gaspillage5,5 millions de tonnes : c’est le poids annuel de nourriture encore consommable jetée chaque année en France. Smartway et l’institut OpinionWay ont interrogé les français sur ce vaste sujet. Y sont-ils attentifs ? Chez eux, quel type de produits finit à la poubelle, pourquoi et à quelle fréquence ? Quels sont les gestes anti-gaspi les mieux installés ? Comment la DLC influe-t-elle sur les choix d’achat ? Les comportements d’achats et habitudes de consommation, en magasin comme à la maison, ont été scrutés à la loupe.

94% des Français affirment faire attention au gaspillage alimentaire, dont 1 sur 2 (49%) très attention. Ce sujet apparait d’ailleurs comme transgénérationnel, chaque classe d’âge affichant des résultats extrêmement élevés, de 89% pour les 18/24 ans à 97% pour les 50/64 ans.

La moitié des Français interrogés (51%) reconnait jeter au moins un type de produit chaque mois, principalement du pain (35%), des fruits (33%) et des légumes (30%).  A l’opposé, 1 Français sur 5 déclare ne jamais rien jeter. Clairement, les 18/24 ans sont moins vigilants que leurs aînés : ils jettent 2 à 3 fois plus que les 65 ans et plus, tout type de produits confondus.
Cet acte de jeter ne se fait pas de gaieté de cœur. Ainsi, près d’un Français sur deux (47%) se sent coupable au moment de jeter un produit alimentaire, quel que soit son âge.
Les principales raisons qui amènent les Français à jeter un produit alimentaire sont pour 59% une question d’apparence – mauvais goût ou mauvaise odeur, produit abimé ou qui n’inspire pas confiance – et  pour 32% une DLC proche ou dépassée. Enfin, 1 Français sur 5 reconnait manquer de prévoyance, par exemple en achetant ou en cuisinant en trop grande quantité.

L’attention portée aux dates de péremption est forte : 82 % la regardent systématiquement avant d’acheter un produit. Même si au final, ils ne sont que 52% à toujours respecter les dates inscrites sur les produits. Résultat, 85% des Français reconnaissent consommer parfois des produits dont la date de péremption est dépassée.

85% des Français sont prêts à privilégier un magasin affichant une politique anti-gaspillage et pour 8 Français sur 10, les technologies numériques peuvent contribuer à réduire le gaspillage. Plus de la moitié des Français (58%) est également persuadée que donner les produits invendus à des associations caritatives ne fait que reporter le problème, le dépassement de la date de péremption les obligeant eux aussi à jeter les produits.

Un Français sur 2 adopte au moins 5 gestes anti-gaspi au quotidien. Dans le trio de tête, on retrouve trier les produits dans le frigo selon les DLC (60%), congeler ses produits frais juste après l’achat (56%) et cuisiner en plus petite quantité (51%).

Retrouvez les résultats complets de l’étude sur « Etude OpinionWay-Smartway : Les Français et le gaspillage alimentaire »

 

 

Les artisans gourmands Nouvelle Aquitaine