Le CNISAM (Centre National d’Innovation Silver économie, Autonomie et Métiers), pôle d’innovation pour l’artisanat dédié aux questions d’autonomie et de santé des personnes, a réalisé une enquête visant à mesurer le positionnement des entreprises artisanales des métiers de bouche de Nouvelle-Aquitaine sur les marchés de la Silver économie.

70 % d’entre eux ignorent le terme « Silver économie », mais 45 % considèrent que l’économie du vieillissement est une opportunité pour leur activité. En moyenne, ils attribuent 20 à 40 % de leur chiffre d’affaires aux seniors.

Seuls 6 % pensent être identifiés comme une entreprise ayant une offre dédiée aux seniors. S’ils sont si peu nombreux à avoir investi ce marché, c’est que plus d’un artisan sur 2 n’a pas identifié de demande assez spécifique pour adapter son offre. Ils sont également 43 % à penser ne pas avoir les compétences ou connaissances nécessaires au développement de produits adaptés.
Pour autant, 43 % ont déjà été sensibilisés à l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap et 63 % disposent d’un établissement accessible.

La valorisation de leur activité via le numérique passe essentiellement par le site Internet et la page Facebook, seulement 34 % des artisans pensant être bien référencés. 45 % ont un outil intégrant la possibilité de commander, et 21 % proposent la livraison.

Pour en savoir plus : http://www.cnisam.fr/Infographie-Metiers-de-bouche