soit suffisamment solide et séduisant.
Il faut aussi faire connaître son projet autour de soi, sur les réseaux sociaux, professionnels et personnels.

Une fois la période de collecte terminée, les sommes récoltées vous sont versées.
Pour fonctionner les plateformes prennent une commission sur le montant des sommes récoltées (5 à 12 %).

Les dirigeants de petites entreprises sont encore frileux à l’idée de faire appel au financement participatif.

Seulement 3% des TPE-PME ont déjà collecté de l’argent sur une plateforme pour financer leur activité, alors qu’elles sont 76% à connaître ce système de financement.

Pourtant, le crowdfunding ne présente pas seulement un intérêt financier, puisqu’il permet d’acquérir de la visibilité, de communiquer sur son entreprise et son projet de développement. Il permet aussi de tester l’adhésion du public à son projet et de fédérer autour d’un projet, une façon de démontrer la viabilité du projet et de recruter la future clientèle.

En cela, la mise en place d’une campagne de crowdfunding peut aussi être considérée comme une première étape avant de démarcher les banques, en effet, un projet ayant suscité l’adhésion d’un grand nombre d’internautes sera plus crédible aux yeux des banques.

Ils l’ont fait !

Dans notre région, des artisans métiers de bouche se sont déjà lancés dans le financement participatif:

La Brasserie Gaillarde fait appel au financement participatif pour réaliser un projet étonnant.
Elisabeth et Benjamin Moinet ont créé la Brasserie Gaillarde il y a 6 ans à Gignac et souhaite monter en gamme en se lançant dans un projet étonnant : faire de la bière qui a fermenté en tonneaux de chêne neufs.
L’entreprise fait appel à une campagne de financement participatif sur le site miimosa.com. Ils souhaitent récolter 7 000 € afin d’acheter 4 barriques neuves en chêne français d’une valeur de 2 700 €, des racks de stockage (800 €) et un monte-charge électrique (3 500 €).
Source : La Montagne Tulle 19/02/16
Leur campagne de crowdfunding est actuellement en ligne ici :
https://www.miimosa.com/des-futures-bieres-exceptionnelles-en-barrique

Sans crowdfunding, François Fressinaud n’aurait jamais pu créer sa chocolaterie à Vallière (Creuse).
Quand cet ancien professeur de biologie décide de se reconvertir en tant que chocolatier, il n’a pas d’apport personnel. Sachant que sans cet apport, les banques ne le suivraient pas, il se tourne vers la plateforme Kiss Kiss Bank Bank pour lancer sa campagne de crowdfunding qui remporte un succès puisqu’il a même dépassé l’objectif qu’il avait fixé.
44 personnes généreuses ont cru en son projet et lui ont permis de récolter plus de 11 000 €. En 2015, il a ainsi pu ouvrir sa chocolaterie « 1000 Cabosses » à Vallière.
Source : La Montagne Creuse 04/10/15,  L’Echo Haute-Vienne 03/02/15,  la Montagne Creuse 12/02/16
http://chocolaterie1000cabosses.fr/1-accueil/

Avec le financement participatif, la brasserie de la Vézère à Uzerche (Corrèze) souhaite augmenter sa production.
Joachim Chanliaud ancien ingénieur du son à Paris est devenu brasseur. Il a créé la Brasserie de la Vézère à Uzerche (19) fin 2013. Il propose 5 bières artisanales bio différentes en vente directe dans sa brasserie mais aussi dans 12 points de vente. Afin d’augmenter sa production et de répondre à la demande locale, il a lancé, sur la plateforme Miimosa, une campagne de financement participatif de 15 000 € pour acheter du matériel (étiqueteuse automatique, fûts en inox, laveuse-remplisseuse de fûts).
Même si son objectif n’a pas été atteint, il a tout de même récolté un peu plus de 11 000 €.
Source : La Montagne Tulle 29/12/15
http://www.brasserie-vezere.fr/
https://www.miimosa.com/soutenez-la-brasserie-de-la-vezere

Pour en savoir plus :

Le financement participatif expliqué. Un guide pour les PME – Commission Européenne – 2015
Ce guide explique le fonctionnement du financement participatif aux petites et moyennes entreprises. Il présente les différents types de financement participatif existants et guide les petites entreprises dans les différentes étapes à suivre pour faire appel au financement participatif. Des études de cas sont présentées.
http://ec.europa.eu/DocsRoom/documents/10229/attachments/1/translations/fr/renditions/native

Le guide du financement participatif à destination des plates-formes et des porteurs de projet
Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) – mai 2013
http://www.amf-france.org/technique/multimedia?docId=workspace://SpacesStore/bc2f8013-7139-4c00-9a92-43f6dc548f40_fr_1.0_rendition

Crowdfunding : tout savoir pour se lancer ! Le Portail de l’Économie et des Finances – 2016
http://www.economie.gouv.fr/vous-orienter/numerique/crowdfunding

Baromètre du crowdfunding en France 2015 – Compinnov – février 2016
http://www.compinnov.com/archives/2373

Financement Participatif France : le site de l’association des professionnels du crowdfunding
http://financeparticipative.org/

Crowdfunding : mutation ou mirage pour l’entrepreneuriat ? – Observatoire Alptis – nov 2015
http://www.alptis.org/assurance/esprit-alptis/actualites/crowdfunding-financement-participatif/

Tous les dossiers techniques « Commercialisation »

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

Les tendances alimentaires 2018

Les tendances alimentaires 2018

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les français fous de pâtisserie

Les français fous de pâtisserie

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Le marché bio bondit en 2017 !

Le marché bio bondit en 2017 !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Etude sur le marché du pain

Etude sur le marché du pain

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Les techniques pour mieux vendre

Les techniques pour mieux vendre

La place de la viande dans l’alimentation française

La place de la viande dans l’alimentation française

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

L’apéritif : un marché à conquérir

L’apéritif : un marché à conquérir

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires en 2016

Engouement pour le Cake Design !

Engouement pour le Cake Design !

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les français et le pain

Les français et le pain

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

50 ans de consommation alimentaire des Français

50 ans de consommation alimentaire des Français

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Je réponds à une commande publique

Je réponds à une commande publique

Le paiement sans contact

Le paiement sans contact

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Les food trucks ou commerces itinérants

Les food trucks ou commerces itinérants

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Réduction du gaspillage alimentaire

Réduction du gaspillage alimentaire

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !

Left Menu Icon