artisanCharcuterie Traiteur Au Cochon Gourmand, Emmanuel et Karine Ardillon, Artisans Gourmands du Limousin au Dorat

« Depuis l’âge de 5 ans, je déambulais dans le laboratoire de mon père. Je voulais être charcutier, mais c’est lui qui m’incita à apprendre la cuisine, afin d’être plus complet, et de travailler tous les métiers de bouche ».
Emmanuel effectua donc une formation à l’école hôtelière Jean-Monnet à Limoges ainsi qu’un BEP et un Bac Pro Cuisine. Quelques années plus tard, au Dorat, il ouvre son restaurant « La Marmite » qui devient rapidement un lieu incontournable des gastronomes. En tant que restaurateur, il apprend à se renouveler, innover, toujours en cherchant de nouvelles recettes afin de séduire toujours plus de clients.
En 2008, ses parents partant à la retraite, Emmanuel décide de reprendre la charcuterie familiale avec sa femme : « C’était une évidence de reprendre la charcuterie de mes parents. Je ne voulais pas qu’elle soit vendue à quelqu’un d’autre. ». Ce n’est qu’en 2011 qu’Emmanuel et son épouse Karine abandonnent leur restaurant pour se consacrer à la charcuterie et à la partie traiteur.

Aujourd’hui, Emmanuel Ardillon est aidé de sa femme et d’un apprenti charcutier traiteur : « Je ne conçois pasjambon nos métiers sans apprenti car il est primordial de transmettre notre expérience et nos savoir-faire à la nouvelle génération ».
Une fois sa charcuterie et son activité de traiteur en place, Emmanuel Ardillon s’est rapproché de Cyrielle Farges et a ainsi rejoint la démarche des « Artisans Gourmands du Limousin » en 2016.
« J’ai rejoint les Artisans Gourmands, car je crois en cette démarche, c’est un gage de qualité et c’est très encadré ».
« Aujourd’hui les gens reviennent aux valeurs traditionnelles pour laisser tomber les grandes surfaces et toute cette nourriture semi-industrielle. Notre objectif est donc de se démarquer et c’est pourquoi j’ai voulu rejoindre les Artisans Gourmands, afin de montrer mon savoir-faire et que j’utilise des produits de qualité ».
En effet, provenance et qualité sont les mots d’ordre d’Emmanuel Ardillon : « Il est primordial de savoir choisir les produits sachant qu’on a tout sur place, c’est pourquoi nous travaillons avec des viandes locales, labellisées et certifiées, comme par exemple notre Bœuf Limousin Blason Prestige ou encore le Porc Gustou du Limousin ».
De plus, Emmanuel Ardillon met l’accent sur son savoir-faire en transformant et en préparant lui-même ses spécialités : « En tant que traiteur, j’aime travailler le foie gras, les viandes évidemment mais aussi le poisson qui est un produit à mettre en avant dans notre région car les gens ne sont pas habitués à en manger. Mais j’aime travailler ce genre de produit comme le saumon que nous fumons nous-même ! ».

Pour promouvoir son savoir-faire notamment son travail en tant que traiteur, Emmanuel Ardillon dispose d’une page Facebook « Au Délice Gourmand » qu’il alimente très régulièrement, ce qui lui a permis de se faire connaître du grand public :
« Lorsque nous avons créé la page Facebook Au Délice Gourmand, je n’aurais jamais cru que cela puisse nous apporter autant de clientèle en tant que traiteur ». Depuis, il est régulièrement demandé pour organiser des cocktails ou buffets pour les mariages ou autres évènements.

plateauFaisant partie intégrante du réseau « Artisans Gourmands du Limousin », Emmanuel Ardillon n’hésite pas à afficher son savoir-faire en exhibant fièrement le logo dans sa charcuterie, ce qui interpelle les clients : « En mettant en avant le fait que je sois un « Artisan Gourmand », cela a interpelé bon nombre de clients qui m’ont demandé ce que cela signifiait. La marque est encore jeune et c’est encore nouveau pour les clients, mais leur questionnement et leur curiosité quant à cette démarche et ses valeurs sont des signes positifs et encourageants».

C’est pourquoi Emmanuel Ardillon aimerait voir la démarche Artisans Gourmands se développer : « Pour qu’elle soit connue et reconnue du grand public, il faut qu’elle se développe auprès des professionnels des métiers de bouche. Néanmoins, les « Artisans Gourmands » doivent rester très encadrés afin de maintenir rigueur et exigence ».

Ayant toujours un contact avec la restauration grâce à son activité de traiteur, Emmanuel Ardillon fait aussi partie de l’association des Toques Blanches du Limousin regroupant des professionnels de la restauration. Ce dernier envisage de revenir à ses premiers amours très prochainement, avec déjà quelques idées en tête.

Retrouvez la Charcuterie Traiteur Au Cochon Gourmand
7 Grande Rue au Dorat
05 55 60 73 37
Plus de détails en cliquant ici

artisans

Cliquez ici pour en savoir plus sur les Artisans Gourmands
et suivez les sur Facebook

Left Menu Icon