La livraison à domicile, une véritable tendance de fond

 

La livraison alimentaire à domicile connait une croissance sans précédent. Près d’un français sur deux s’est déjà fait livrer à son domicile ou au bureau. Les chiffres explosent concernant les jeunes.
Ce marché, qui concerne principalement la restauration traditionnelle ou rapide, est loin d’être arrivé à saturation. Le cabinet Food Service Vision a estimé ce marché à 3,3 milliards d’euros en 2018, en France et projette une croissance de 20 % par an pour les 4 prochaines années. Le marché devrait donc doubler d’ici à 2022 !

Il devient donc incontournable pour les restaurateurs, mais également pour tous les acteurs de l’alimentaire y compris les artisans, de s’y positionner !
Faisons le point sur ce marché qui concerne directement votre activité !

 

Le marché de la la livraison à domicile

 

3 commandes passées chaque seconde
– 2,6 commandes / mois en moyenne
Un français sur deux s’est déjà fait livrer un repas. 2 millénials sur 3 (ont déjà commandé pour se faire livrer.
Les millennials, aussi communément appelés la Génération Y, sont les personnes nées dans les années 1980, et le début des années 1990

37 % des commandes sont réalisés par téléphone, 35 % en ligne et 28 % sur mobile
– Plus de 2 commandes sur 3 sont réalisées par un agrégateur (agrégateurs : Uber Eats, Deliveroo, DejBox, Glovo, Just Eat…) ou un restaurant virtuel (restaurants virtuels : Nestor, Frichti, Popchef, Foodchéri…). Arrivé en France en 2015, Deliveroo est déjà connu par un français sur deux.
– 64 % sont très satisfaits de leur dernière livraison

16 € le ticket moyen en livraison le midi et 17 € le soir

Profil des clients

%

des français ont déjà eu recours à la livraison de repas

%

des foyers se font livrer des repas à domicile au moins une fois dans l’année

%

ont moins de 35 ans (l'âge moyen est de 35,9 ans)

%

des 18-24 ans se sont déjà fait livrer.

%

des utilisateurs de la livraison habitent dans des villes de 200 000 habitants et plus

%

des utilisateurs appartiennent à une classe modeste (et 17 % à une classe aisée)

%

pratiquent la livraison uniquement à domicile

%

se font livrer au bureau et à domicile (seulement 4 % uniquement au bureau)

Les trois raisons principales du recours à la livraison :

– la rapidité de livraison,
– la possibilité de commander au dernier moment,
– la rapidité/simplicité de commande

Que se font-ils livrer ?

– pizza (26 %)
– asiatiques, sushis, chinois (10 %)
– fast-food (7 %)
– kebabs, paninis, sandwichs (7 %)
– plats indiens, pakistanais (4 %)
– autres (1 %)

Les tendances pour demain

Selon les experts, la livraison devrait connaître une croissance soutenue en 2020 : 25 % des consommateurs commanderaient plus dans les 12 mois.
Près d’un restaurant traditionnel sur trois proposera à l’avenir un service de livraison de repas. Et plus d’un fast-food sur deux proposera un service de livraison.

Les consommateurs non utilisateurs émettent des réserves sur l’impact environnemental, éthique et sociétal de la livraison : 70 % des non-utilisateurs jugent qu’elle est néfaste pour la planète (parallèlement à la problématique du transport, les emballages sont une préoccupation de plus en plus importante des consommateurs), 65 % estiment qu’elle encourage l’exploitation des livreurs et 61 % qu’elle favorise la malbouffe et l’obésité.

Trois enjeux majeurs du marché :
– la responsabilité environnementale (emballage, transport…)
– la responsabilité sociale (conditions de travail des livreurs…)
– la responsabilité sociétale (alimentation peu équilibrée…)

La livraison à domicile va dépasser le drive

Plus globalement, la livraison à domicile pour les produits alimentaires séduit les consommateurs, notamment ceux des grandes villes. Une étude révèle que 63 % de la population des grandes villes sont des consommateurs potentiels de la livraison en ligne.
Les magasins « en dur » conservent des fidèles : 67 % des urbains s’y rendent parce qu’ils veulent voir les produits ou apprécient tout simplement « l’expérience physique ». Cependant, la moitié d’entre eux est intéressée par la livraison à domicile de courses en ligne. Ils s’ajoutent donc aux 3 % qui ne jurent que par la livraison et aux 30 % qui combinent leurs achats entre les magasins et le Web.

À l’intérieur du e-commerce alimentaire cohabitent deux modes de livraison pour le client: la livraison à domicile et le drive. Si jusqu’en 2018, le drive dépassait la livraison à domicile en volume de vente, la dynamique est inexorablement amenée à s’inverser, en particulier dans les grandes villes et agglomérations. Certains experts prédisent qu’en 2025, la livraison représentera 8 milliards d’euros, contre 5,5 milliards pour le drive.
En France, le drive est devenu une habitude, surtout dans les villes petites et moyennes dans lesquelles on circule mieux en voiture. Mais dans les grandes villes, 82 % des adeptes du « click and collect » déclarent envisager la livraison à domicile. Les consommateurs sont dans l’attente de ce service de la part de leurs magasins et notamment de leurs artisans.
Le prix de la livraison représente le frein principal pour 32 % des habitués des magasins et 60 % des clients du drive. La solution consisterait donc à incorporer ce prix dans l’addition totale des achats. C’est ce que proposent la plupart des enseignes via un minimum d’achats.

 Les différents acteurs de la livraison à domicile

La livraison peut être internalisée ou externalisée. De nombreuses plateformes de livraison à domicile se déploient. Voici les 4 principaux modèles actuels :

 

1. Les restaurants et les chaines de restauration qui livrent eux-mêmes

Certaines enseignes du secteur ont historiquement un service de livraison intégré. C’est surtout le cas sur les segments de la pizza et de la restauration asiatique.
Exemples : Pizza Hut, Speed Burger, Sushi Shop…

2. Les agrégateurs de restaurant et commerçant proposant déjà un service de livraison

Ces plateformes réunissent des restaurants qui produisent leur offre et assurent la livraison à leurs clients. Elles n’ont qu’un rôle de mise en relation et d’apporteur d’affaires. Elles prennent une commission de 10 % à 15 % par commande, mais offrent toutefois aux restaurateurs et commerçants une présence digitale complète (Internet, application, réseaux sociaux). Les clients bénéficient d’un service client et les professionnels d’une assistance, ce qui participe, avec la simplicité du modèle, au succès de ce type de plateforme.
Exemples : Just Eat, Chronoresto, Resto Malin…

3. Les agrégateurs-livreurs qui apportent aux clients les offres des restaurants et commerçants

Arrivées en France il y a 3 ans, ces plateformes assurent le service de livraison entre les professionnels et les clients. Elles facturent aux professionnels 25 % à 30 % du chiffre d’affaires, en tant qu’apporteurs d’affaires mais aussi en tant que prestataires de missions de livraison.
Les livraisons sont principalement effectuées à vélo (ou scooters), la plupart du temps par des auto-entrepreneurs. Dans ce modèle, le professionnel ne s’occupe que de la production. Il profite d’une mise en avant de sa marque à travers ces plateformes aujourd’hui renommées, qui sont des portails de plus en plus exhaustifs. Ces plateformes présentent aussi l’avantage d’avoir des moteurs de recherche puissants avec des filtres répondant aux attentes de la clientèle moderne.
Exemples : Deliveroo, Uber Eats, Resto-in, My RestoBox, Stuart, Glovo, CoopCycle…

4. Les restaurants virtuels avec livraison intégrée ou externalisée

Le dernier modèle dans ce marché de la livraison de repas, c’est le restaurant dématérialisé, ou « restaurant fantôme », qui ne reçoit pas de client. Son offre est spécialement et exclusivement pensée pour la livraison. Ces concepts sont nés sur la promesse de préparer et livrer des repas de qualité à des prix abordables, grâce à une maîtrise de la production façon traiteur/collectivité. Ce modèle exclut les charges fixes d’un point de vente accueillant du public. L’offre proposée est souvent courte.
La livraison est souvent réalisée par des prestataires. Chaque acteur positionne son laboratoire et active ses zones de livraison selon la demande, ce qui limite son déploiement aux plus grandes villes.
Exemples : Frichti, Food Chéri, PopChef, Nestor, l’Etoile des Gourmets…

Les frontières entre ces différents modèles ont tendance à se brouiller au fur et à mesure des années. De plus ce marché est agité, alors que certaines plateformes de livraison disparaissent, d’autres sont attendues comme Amazon ou Google…

Comment les artisans peuvent-ils trouver leur place ?

Si les comportements d’achat évoluent progressivement, la livraison à domicile semble s’inscrire comme une véritable tendance de fond.
Les évolutions dans les équipements et les pratiques (Netflix, Google Home…) rendent le domicile de plus en plus attractif, et participe ainsi à l’essor de la livraison. Comblant de nouveaux besoins (petits paniers moyens, envies de dernières minutes…) comme de nouveaux temps de consommation (en soirée, durant la journée de travail…), la livraison à domicile permet aux commerçants de proximité de fidéliser leur clientèle mais aussi d’en gagner de nouveaux.

Tous les acteurs de l’alimentaire vont être impactés par la livraison à domicile. Le potentiel de ce marché force tous les acteurs de la restauration, mais également les commerçants de proximité à intégrer très rapidement cette nouvelle donnée et à proposer ce nouveau service de manière interne ou externe.

Les avantages pour les artisans des métiers de bouche d’un service externalisé de livraison :
– pas besoin d’investir dans leur propre système de livraison
– bénéficier d’une vitrine idéale en termes de communication et parfois d’image de marque
– augmentation de leur chiffre d’affaires de 20 % à 40 % dans l’idéal et suivant les plateformes choisies.

Attention au choix de la plateforme de livraison

Le marché de la livraison en France est frappé par une polémique sur les conditions de travail des coursiers (statut et rémunération). Ce sujet peut être générateur d’une image négative pour les professionnels travaillant avec ces plateformes de livraison.
De nombreuses plateformes locales se développent également dans la plupart des grandes villes françaises.
Attention, cependant aux jeunes start-up peu expérimentées ou prometteuses dont la fiabilité reste à prouver à moyen et long terme.

De nouveaux modes de livraison… à tester ?

Le sujet concernant les conditions de travail des coursiers, est également propice au développement de nouveaux modes de livraisons plus éthique, plus local, proposant une alternative à échelle humaine face aux géants du secteur.
Par exemple CoopCycle qui réunit des livreurs dans une coopérative. L’objectif affiché est de proposer une option de livraison plus transparente et éthique aux restaurateurs.

Des plateformes de livraison collaborative, entre particuliers, apparaissent. Il s’agit de mettre en relation, par l’intermédiaire d’une plateforme internet et/ou mobile, les personnes ayant besoin d’être livrées et celles qui peuvent leur rendre service en profitant d’un trajet réalisé à titre personnel. : Yper (https://www.yper.fr/), You2You (https://you2you.fr ), My Box Man (https://myboxman.com/fr ), Shopopop (https://www.shopopop.com/) …
De grandes enseignes testent ce type de démarche (Leader Price, Intermarché…).

Exemples d’initiatives locales :

Baguette Box. Livraison de pains et viennoiseries fabriqués par un artisan boulanger, devant sa porte, dans la « baguette box ».
La boulangerie « Au Pain Carré » et un entrepreneur local s’associent pour mettre à jour le classique service de la tournée du boulanger. A l’heure d’internet, il est possible de commander en ligne son pain et ses viennoiseries et de se faire livrer devant sa porte, dans la « baguette box ».
https://baguette-box.com

Livraison de repas par La Poste à Treignac (19). Carine et David Parot propriétaires du restaurant «La Brasserie» proposent la livraison de repas à domicile soit en direct soit en passant par l’instance de l’autonomie. Depuis un mois, La Poste livre ces repas à 25 clients par jour dans le cadre de l’opération «Proxi course Repas». Proxi course Repas est une solution clé en main de portage de repas par le facteur au domicile des séniors et personnes fragilisées, proposée par La Poste.
La Montagne Tulle – 06/03/19

Livraison de repas à domicile à Agen (47). A Agen, Johan Taieb, Thomas Tronet et Julien Calcavecchia ont lancé l’entreprise Drive Illico qui propose à la livraison les menus de 16 restaurants partenaires.
Sud Ouest (Lot Et Garonne) 05/11/19

A visiter (liste non exhaustive) : 

Deliveroo : deliveroo.fr
Cette entreprise britannique présente dans 12 pays l’est dans plus de 200 villes en France, avec 6 000 restaurants référencés. 2,50 € la livraison. Arrivée en France en 2015, Deliveroo est déjà connu par un français sur deux.
Uber Eats : www.ubereats.com
Ce service d’Uber référence plus de 5 000 restaurants dans une trentaine de villes en France. 2,50 € la livraison.
Resto-in : www.resto-in.fr
Propriété de GeoPost, Resto-in référence plus de 1 000 restaurants dans une dizaine de villes de France. La livraison est sous-traitée.
CoopCycle : coopcycle.org/fr
Plateforme alternative regroupant des coopératives de livreurs et souhaitant revaloriser leur travail.
Ollca : www.ollca.com
Plateforme de livraison de produits locaux des commerces de quartier, mettant en valeur les artisans.

Pour en savoir plus :

Revue stratégique de la livraison 2019
Food Service Vision – juin 2019

La Food Delivery (livraison de repas)
Kantar – 22/07/19

La livraison de repas poursuit son essor
Les Echos Etudes – 08/10/19

Livraison à domicile : quelles alternatives ?
Charcuterie Gastronomie n°434 – Mai 2018

Livraison, une affaire qui roule ?
B.R.A. Tendances Restauration n°396 / Food Service Vision – décembre 2018

Le prix de la livraison, principal frein au e-commerce alimentaire
Les Echos – 19/08/19

Tous les dossiers techniques « Commercialisation »

Les chiffres clés de la boulangerie-pâtisserie en 2019

Les chiffres clés de la boulangerie-pâtisserie en 2019

L’Observatoire Fiducial des boulangeries-pâtisseries propose de découvrir les chiffres clés ainsi que des indicateurs financiers du secteur en 2019, pour comprendre les enjeux de la profession.
Voir ce dossier

La livraison à domicile : une véritable tendance de fond

La livraison à domicile : une véritable tendance de fond

La livraison alimentaire à domicile connait une croissance sans précédent. Il devient donc incontournable pour tous les acteurs de l'alimentaire y compris pour les artisans, de s'y positionner ! Faisons le point sur ce marché qui concerne directement votre activité !
Voir ce dossier

L’interdiction du plastique : une opportunité pour les artisans ?

L’interdiction du plastique : une opportunité pour les artisans ?

De nouveaux produits en plastique seront interdits à partir du 1er janvier 2020. Les entreprises artisanales doivent donc prendre en compte ces nouvelles obligations réglementaires et les nouvelles attentes des consommateurs, de plus en plus soucieux de l’impact environnemental de leurs achats. Des opportunités de produire et vendre différemment ?
Voir ce dossier

La poissonnerie artisanale et sa clientèle

La poissonnerie artisanale et sa clientèle

Un focus sur la poissonnerie artisanale a été réalisé permettant ainsi de mieux connaître la clientèle et ses attentes. Qui sont les clients des poissonniers? Quels sont leurs critères d'achats? Qu'attendent-ils?
Voir ce dossier

Les boulangeries artisanales face à une concurrence féroce

Les boulangeries artisanales face à une concurrence féroce

Les artisans boulangers sont face à une concurrence de plus en plus féroce avec la multiplication des chaînes de boulangeries ou franchises et la montée en gamme des boulangeries industrielles. Comment peuvent-ils y faire face ?
Voir ce dossier

Le secteur de la pâtisserie se porte bien

Le secteur de la pâtisserie se porte bien

Le secteur ne s’est jamais aussi bien porté en France et génère un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros chaque année. Les français achètent très majoritairement leurs pâtisseries chez des artisans en privilégiant avant tout la qualité et l’origine des produits.
Voir ce dossier

Aliments fermentés : la tendance de demain

Aliments fermentés : la tendance de demain

Les produits fermentés font un «come-back» très tendance. Alliant le naturel et la tradition, ils séduisent les consommateurs en quête d’authenticité, de qualité et de produits bons pour la santé. Ils représentent, pour les professionnels de l’alimentaire, des opportunités de marché très importantes pour les années à venir. Pourquoi un tel engouement ? Comment trouver sa place sur ce marché ?
Voir ce dossier

Le croissant : la viennoiserie préférée des Français

Le croissant : la viennoiserie préférée des Français

La Fédération des Entreprises de Boulangerie (FEB) a souhaité, via une étude réalisée par l’IFOP, interroger les Français sur leurs habitudes d’achat et de consommation. Les Français sont viscéralement attachés au croissant qui représente une partie de notre patrimoine culturel. Le croissant est la première viennoiserie consommée par les Français. La boulangerie est indéniablement LE lieu d’achat préféré des Français, le croissant représente d’ailleurs le produit phare de la boulangerie.
Voir ce dossier

Tout savoir sur le bio : de la fabrication à la commercialisation

Tout savoir sur le bio : de la fabrication à la commercialisation

Les français font preuve d’un véritable attachement au bio et notamment les jeunes. La consommation de produits bio ne cesse de croître depuis plusieurs années. Vous souhaitez profiter de cet engouement et proposer une offre bio ? Le point sur les produits bio et leur réglementation.
Voir ce dossier

L’ascension du marché du snacking !

L’ascension du marché du snacking !

Les français craquent de plus en plus pour le snacking. Aujourd’hui, le snacking est la principale manière de s’alimenter hors domicile
Voir ce dossier

Les chiffres des entreprises alimentaires de proximité

Les chiffres des entreprises alimentaires de proximité

Le Baromètre CGAD 2018 sur les entreprises et l’emploi dresse un panorama des entreprises alimentaires de proximité par secteur et par région en 2017.
Voir ce dossier

Cash back : retirer de l’argent chez un artisan commerçant est désormais possible !

Cash back : retirer de l’argent chez un artisan commerçant est désormais possible !

Le cash back arrive en France, dans les commerces de proximité. Artisans commerçants, vous pouvez ainsi délivrer de l’argent en liquide à vos clients quand ils paient par carte bancaire ! Mais concrètement, qu’est-ce que le cash back ? Quels bénéfices pour vous ? Quelle réglementation ?
Voir ce dossier

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une très bonne image auprès des Français

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une très bonne image auprès des Français

Les Français plébiscitent les artisans, restaurateurs et commerçants de proximité. Les Français ont une très bonne image des commerces alimentaires de proximité et les valeurs qu’ils associent à cette image montrent combien ils sont attachés à ce type de commerces.
Voir ce dossier

Le marché du bio en 2018

Le marché du bio en 2018

En 2018, l’évolution de la consommation des produits biologiques est marquée à la fois par une stagnation de la consommation régulière, un recul de la consommation journalière et l’arrivée de nouveaux consommateurs, notamment issus de la génération Z.
Voir ce dossier

La craftérisation : le retour aux valeurs de l’artisanat

La craftérisation : le retour aux valeurs de l’artisanat

Retour au local, revalorisation des savoir-faire, de l’artisanat, du fait main et de la qualité des produits... la « craftérisation » c’est le retour aux codes traditionnels et aux valeurs de l’artisanat. Tour d'horizon de cette tendance.
Voir ce dossier

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

A l’ère du digital et dans un monde toujours plus connecté, le « click and collect » se popularise de plus en plus. La mise en place de la commande en ligne avec retrait en magasin permet aux petits commerces de conjuguer eux-mêmes les avantages du commerce numérique et de la distribution physique.
Voir ce dossier

Les tendances alimentaires 2018

Les tendances alimentaires 2018

Les tendances alimentaires 2018 marquent le grand retour du goût, ou plutôt des goûts. Nouveaux et puissants pour de nouvelles expériences plaisir apportées au consommateur. Et aussi et surtout des goûts naturels. Des produits vrais, qui se veulent transparents pour rassurer un consommateur toujours plus conscient des risques alimentaires. Une innovation porteuse de sens, pour soi, les autres, la planète !
Voir ce dossier

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Tour d’horizon des nouveautés vues lors du SIAL 2018, salon international de l'alimentation : florilège d'innovations qui ouvrent l'esprit, cassent les codes et renouvellent les genres.
Voir ce dossier

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Artisans, ne faites pas l’impasse sur les réseaux sociaux. Vitrine indispensable pour se faire connaître, rassurer ses futurs clients et fidéliser ses clients, les réseaux sociaux sont aussi nécessaires pour développer son business. Comment choisir le ou les réseaux sociaux adaptés à son entreprise ?
Voir ce dossier

Les français fous de pâtisserie

Les français fous de pâtisserie

Les sondages le confirment, les Français sont fous de pâtisserie ! Quelle soit «faite maison » ou réalisée par un artisan, la pâtisserie est une source de plaisir abordable, une valeur refuge entre nostalgie de l’enfance et art de vivre à la française.
Voir ce dossier

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, les artisans charcutiers doivent innover pour s’adapter à ces évolutions. Pour la première fois, le secteur de la charcuterie artisanale bénéficie d’une étude prospective qui lui est entièrement dédiée.
Voir ce dossier

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Pour la première fois, les entreprises peuvent prétendre à une distinction d’État qui est une reconnaissance de leurs savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » n’est pas seulement réservé aux métiers d’art, les entreprises des métiers de bouche peuvent aussi y prétendre. Pourquoi pas la vôtre ?
Voir ce dossier

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Le snacking, toujours en forte croissance, peut être générateur de chiffre d'affaires supplémentaires pour les artisans des métiers de bouche. Certains, comme les boulangers, l'ont bien compris, d'autres tardent à proposer une offre snacking. Comment adapter l’offre artisanale au marché du snacking ? Quelles sont les clés du succès sur ce marché ? Les chiffres du marché du snacking en 2017.
Voir ce dossier

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Le regard des français sur le fromage change. Les nouvelles tendances alimentaires remettent le fromage et les crémiers-fromagers sur le devant de la scène et offrent de multiples possibilités.
Voir ce dossier

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Zoom sur les nouvelles habitudes de consommation : le flexitarisme et de manière plus large le retour au naturel. L’artisanat a tout intérêt à faire évoluer son offre en ce sens, pour se positionner sur un marché qui se renforce d’année en année. Comment les artisans bouchers, charcutiers-traiteurs et les boulangers-pâtissiers, glaciers peuvent-ils adapter leur offre pour profiter de ce phénomène ?
Voir ce dossier

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Phénomène récent, mais en plein essor, le développement de brasseries artisanales se généralise en France. Et la Nouvelle-Aquitaine n'est pas en reste. La bière artisanale est un secteur en pleine expansion.
Voir ce dossier

Etude sur le marché du pain

Etude sur le marché du pain

95 % des français achètent leur pain en boulangerie artisanale. Quelles sont les raisons qui poussent les consommateurs à aller dans une boulangerie artisanale ? Comment est perçu l’artisan boulanger ? Quels sont ses atouts ? Quelles sont les attentes des consommateurs ?
Voir ce dossier

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Résultats d'une étude sur l'évolution des habitudes et modes de consommation de la population française et présentation de nouveaux enjeux en matière de sécurité sanitaire et de nutrition.
Voir ce dossier

Les techniques pour mieux vendre

Les techniques pour mieux vendre

Pour vendre plus et mieux en magasin, des techniques existent : il s’agit du merchandising. Ces techniques sont très utilisées par la grande distribution mais souvent négligées par les commerces de proximité alors qu’elles permettent, pourtant, de mettre en avant certains produits et de doper les ventes !
Voir ce dossier

La place de la viande dans l’alimentation française

La place de la viande dans l’alimentation française

Dans l’alimentation française actuelle, la viande a une image particulièrement ambivalente. Quelle est la consommation de viande en France ? Pourquoi la viande bio est-elle de plus en plus plébiscitée ? Et quelle est l'importance de la filière viande en Nouvelle-Aquitaine ?
Voir ce dossier

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Les tendances alimentaires de demain : des opportunités pour l’artisanat !

Artisans, découvrez les 16 tendances alimentaires pour 2025 et les opportunités qu’elles présentent pour vous. Adaptez ainsi votre offre de produits et de services pour répondre aux tendances de demain !
Voir ce dossier

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

Les commerces de proximité face à la révolution numérique

En parallèle de l'attrait pour le commerce numérique, les Français sont de plus en plus attirés par le commerce local dont les caractéristiques sont pourtant à l’opposé du monde numérique : proximité, humanité et instantanéité. Comment le commerce local peut-il s’adapter à ce consommateur connecté tout en gardant ses spécificités ?
Voir ce dossier

L’apéritif : un marché à conquérir

L’apéritif : un marché à conquérir

Le marché des produits apéritifs, en pleine croissance, représente une véritable opportunité pour les artisans de l’alimentaire.
Voir ce dossier

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Le repas des fêtes de fin d’année : tout savoir !

Une étude a été réalisée afin de mieux comprendre les préparatifs et les comportements des consommateurs autour du repas des fêtes de fin d’année.
Voir ce dossier

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Ne passez pas à côté du M-commerce !

Vous connaissiez le E-commerce, désormais il faut penser M-commerce ! Le mobile est devenu indispensable et est désormais un canal de vente à part entière. Il constitue une véritable opportunité de développement !
Voir ce dossier

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires en 2016

Les tendances alimentaires de 2016 autour de 4 grands axes et 13 sous-tendances illustrées par une sélection des innovations présentées au SIAL Paris 2016.
Voir ce dossier

Engouement pour le Cake Design !

Engouement pour le Cake Design !

Le cake design ou pâtisserie créative connait un succès grandissant en France et s’impose de plus en plus pour célébrer un évènement. La tendance est au gâteau avec une décoration poussée à l’extrême, qui ne ressemble à aucun autre. La personnalisation est le maître mot. Le cake design est en cours de devenir LA norme en matière de pâtisserie !
Voir ce dossier

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Les artisans des métiers de bouche et les produits « sans »

Les artisans des métiers de bouche s’adaptent aux nouvelles tendances de consommation et aux allergies alimentaires en proposant des produits « sans » : sans gluten, sans colorants, sans additifs, avec moins de sucres, moins de sel, moins de matières grasses…
Voir ce dossier

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Du gaspillage alimentaire à tous les étages !

Au total, ce sont 10 millions de tonnes de produits qui sont perdus et gaspillés pour l’alimentation humaine par an en France soit 16 milliards d’euros ! Etat des lieux des pertes et gaspillages alimentaires à chaque étape de la chaîne alimentaire.
Voir ce dossier

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les crémiers-fromagers : mieux les connaitre !

Les français et le pain

Les français et le pain

La société change, le profil des consommateurs évolue et avec eux la manière de manger du pain. L'étude "Les Français et le pain" souligne la nécessaire adaptation des professionnels de la boulangerie aux attentes des consommateurs. Face à la multiplication des acteurs sur le marché de la boulangerie, l’artisan boulanger doit savoir entendre les messages du terrain et adapter son offre aux usages, lieux et attentes des français d’aujourd’hui.
Voir ce dossier

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Le financement participatif (crowdfunding) : comment ça marche?

Tout le monde en parle, mais comment ça marche ? Le financement participatif (ou crowdfunding = financement par la foule), est un mécanisme de financement qui permet de récolter des fonds auprès du grand public en vue de financer un projet. Comment se lancer dans le crowdfunding ? Des artisans des métiers de bouche de la région se sont déjà lancés dans l'aventure !
Voir ce dossier

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Snacking: quelles opportunités pour les boulangeries-pâtisseries?

Le développement du snacking représente une opportunité pour la boulangerie-pâtisserie à condition de développer une offre adaptée.
Voir ce dossier

50 ans de consommation alimentaire des Français

50 ans de consommation alimentaire des Français

En cinquante ans, la consommation alimentaire des Français a subi de nombreux bouleversements. Une étude de l’INSEE revient sur cinquante ans de consommation alimentaire en France et observe des changements dans les pratiques alimentaires et la composition du panier alimentaire.
Voir ce dossier

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Partage, échange, troc, achat groupé, location entre particuliers… on assiste à un véritable engouement pour de nouveaux modèles de consommation reposant sur l’accès à des biens et des services, plutôt que sur leur acquisition et sur la réduction des intermédiaires entre producteur et consommateur. Bien plus qu’un phénomène de mode, la consommation collaborative ou économie du partage est une tendance durable appelée à s’imposer et qui bouscule les acteurs traditionnels
Voir ce dossier

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Impression 3D : futur de l’alimentation ?

Les prouesses de l’impression 3D ne cessent de séduire l’industrie et l’agroalimentaire ne fait pas exception. L'impression culinaire ou alimentaire, qui semble souvent sortie tout droit d'un film de science-fiction, fait beaucoup parler. L’étendue des possibles est hallucinante!
Voir ce dossier

Je réponds à une commande publique

Je réponds à une commande publique

Le paiement sans contact

Le paiement sans contact

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Le Foodpairing: la créativité pour de nouvelles recettes!

Les food trucks ou commerces itinérants

Les food trucks ou commerces itinérants