L’apéritif : un marché à conquérir

 

Le marché des produits apéritifs salés enregistre une croissance annuelle de 5 % depuis plusieurs années. En 2016, son chiffre d’affaires s’élève à 1,7 milliards d’euros. Le rayon apéritif est en pleine expansion, les produits se renouvellent constamment et il y en a vraiment pour tous les goûts.

Ce marché en pleine croissance représente une véritable opportunité pour les artisans de l’alimentaire.

 

Un rituel bien ancré dans la culture française

 

L’apéritif est une tradition bien ancrée dans la culture française puisque 60 % des français y tiennent énormément et 80 % d’entre eux le prennent régulièrement, en majorité le week-end.
L’apéritif reste principalement associé à la fin de semaine ou tout du moins, il s’agit d’un « rituel » qui marque la séparation entre la période de travail et celui de la détente, des loisirs et du bien-être.

En 2016, le samedi soir, c’est apéro pour 62 % des français, et ce en toute saison pour plus de la moitié des français (57 %).

L’apéritif est un véritable « sas » pour communiquer avec les autres. 68 % des Français se retrouvent en famille et entre amis pour des moments de rire, de convivialité et de partage.
En 2016, plus de 42 % des Français considèrent l’apéritif comme un réel moment de plaisir qui peut durer toute la soirée et qui permet surtout de reconnecter avec ses proches. Un avis très présent chez les femmes de 25 à 49 ans avec enfants. L’apéritif dînatoire qui fait office de repas en lieu et place du déjeuner ou du dîner, n’est jamais bien loin.
De nos jours, l’apéritif en tant que mise en bouche c’est dépassé ! Seulement 29 % des Français le voient encore de cette façon.
Ce moment s’inscrit dans un climat chaleureux, véritablement ancré au domicile des consommateurs. Pour les ¾ des français, on reçoit ou on est reçu pour un apéritif mais cela n’a pas lieu dans un bar.

 

L’apéritif : un moment de convivialité peu préparé

95 % des français préparent peu ce moment de partage.
47 % d’entre eux déclarent ne jamais planifier et proposent ce qu’ils ont sous la main tandis que près de 50 % reconnaissent préparer mais très peu : il y a toujours ce qu’il faut à la maison et il suffit d’acheter un petit complément.

 

 

L’apéro en chiffres

Plus de la moitié des apéritifs à domicile sont pris par les plus de 50 ans en 2014.
37 millions d’apéritifs sont pris à domicile chaque semaine (32 % des français à raison de 1,9 fois par semaine) en 2014.
18 % des apéritifs sont pris le dimanche midi, 14 % le samedi soir et 11 % le vendredi soir (en 2014).
98 % des ménages français achètent des produits apéritifs en épicerie.
61,50 €/an par ménage sont consacrés en moyenne à l’apéritif avec 18,5 actes d’achat.

 Que mange-t-on ?

Pour 2/3 des français, la nourriture proposée détient un rôle crucial dans le succès de la soirée car elle participe à la convivialité.
Aujourd’hui, plus de la moitié des Français préfère proposer des produits pleins de couleurs et de saveurs comme le fromage, les olives ou les légumes pour participer à l’ambiance de la soirée. En moyenne, 3,1 catégories de produits sont servies.
A contrario, chez 1/3 des Français et surtout chez les jeunes hommes (18-35 ans), les basiques comme les chips ou les cacahuètes sont toujours privilégiés.

L’apéritif s’impose comme un moment de consommation clé pour les fabricants qui proposent une offre plus large, au-delà des classiques, avec davantage de créativité.
Ce marché très dynamique, de produits à consommer à domicile attire de nombreux fabricants. C’est un véritable marché à saisir pour les artisans de l’alimentaire.

L’apéritif n’est pas codifié, c’est un moment de liberté où l’on peut se permettre des choses. Ce moment de partage, sans protocole, laisse place à la spontanéité et à l’improvisation qui se manifeste également dans la dégustation : on peut passer d’un aliment à un autre, ne pas manger tous la même chose, tester de nouveaux produits, proposer des aliments ludiques…

Même si les produits apéritifs « classiques » restent présents sur le marché (chips, biscuits salés, tuiles…), ils jouent la carte de la sophistication pour des apéritifs surprenants (chips aux truffes…). Les tartinables rencontrent un véritable succès (guacamole, houmous, tzatziki…) et sont en forte progression.

 

Les tendances des produits apéritifs

Tradition

Ancré dans les traditions des français, l’apéritif laisse une large place à des produits du terroir, locaux, mais dans des versions modernisées, revisitées et parfois même ludiques.

Exemples :
– La Conserverie de la Belle-Iloise, par exemple, propose une recette à tartiner composée de lieu accompagné de graines de moutarde, d’oignons fumés et rissolés et de baies de Sichuan pour une note piquante.
– Saint Môret s’invite à l’apéritif en proposant une gamme de billes de fromage fourrées déclinée en trois saveurs : pesto, tomate et figue.
– Giraudet propose des Mini Apéro à poêler en revisitant le format de la quenelle (7g) avec des recettes d’inspiration méditerranéenne à base d’olives noires de Nyons, de tomates séchées au piment d’Espelette et de basilic à base d’huile d’olive.
– Florette a lancé une mousse de betteraves à l’échalote avec une recette sans colorant et sans arôme artificiel.

Exostisme

L’apéritif est désormais une occasion supplémentaire de découvrir les cultures culinaires d’autres pays.

Exemples:
– Le fromage grillé, très présent en méditerranée, fait son arrivée en France. Salakis propose une tranche de fromage de brebis qui se chauffe au four, à la poêle ou au barbecue et peut se consommer ensuite en petits dés pour l’apéritif.
– L’espagnol Espuna bouscule les codes de la charcuterie sèche en lançant une gamme 100 % poulet et une 100 % dinde sous forme de petites tranches à picorer. Le saucisson sec à base de viande de poulet est aromatisé au curry, au citron. L’offre à base de dinde se décline en chorizo, jambon et saucisson sec.

L’apéritif pour les fêtes de fin d’année

Avec la période estivale, les fêtes de fin d’année constituent l’un des deux temps forts pour l’offre apéritive. La demande lors de cette période grandit considérablement.
Les fabricants s’empressent de répondre à cette demande en lançant des produits spécifiques aux fêtes de fin d’année ou bien profitent de cette période pour lancer des produits destinés à être présents toute l’année.

Parmi l’offre traiteur on trouve des canapés, des cakes à la noix de Saint-Jacques, des verrines, des mini-burgers, des cannelés et muffins salés, des mini-tartelettes salées, des pains surprise, des feuilletés jambon-fromage, des mini-préfous …

Plusieurs acteurs de la charcuterie misent également sur l’apéritif en proposant des plateaux de jambon et de charcuteries, des effilochés de canard, des pâtés fins, des terrines, des jambons secs haut de gamme (jambon serrano haut de gamme…), charcuteries pata negra …

Sources:

L’apéro : moment de reconnexion avec ses proches
Etude Ifop / Apéricube – 14/10/16

Merci le rayon apéro !
Linéaires n°328 – octobre 2016

Tous à l’apéro !
Linéaires n°331 – janvier 2017

L’apéritif se fait créatif
lsa-conso.fr – 06/01/16

Tous les dossiers techniques « Commercialisation »

Le secteur de la pâtisserie se porte bien

Le secteur de la pâtisserie se porte bien

Aliments fermentés : la tendance de demain

Aliments fermentés : la tendance de demain

Le croissant : la viennoiserie préférée des Français

Le croissant : la viennoiserie préférée des Français

Tout savoir sur le bio : de la fabrication à la commercialisation

Tout savoir sur le bio : de la fabrication à la commercialisation

L’ascension du marché du snacking !

L’ascension du marché du snacking !

Les chiffres des entreprises alimentaires de proximité

Les chiffres des entreprises alimentaires de proximité

Cash back : retirer de l’argent chez un artisan commerçant est désormais possible !

Cash back : retirer de l’argent chez un artisan commerçant est désormais possible !

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une très bonne image auprès des Français

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une très bonne image auprès des Français

Le marché du bio en 2018

Le marché du bio en 2018

La craftérisation : le retour aux valeurs de l’artisanat

La craftérisation : le retour aux valeurs de l’artisanat

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

Les tendances alimentaires 2018

Les tendances alimentaires 2018

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les français fous de pâtisserie

Les français fous de pâtisserie

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Etude sur le marché du pain

Etude sur le marché du pain

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Les techniques pour mieux vendre

Les techniques pour mieux vendre

La place de la viande dans l’alimentation française

La place de la viande dans l’alimentation française

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

L’apéritif : un marché à conquérir

L’apéritif : un marché à conquérir

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires en 2016

Engouement pour le Cake Design !

Engouement pour le Cake Design !

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les français et le pain

Les français et le pain

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

50 ans de consommation alimentaire des Français

50 ans de consommation alimentaire des Français

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Je réponds à une commande publique

Je réponds à une commande publique

Le paiement sans contact

Le paiement sans contact

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Les food trucks ou commerces itinérants

Les food trucks ou commerces itinérants

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Hausse de la TVA depuis le 1er janvier 2014

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Un guide pour les livraisons de repas à domicile chez les personnes âgées

Réduction du gaspillage alimentaire

Réduction du gaspillage alimentaire

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !

Le magasin connecté : de nouvelles opportunités !