©La Rochelle Photo

Du 28 mai au 11 juin, la CGAD a réalisé une enquête auprès des entreprises de l’artisanat et du commerce alimentaire de proximité afin de connaître l’impact post confinement sur les entreprises du secteur et la façon dont elles relancent leur activité en période de déconfinement progressif.
1263 entreprises ont répondu à cette enquête : boulangers, bouchers, brasseurs, charcutiers, pizzaiolos, fromagers, traiteurs, pâtissiers, glaciers, primeurs, cavistes, épiciers, chocolatiers, poissonniers.

Situation économique et financières des métiers de bouche :
La moitié des entreprises ont une activité encore en baisse depuis début mai par rapport à mai 2019. 26% estiment leur activité stable et 25 % en hausse.
En mai, il s’agit d’une baisse de chiffres d’affaires de 20 à 40 % pour 34 % d’entre elles. Et une baisse de l’ordre de 40 à 60 % pour 28 % des entreprises.

17,1% des entreprises sont actuellement fragilisées ou très fragilisées (licenciements, cessation de paiement envisagé).
22 % des entreprises rencontrent des problèmes de non paiement des factures de la part de leurs clients professionnels.
Plus de la moitié des entreprises alimentaires non-sédentaires n’ont pas retrouvé en mai leur activité d’avant crise.
De plus, 55% des entreprises constatent des hausses de prix des matières premières et des marchandises, plus particulièrement sur les fruits et légumes.

Emploi salarié
Malgré ce contexte, près de ¾ des entreprises envisagent de maintenir leur effectif dans les trois prochains mois (74% des entreprises). 14 % des entreprises souhaitent embaucher et 12% licencier.
48% des entreprises souhaitent embaucher un nouvel apprenti pour la rentrée. 14%
n’ont pas de visibilité économique suffisante pour le faire.

Chefs d’entreprises inquiets et stressés
46,2 % des chefs d’entreprise se sentent actuellement stressés ou très stressés par leur travail. Ils s’inquiètent pour l’avenir de leur commerce.
Même si 69 % des entreprises estiment avoir eu de nouveaux clients durant la crise, ils ne savent pas si elles vont les conserver.
81% des entreprises sont satisfaits ou très satisfaits de l’accompagnement de leur organisation professionnelle lors de cette crise.

En savoir plus : Relance d’activité des entreprises de l’artisanat et du commerce alimentaire de proximité suite au 1er déconfinement – synthèse des résultats CGAD – 19/06/20