attentionDans plusieurs départements, une centrale d’achats démarche les artisans boulangers-pâtissiers en vue de conclure un contrat de partenariat commercial.

La proposition semble alléchante : vendre des centaines de baguettes, de pains à destination des écoles ou des collectivités. Pour se faire, le professionnel s’engage, lors de la signature du contrat, à verser une somme, en guise de caution, dont le montant peut varier de 2000€ à 5000€. En contrepartie, la société verse une avance par chèque (parfois bancaire) d’un montant des fois supérieur à 5000€.

Or, lors de l’encaissement, le chèque s’avère être sans provision !

Artisans boulangers-pâtissiers, soyez vigilants sur ce type de démarchage et redoublez de prudence.

Source : Confédération Nationale de la Boulangerie et de la Boulangerie-Pâtisserie

Les artisans gourmands Nouvelle Aquitaine