Afin de connaître la situation économique et sociale des entreprises alimentaires de proximité, six mois après le début de la crise sanitaire, la CGAD et ses Confédérations et Fédérations membres ont lancé du 8 au 18 septembre 2020 une 4ème enquête auprès des entreprises du secteur.
En voici les principaux enseignements :

– 39 % des entreprises ont une activité encore en baisse depuis début juillet par rapport à la même période 2019. 36 % estiment leur activité stable et 25% en hausse.
– 49 % des entreprises concernées évaluent cette baisse de chiffre d’affaires sur juillet-août entre 10 à 20 % et 32 % des entreprises entre 20 à 40 %.
– 1/3 des entreprises ont eu recours à un PGE, dont 27 % de plus de 100 000 euros. 60 % de ces entreprises ne savent pas encore comment elles vont rembourser leur PGE. 20 % le feront à l’issue de la période d’un an et 20 % indiquent savoir d’ores et déjà qu’elles ne pourront le rembourser.
– 12,2 % des entreprises sont actuellement fragilisées ou très fragilisées (licenciements, cessation de paiement envisagée).
– Plus des ¾ des entreprises comptent maintenir leur effectif dans les trois prochains mois (76 % des entreprises). 17 % des entreprises envisagent d’embaucher et 7% de licencier.
– 43 % des entreprises ont embauché un nouvel apprenti pour la rentrée.
– Près de la moitié des entreprises ont développé la livraison de leurs produits durant la crise et plus d’1/3 ont pérennisé ce service.
– Près de 20 % des entreprises ont développé la vente en ligne de leurs produits et maintiennent cette activité.
– Près de 57 % des chefs d’entreprise restent très confiants ou confiants dans l’avenir de leur entreprise.
– 77 % des chefs d’entreprise sont satisfaits ou très satisfaits de l’accompagnement de leur organisation professionnelle depuis le début de la crise.

Pour en savoir plus : 4éme enquête « Situation économique et sociale des entreprises six mois après le début de la crise sanitaire » Synthèse des résultats CGAD – Septembre 2020