Embauche PME : une nouvelle aide pour recruter

 

Afin de favoriser le recrutement dans les petites et moyennes entreprises, une aide à l’embauche a été proposée par le gouvernement en janvier dernier.

A partir du 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016, les embauches réalisées par les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient d’une prime trimestrielle de 500 € durant les 2 premières années du contrat, soit 4 000 € au total.

 

 

Pour quelles entreprises?

Cette aide, créée en janvier 2016, s’adresse aux entreprises de moins de 250 personnes qui embauchent un salarié payé jusqu’à 1,3 fois le Smic, quels que soient leurs statuts (SA, associations, groupements d’employeurs…).

Pour quel type de recrutement ?

L’aide financière est réservée à l’embauche d’un salarié en :
–  CDI,
–  CDD de 6 mois et plus,
–  transformation d’un CDD en CDI,
– contrat de professionnalisation d’une durée supérieure ou égale à 6 mois.

Quel est le montant de la prime ?

La prime est versée à l’échéance de chaque période trimestrielle, à raison de 500 € par trimestre.
Pour les contrats qui durent au moins deux ans, l’aide financière atteindra donc 4 000 €.

Cette prime est cumulable avec les autres dispositifs existants:

  • réduction générale bas salaire
  • pacte de responsabilité et de solidarité
  • crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE)
  • contrat de professionnalisation
  • aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE)
  • aides des collectivités territoriales
  • aides de l’Agefiph
  • aides au poste versées aux entreprises adaptées
  • exonérations de cotisations LODEOM et LOPOM (Départements d’outre-mer)