Faites de l’économie collaborative une opportunité pour votre entreprise!

Partage, échange, troc, achat groupé, location entre particuliers… on assiste à un véritable engouement pour de nouveaux modèles de consommation reposant sur l’accès à des biens et des services, plutôt que sur leur acquisition et sur la réduction des intermédiaires entre producteur et consommateur.

Bien plus qu’un phénomène de mode, la consommation collaborative ou économie du partage est une tendance durable appelée à s’imposer et qui bouscule le système économique existant et les acteurs traditionnels de l’économie.

Ces nouvelles pratiques de consommation collaborative, avec ou sans contrepartie financière, sont maintenant ancrées dans les habitudes des Français, notamment grâce à l’essor de plateformes sur Internet qui facilitent considérablement la mise en relation de particuliers. Neuf Français sur dix déclarent avoir déjà réalisé au moins une fois une pratique de consommation collaborative et désormais un consommateur sur deux cherche à sortir des circuits marchands traditionnels.

La consommation collaborative séduit par les économies qu’elle rend possible mais aussi par sa dimension «responsable» parce qu’elle implique un usage durable des objets et qu’elle rime souvent avec consommation locale.
Parce qu’elle contribue aussi à recréer du lien social et à fédérer des individus revendiquant des aspirations et valeurs communes, l’économie collaborative offre une manière de consommer qui a du sens et qui les rapproche.

Bien plus qu’un phénomène de mode, la consommation collaborative ou économie du partage est une tendance durable appelée à s’imposer et qui bouscule le système économique existant et les acteurs traditionnels de l’économie.

Le consommateur de demain consommera toujours autant mais de manière différente.
Pour l’entreprise cela signifie qu’il faudra s’adapter à ces nouveaux besoins et se réinventer, passer d’un schéma de vente de produits à un schéma de vente de services-produits : c’est l’usage du produit qui compte et non plus la possession.

Le marché de l’économie collaborative
La consommation collaborative permet à une communauté de particuliers de prêter, louer, donner, partager, échanger, acheter des biens ou des services. Il s’agit d’un modèle économique où l’usage prédomine sur la propriété.
Aujourd’hui, près de 9 000 start-up composent le marché mondial de la consommation collaborative qui est actuellement estimé à 15 milliards de dollars et devrait représenter 335 milliards de dollars en 2025, ce qui représente un taux de croissance annuel moyen de + 36,4 % et une multiplication du marché par plus de 20 en 10 ans.
Ce secteur a le vent en poupe et tous les domaines du quotidien sont concernés. Quatre grands types de marché se distinguent : un marché à forte concurrence (se financer, se loger, se déplacer), un marché à forte demande satisfaite par quelques acteurs (se nourrir, s’équiper), un marché composé de nombreux petits acteurs (se faire aider, s’habiller), et un marché encore peu développé (se divertir, transporter/stocker).

Comment anticiper le développement de la consommation collaborative et en faire une opportunité pour votre entreprise ?

L’avènement de ces nouvelles pratiques de consommation témoigne d’une perte de capacité de séduction des formes traditionnelles du commerce, notamment de la consommation de masse symbolisée par la grande distribution.
Les entreprises de proximité, bénéficient au contraire de nombreux atouts pour séduire les consommateurs : proximité, ancrage dans un quartier, un territoire, savoir-faire, produits locaux, histoire d’entrepreneur, un capital confiance  … Il ne reste plus qu’à les mettre en valeur via un site internet, des réseaux sociaux…
La production locale notamment est à mettre en avant puisque cela répond au besoin des consommateurs de connaître l’origine d’un produit et de valoriser le tissu économique local.

Dans l’alimentaire, les deux initiatives principales sont les « Amap » et « La Ruche qui Dit Oui » qui fonctionnent sur un modèle commun consistant à rassembler une communauté de consommateurs pour permettre à chaque membre d’acheter directement à un ou plusieurs producteurs. De nouvelles initiatives se spécialisant sur un segment alimentaire apparaissent comme « le bœuf français » (viande) …

L’enjeu pour votre entreprise de proximité est de répondre aux attentes des consommateurs en matière de consommation collaborative en créant du lien social entre les clients.
Il est possible par exemple de créer un club de clients pour faciliter les échanges de recettes…. Cette initiative contribue à créer un sentiment d’appartenance à une communauté, d’avoir une image positive de l’entreprise et donc une grande fidélité vis-à-vis de votre entreprise.

Il est également possible de faire appel à la créativité des consommateurs en leur proposant de participer à la création d’un nouveau produit ou service. Ainsi ils exprimeront leurs attentes, vous donneront des idées et auront le sentiment d’avoir créé un produit personnalisé, à leur image. Vous montrerez également par ce biais la volonté de votre entreprise d’être à l’écoute de ses clients et de répondre à leurs attentes. Cela contribuera à donner une image positive de l’entreprise.
Vous pouvez aussi leur proposer de participer financièrement à la création de ce produit ou service via le financement participatif (crowfunding).

De nombreuses initiatives peuvent être imaginées à l’image du « pain suspendu » qui consiste à proposer au client d’acheter deux pains au lieu d’un, le second étant offert à un client démuni qui en fera la demande.
Cette opération associe proximité et démarche solidaire partagée entre le client et le commerçant.

Les entreprises de proximité possèdent des atouts clés (base de clients, présence locale, réseau de partenaires commerciaux, fournisseurs exclusifs…), dont elles n’ont pas conscience, pour développer une démarche collaborative.

Plutôt que de lutter contre cette nouvelle manière de consommer, la meilleure stratégie est souvent d’encourager des initiatives innovantes portées par d’autres acteurs en devenant partie prenante.

Les grandes entreprises l’ont déjà compris et commencent déjà à investir le terrain de l’économie collaborative.
A l’exemple de Décathlon qui organise le « Trocathlon » pour la revente de produits d’occasion, ou de Casino qui a lancé la plateforme d’innovation participative « cvous.com » permettant au consommateur de co-créer un produit, de BMW qui se lance dans l’autopartage avec « DriveNow », ou encore de la marque de bocaux « Le Parfait » qui a lancé une plateforme d’échange «Bocal en Troc» permettant aux particuliers de s’échanger des conserves faites maison.…

Pour aller plus loin :

Enjeux et perspectives de la consommation collaborative –  Rapport final – PIPAME – juin 2015
http://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/enjeux-et-perspectives-la-consommation-collaborative

L’avènement de la consommation collaborative : quel modèle économique en France en 2030? – Edouard Dumortier – ILokYou.com – Avril 2013
https://www.ilokyou.com/public/pdf/livre_blanc.pdf

La consommation collaborative, quels enjeux pour l’entreprise de proximité ? – blog.innovation-artisanat.fr – ISM – 03/09/15
http://blog.innovation-artisanat.fr/la-consommation-collaborative-quels-enjeux-pour-lentreprise-de-proximite/

Tous les dossiers techniques « Commercialisation »

Le marché du snacking ne connait pas la crise

Le marché du snacking ne connait pas la crise

Vers une alimentation plus responsable

Vers une alimentation plus responsable

Les métiers de bouche et la tendance du végétal

Les métiers de bouche et la tendance du végétal

Le marché bio dynamique en 2020 malgré la crise

Le marché bio dynamique en 2020 malgré la crise

Top 5 des dossiers les plus lus en 2021

Top 5 des dossiers les plus lus en 2021

Les français et le pain en 2021

Les français et le pain en 2021

L’envie de bio et de local se confirme pour 2021

L’envie de bio et de local se confirme pour 2021

Artisans de l’alimentaire : comment vendre en ligne ?

Artisans de l’alimentaire : comment vendre en ligne ?

Quelles sont les pistes d’évolution de la consommation alimentaire post-covid ?

Quelles sont les pistes d’évolution de la consommation alimentaire post-covid ?

Les distributeurs automatiques : un nouvel outil de vente pour les artisans ?

Les distributeurs automatiques : un nouvel outil de vente pour les artisans ?

Un nouveau cahier des charges pour simplifier la certification biologique pour les restaurateurs

Un nouveau cahier des charges pour simplifier la certification biologique pour les restaurateurs

Les français et les pains du monde

Les français et les pains du monde

Le marché du bio en 2019

Le marché du bio en 2019

L’essor du local : de nouvelles opportunités pour les commerces de proximité

L’essor du local : de nouvelles opportunités pour les commerces de proximité

Top 5 des dossiers les plus lus

Top 5 des dossiers les plus lus

La crise du Covid-19 : de nouveaux comportements alimentaires ?

La crise du Covid-19 : de nouveaux comportements alimentaires ?

Covid 19 : comment les artisans de l’alimentaire réagissent en Nouvelle-Aquitaine ?

Covid 19 : comment les artisans de l’alimentaire réagissent en Nouvelle-Aquitaine ?

Les français et le bio en 2020

Les français et le bio en 2020

Les crémiers-fromagers promis à un bel avenir !

Les crémiers-fromagers promis à un bel avenir !

La boulangerie en profonde mutation

La boulangerie en profonde mutation

Les chiffres clés de la boulangerie-pâtisserie en 2019

Les chiffres clés de la boulangerie-pâtisserie en 2019

La livraison à domicile : une véritable tendance de fond

La livraison à domicile : une véritable tendance de fond

L’interdiction du plastique : une opportunité pour les artisans ?

L’interdiction du plastique : une opportunité pour les artisans ?

La poissonnerie artisanale et sa clientèle

La poissonnerie artisanale et sa clientèle

Les boulangeries artisanales face à une concurrence féroce

Les boulangeries artisanales face à une concurrence féroce

Le secteur de la pâtisserie se porte bien

Le secteur de la pâtisserie se porte bien

Aliments fermentés : la tendance de demain

Aliments fermentés : la tendance de demain

Le croissant : la viennoiserie préférée des Français

Le croissant : la viennoiserie préférée des Français

Tout savoir sur le bio : de la fabrication à la commercialisation

Tout savoir sur le bio : de la fabrication à la commercialisation

L’ascension du marché du snacking !

L’ascension du marché du snacking !

Les chiffres des entreprises alimentaires de proximité

Les chiffres des entreprises alimentaires de proximité

Cash back : retirer de l’argent chez un artisan commerçant est désormais possible !

Cash back : retirer de l’argent chez un artisan commerçant est désormais possible !

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une très bonne image auprès des Français

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une très bonne image auprès des Français

Le marché du bio en 2018

Le marché du bio en 2018

La craftérisation : le retour aux valeurs de l’artisanat

La craftérisation : le retour aux valeurs de l’artisanat

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

Click and collect une opportunité pour allier commerce en ligne et commerce de proximité

Les tendances alimentaires 2018

Les tendances alimentaires 2018

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Les nouveautés vues au SIAL 2018

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les réseaux sociaux : pourquoi et comment les utiliser?

Les français fous de pâtisserie

Les français fous de pâtisserie

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

La charcuterie artisanale : état des lieux et opportunités

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Entreprises du Patrimoine Vivant : l’excellence des savoir-faire français !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Snacking : le nouvel eldorado des artisans métiers de bouche !

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Le marché du fromage : les crémiers-fromagers et les nouvelles tendances

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Flexitarisme et retour au naturel, comment les artisans peuvent tirer profit de ce phénomène?

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Le marché de la bière artisanale en plein essor

Etude sur le marché du pain

Etude sur le marché du pain

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Quelles évolutions dans l’assiette des français ?

Les techniques pour mieux vendre

Les techniques pour mieux vendre

La place de la viande dans l’alimentation française

La place de la viande dans l’alimentation française

Les artisans gourmands Nouvelle Aquitaine