bonbon

Le dioxyde de titane, plus connu sous le nom d’additif E171, est présent dans de nombreux produits alimentaires (confiseries, chewing-gums, pâtisseries, plats préparés, yaourts…). Il est fréquemment utilisé pour ses propriétés opacifiantes et colorantes.
Après avoir reçu le rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) sur cet additif controversé, le gouvernement a annoncé le mercredi 17 avril 2019 sa décision d’interdire par mesure de précaution la vente de denrées alimentaires contenant du dioxyde de titane pour une durée d’un an à partir du 1er janvier 2020.
L’arrêté du mercredi 17 avril 2019 entrera en vigueur au 1er janvier 2020.